almost_the_same_33

Photo publié par Marc Lafontan sur Au bout de la route

 

 ECHEC ET MAT

 

Le fou avance, la tour grandit, les pions s’activent et le roi reste là ;

Si la vie se jouait sur un échiquier, je n’aurais que quarante coups pour la gagner ;

J’évite le nul, j’évite le pat, j’essaie de finir échec et mat ;

 

Prêt pour le grand départ, je choisis entre blanc ou noir ;

Ma main hésite, mon cœur palpite, je réfléchis et je ne joue pas vite,

Car lorsque j’aurai avancé, je ne pourrai plus reculer ;

 

Toutes les combinaisons sont bien pratiques,

Et il n’est pas nécessaire d’être calé en arithmétique,

Un peu de bon sens et de réflexion, me servent dans mes actions ;

Dans mes problèmes, dans mes études, j’ai du choisir, sans certitude.

 

L’échiquier, c’est la terre, carrée, avec ses quatre orients pour nous diriger ;

Jeu de rois, roi des jeux, entre l’ombre et la lumière,

Là où toutes les pièces on une répercussions,

Chacun ses moyens, chacun ses ambitions.

Mais quand tu te bats c’est contre toi,

Et toutes les tendances de ton existence,

Enclos sacré, par excellence.

C.H.

 

 

Cette 183ème tentative de fin du monde aura donc échoué.

Les médias alignés et tous ces "spécialistes" nous ont tous pris pour des bobos en essayant de mélanger notre "joyeux bordel" occidental avec certaines religions.

Alors que la consommation est en baisse, il fallait peut être trouvé un évènement nous obligeant à acheter, à faire des provisions, des stocks de bougie... acheter des armes; pourtant Noel arrive bientôt et comme de bons moutons nous allons encore consommer, nous empifrer, faire la fête, oublier toutes les saloperies que les élites nous préparent.

Beaucoup de monde attendait cette fin du monde, ou plutôt, beaucoup de monde espérait vraiment un changement dans ce monde. Mais encore une fois, l'Ordre Mondial a voulu nous diviser, nous faire peur (?) en s'accaparant d'un évènement. Mais qu'ont-ils gagné? Malheureusement nous retombons dans une situation vénale organisée, et tout a bien marché.

Mais en général, on n'apprécie guère d'être pris pour des cons, et le boomerang risque de nous étonné, car il sera positif.

"Ils ont voulu nous fermer les yeux mais du coup cela nous a ouvert l'esprit" disait john Lennon.

Chaque jour, dans chaque domaine, nous arrivons au 100ème singe (voir la vidéo ici) et un jour, enfin, nous utiliserons la vrai définition du mot "apocalypse" (étymologiquement, le mot « apocalypse » est la transcription d’un terme grec (ἀποκάλυψις / apokálupsis) signifiant « dévoilement » ou, sous un aspect religieux, « révélation » (définition wikipédia)).

Comme chaque jour, je suis heureux de renaître de mes rèves, je m'extase devant la nature qui se dévoile et nous entoure, le bruit d'une rivière, le gout d'un fruit, et tout cela me remet à ma place;

Je suis, je vis, je ris...