En extrapolant un peu l'idée du costume, je trouve toujours impressionnant de voir qu'une élection, une nomination, un titre, une étiquette accrochée sur un veston,peuvent changer des fois radicalement, les choix et les actions d'une personne, à croire que l'intérêt personnel prévaut sur l'intérêt général, dès que l'on possède les clés du pouvoir, c'est bien dommagge, et je reste poli.

Tous ces menteurs qui se cachent sous leurs bannières, ne savent faire rimer le maître mot du 21ème siècle, "communication", uniquement avec manipulation et récupération. Il est vrai que dans "communiquer", il y a le mot "commun" ! Ne penseraient-ils qu'à moitié à vouloir toujours nous "niquer" ! (ce sale jeu de mot est très déplacé, j'en conviens, et ce n'est pas dans mes habitudes d'être vulgaire, mais je trouve l'image, certe caricaturale, mais malgré tout, assez représentative de la situation ! et après tout, c'est dans le dictionnaire.

Notre chemin de vie est long et large, et la route semée d'embûches, mais "vaille que vaille" ! Il faut persévérer, chacun à sa manière.

Et même si l'on te dis que tu marches à contre-courant, réponds que tu es quand même dans le courant.

Pour progresser, je ne dis pas avoir plus mais être mieux, c'est ça le progrés, il faut savoir s'engager en gardant son intégrité, et surtout sans tomber dans le favoritisme, le sectarisme, qui ne mènent qu'à l'extrémisme, l'intégrisme, car c'est alors là que se produit le schisme.

Conclusion: Parlons moins et agissons plus pour demain !

texte C.H.