03/02/15

- Concert Zompa Family

FireShot Screen Capture #034 - 'ZOMPA FAMILY au BBC Perpinya, ça va mettre le feu à la piste de danse - 21h - Gratuit !' - www_facebook_com_events_874259619264728__ref=5

Révolte et "alegria", rage et amour, amitié et partage, tolérance et envie de festoyer, sont les maîtres-mots du groupe. Un groupe acharné à poursuivre le chemin de l'indépendance artistique, coûte que coûte, même si la route est longue !
Sur scène, c'est une vraie explosion d'énergie, une décharge électrique, un spectacle vivant et euphorique !!!

La raison qui pousse Zompa à s’exprimer dans cette direction musicale imprécise, c’est le désir de laisser à chaque artiste une libre inspiration sans frein ni règle précise.

Zompa sur scène, c’est une vraie explosion d’énergie, une décharge électrique, un spectacle vivant et euphorique.

Un groupe acharné à poursuivre le chemin de l'indépendance artistique, coûte que coûte, même si la route est longu
e.

10860951_902436699780208_1133727401077813761_o

FireShot Screen Capture #033 - 'Zompafamily' - www_zompafamily_com

 

BBC Perpignan

FireShot Screen Capture #035 - 'Bing Cartes' - www_bing_com_maps_default_aspx_v=2&pc=FACEBK&mid=8100&rtp=adr_~pos_42_700396658535_2_8875136938852_51+Avenue+du+Général+Leclerc,+Perp

(A) 51, avenue du Général Leclerc / 04 68 86 06 70

image carte Bing

 

Posté par Arkebi à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


- Une autre brique dans le mur

pink

Un bon rappel qu'on peut actualiser... et ne vous trompez pas d'ennemis

Pink Floyd - Another Brick in the Wall Official Music Video

 

Posté par Arkebi à 04:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

- La conférence Bilderberg 2015 aura lieu en Autriche

bilderberg

bilderberg 3

Alors que les médias traditionnels ne s’autorisent habituellement pas à couvrir médiatiquement le groupe Bilderberg comme il se doit, car comme ils aiment le répéter – les invités ne font que « papoter » – il existe d’innombrables exemples où l’organisation a eu un impact direct sur la politique mondiale, qui ont été documentés au cours des dernières années, conduisant à des accusations que le groupe est fondamentalement de nature antidémocratique.

En 2010, l’ancien Secrétaire général de l’OTAN et membre Bilderberg Willy Claes a admis que les participants Bilderberg ont pour obligation de mettre en œuvre les décisions politiques qui sont formulées lors de la réunion.

Bilderberg a influencé à l’avance de grands événements mondiaux, comme sélectionner des présidents et premiers ministres sur une base régulière avec un total mépris à l’égard des processus démocratiques.

En 2013, l’avocat italien Alfonso Luigi Marra a demandé que le Parquet de Rome fasse une enquête sur l’organisation clandestine pour ses activités criminelles, se demandant si la réunion du groupe 2011 en Suisse a conduit à la sélection de Mario Monti comme Premier ministre en Italie.

En 2009, le président du groupe Bilderberg Étienne Davignon s’est même vanté sur la façon dont la monnaie unique de l’Euro était un enfant du groupe Bilderberg.

.../...

interalpen

.../...

Le lieu et les dates de la prochaine conférence bilderberg 2015 où l’élite occulte se rassemblera ont été confirmés.

La police locale a vérifié que la conférence aura lieu à l’hôtel Interalpen, dans les montagnes autrichiennes près de Telfs.

La police autrichienne a révélé dans un communiqué que la sécurité pour la conférence sera opérationnelle du 9 au 14 Juin. Comme c’est habituellement la coutume avec le groupe Bilderberg, la réunion proprement dite des invités aura lieu du jeudi 11 au dimanche 14 Juin.

L’organisme de presse de la police a publié des consignes que la réunion Bilderberg fera partie de la même opération de sécurité que celle pour la réunion du G7 beaucoup plus publique, qui devrait avoir lieu vers le milieu de la même semaine, du 7 au 8 Juin à Schloss Elmau en Bavière, en Allemagne.

« Les mesures de sécurité lors du sommet du G7, les 7 et 8 juin 2015 en Bavière, et la Conférence du groupe Bilderberg du 9 au 14 Juin 2015 du Tyrol ont été les principaux points d’un discours du ministre fédéral Mag Johanna Mikl-Leitner, et des représentants du ministère de l’Intérieur et de la police d’état du Tyrol le 13 Janvier 2015 à Vienne. » indique le communiqué.

« Le lieu de la réunion du G7 se trouve à seulement 3,6 kilomètres de la frontière autrichienne, les deux événements portent sur des questions similaires et ont lieu l’un après l’autre, le sommet du G7 du 7 et 8 Juin 2015, et la conférence Bilderberg du 9 au 14 juin 2015. » poursuit le communiqué.

Steve Watson

Source: GlobalResearch.ca,

Article complet sur Le Nouvel Ordre Mondial

pq or

Flash Back: le Cartel des Banques a organisé toutes les crises économiques du monde !

Toutes les bonnes choses prennent du temps... Aussi voici un document, énorme dans tous les sens du terme, sur le cartel bancaire mondial et ses ramifications jusqu’à des événements récents. Remerciez Chalouette pour la piste donnée par un contributeur sur le blog Silence des loups…

Oligarchie financière : les huit familles derrière le cartel banquier privé international ... l’ennemi des peuples a un nom et des visages.

Traduit ici un article de Dean Henderson qui décortique le panier de crabes de la haute finance internationale pour nous. Il confirme ici que les banques centrales n’ont de « centrale » que le nom, et qu’elles sont des entités privées, dirigées pour le profit et mettre le contrôle total de l’économie mondiale dans le moins de mains possible.

Les banques sont un outil d’oppression sans précédent et des armes de destruction massive qui doivent être éradiquées si nous désirons vivre libre. Le néo-esclavagisme orchestré par le cartel des banques privées est bel et bien en marche. Il suffit de lui dire NON pour que tout s’arrête et que nous reprenions notre destinée en main.

Oui, c’est aussi con que cela : être capable de dire NON ! en masse et s’y tenir…

.../...


Arrêt sur images

banque-fumiers(image Le Nouvel Ordre Mondial)


.../...

Les quatre cavaliers du système bancaire américain (Bank of America, JP Morgan Chase, Citigroup and Wells Fargo) possèdent les quatre cavaliers du pétrole (Exxon Mobil, Royal Dutch/Shell, BP Amoco et Chevron Texaco) en tandem avec Deutsche Bank, la BNP, Barclays et d’autres anciens pontes européens de l’argent. Mais leur monopole sur l’économie globale ne s’arrête pas aux limites des champs pétroliers.

D’après les déclarations d’entreprise 10K enregistrées avec la SEC (NdT : la commission des cotations boursières, le “sheriff” de Wall Street, ou ce qui devrait l’être), les quatre cavaliers de la banque sont parmi les 10 actionnaires majeurs de pratiquement toutes les entreprises figurant dans le gotha du Fortune 500

.../...

Nous sommes donc là au cœur de la bataille mondiale pour le contrôle global. L’islam reste encore le dernier rempart religieux vu l’affaiblissement de la religion chrétienne, et le dernier rempart financier face à la gabegie spéculative occidentale qui va nous précipiter dans la famine, la misère et le chaos. On y arrivera en Europe bientôt c’est prévu. Voilà ce qui se cache derrière le rideau de fumée de révoltes populaires pourtant bien compréhensibles mais qui sont manipulées encore et toujours par des forces supérieures et toutes ont trait à Rothschild.

Article complet sur Le Nouveau Paradigme

 

cartel banq

 

1MinutePourSavoir - Les banques créent l'argent qu'elles prêtent

 

Posté par Arkebi à 04:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Pause-Tête... Plongez dans l’imaginaire sans limites de Tebe à travers ses univers photographiques surréalistes

Le monde de l’imaginaire n’a pas de limites et certains artistes exploitent cette absence de frontières de la plus belles des façons. C’est notamment le cas de Tebe, un graphiste russe qui réalise de superbes photomontages surréalistes. DGS vous emmène à la découverte de son univers fantastique.

Dmitry Maximov alias Tebe Interesno est un jeune graphiste-photographe russe qui réalise d’incroyables montages surréalistes qui mettent en scène des univers tous plus fantastiques et irréels les uns que les autres.

Découvrez sans plus attendre une sélection de ses plus belles réalisations que vous pouvez retrouver sur son site web.

 

L2s

 

astronaute-vole-sac-plastique

locomotive-vapeur-mer

king-kong-calin-empire-state-building

homme-fusée-nucleaire

boule-cristal

arbre-tronc-guitare

arbre-oeuf

decollage-navette-spatiale

ampoule-arbre

bonhomme-bois-perdu-foret

bonhomme-géant-humain-parapluie

elephant-tunnel-metro

cerf-tunnel-metro

astronaute-lune-ballon-terre

at-at-plage-sable

alien-arrose-la-terre

avion-ciel-trace

avion-largue-camions-pompiers

helicopter-largue-extincteurs

homme-chars-minuscules

cockpit-alien-sur-piste

dauphins-jetee

decollage-extincteur

alien-mange-nuage

alien-route-voitures-abandonnes

manchot-rue-nuit

alien-arrose-nuages

personnage-surrealiste

nuit-mars

nuit-lune

marlboro

navette-spatiale-balais-volant

monstres-ville-ciel-orange

dinosaure-vaisseau-spatial-lune

astronaute-dinosaure-lune

sans-abris-arme

chien-television

tortues-volantes

sous-marin-espace-terre

Via Daily Geek Show

Posté par Arkebi à 03:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Bienvenue à Dataland

 

google-data-centet-e1366320388620

Que va devenir la relation entre l’entreprise et le consommateur une fois la data définitivement entrée dans nos foyers ?

Petite projection dans un pays où le client serait le roi de la data.

À Dataland, rien ne se passe comme ailleurs. Partout sur la planète, les entreprises collectent des datas pour sonder leurs clients et tout savoir sur eux pour mieux vendre, de façon plus efficace et personnalisée. Mais à Dataland, ce sont les clients qui recueillent des données pour sonder leurs entreprises et tout savoir sur elles pour mieux acheter, de façon plus responsable et informée. Le consommateur y est une personne avertie, au fait des techniques et de la loi. Il sait une chose plus que toute autre : la data est une fabuleuse découverte qui lui a rendu la vie plus facile et qui, chaque jour, facilite son quotidien et l’aide dans ses prises de décision.

Sésame, ouvre-toi

À Dataland, on pratique la Data citoyenne. Chaque habitant — chaque Datalander — dispose de son « Sésame », son propre site officiel et personnel sur le net. Un Sésame à double usage : — En back-office, le Sésame recense les informations personnelles du Datalander, dont ce dernier peut faire usage à loisir — en fonction de ce qu’il souhaite et/ou a besoin de communiquer — pour échanger, vendre et acheter avec les administrations, les commerces, les particuliers et tout autre acteur socio-économique. Une garantie pour chacun de disposer ainsi d’informations valides et updatées. — En front office, le Sésame de chaque Datalander permet aux entreprises d’y ouvrir un compte dédié et réservé — passage obligatoire pour engager tout acte de vente.

Car à Dataland, l’entreprise doit faire preuve de transparence avec son client pour pouvoir lui vendre ses produits et ses services : alors que partout ailleurs, le consommateur se voit contraint de laisser des traces (on et/ou off) durant son parcours client, les entreprises de Dataland se doivent — et se font un point d’honneur — de communiquer leurs informations personnelles sur les Sésame de leurs clients si elles veulent concrétiser leurs achats avec eux. En ouvrant ainsi un compte sur le Sésame officiel de son client ou de son prospect, l’entreprise y communique son « état civil » : un certain nombre de données croisées et vérifiées, certaines obligatoires, d’autres facultatives permettant au client d’en savoir plus et, notamment, de choisir en connaissance de cause sur d’autres critères que le simple rapport qualité/prix : ancienneté, résidence fiscale, empreinte écologique par salarié, pourcentage de collaborateurs dédiés au service après-vente... A chacun d’apprécier alors le niveau de transparence et de confiance de l’entreprise.

Grâce à Sésame, tu achèteras

La version mobile de Sésame permet au Datalander de fluidifier et d’intellectualiser son parcours client en point de vente. Que ce soit en ligne ou dans les rayons, le consommateur peut scanner sur son smartphone chaque produit disposant d’un Flashsésame, permettant d’obtenir une fiche d’identité produit : traçabilité, lieu(x) de production, durée de fabrication, coût de la main d’œuvre, empreinte écologique, données nutritionnelles optimisées, stocks disponibles, variantes existantes… Autre avantage de cette pratique de data citoyenne : s’il a activé l’option « paiement sans contact » sur Sésame, le client, lors de son passage en caisse, reçoit sur son smartphone un message informatif : « Le taux de satisfaction des employés de cette entreprise est de 64%. Voulez-vous valider votre paiement ? ».

Via Sésam, tu recommanderas (ou pas)

De même que, partout ailleurs sur la planète, les entreprises se repassent et/ou se revendent des fichiers, les Datalanders pratiquent l’échange de fichiers entre citoyens : Monsieur X, consommateur habitué du marché Y, passera à Madame Z, nouvellement intéressée par ce domaine, toutes les infos à connaître sur les entreprises officiant sur ce secteur. Le consommateur est ainsi en mesure de recommander (ou non) telle ou telle maison, permettant à ses concitoyens de retenir l’offre qui leur semble le plus en cohérence avec leurs critères personnels, que ces critères soient financiers, éthiques, qualitatifs ou encore commerciaux. Pour renforcer la pertinence et le caractère vertueux de la Data citoyenne, les entreprises sont fiscalement incitées à évoluer dans le système transparent Sésame, et sont également récompensées dans leur capacité à imaginer et proposer des moyens pour mettre leurs données à la disposition de tous.

Dataland, pure otopie ?

Il est à souhaiter que Dataland ne reste pas qu’utopie. Car si le pays n’existe pas encore, les frontières dessinées ici ont au moins le mérite de mettre en lumière le vrai challenge qui attend la data : la transparence, préalable indispensable pour regagner la confiance des consommateurs, favoriser la concurrence et une consommation plus responsable.

Article paru dans la  revue digitale n°9 : La Data, et moi, et moi... émois ?

Via Influencia

 

Un beau scénario bien fictif car vu l'allure des choses,

actuellement, on est très loin de Dataland,

ce serait même plutôt

 

datagueule

 

!

Data Gueule sur internet

 

Posté par Arkebi à 02:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Manipulation à Paris

 

Manipulation

.../...

Les principaux grands médias comme Reuters écrivent maintenant:

“Retombées de l’attaque sur Charlie Hebdo : le spectre d’un passé fasciste hante le nationalisme européen”.

Ce spectre du fascisme doit être pris sérieusement en considération car le fascisme émerge toujours en situation de crise du capitalisme dans les moments où les éléments dirigeants incitent au chauvinisme et au racisme pour détourner l’attention des masses laborieuses afin de les empêcher de se mobiliser contre la classe capitaliste. Telle fut concrètement l’expérience vécue durant la dernière grande dépression du capitalisme.

.../...

La France va devoir soit nationaliser les banques et imposer des contrôles plus importants du 1% des plus riches, soit intensifier ses mesures d’austérité, de licenciement de fonctionnaires, de réduction des retraites, des dépenses de santé, d’éducation, de logement et d’équipement.

Cette voie empruntée pour sauver les banques à risques intensifiera aussi la répression. Dans le cadre d’un tel choix, la militarisation en cours et la guerre contre les terroristes servira de répétition générale avant l’emploi de l’armée contre les étudiants et les ouvriers.

.../...

Horace Campbell

Horace Campbell est professeur d’études Afro-Américaines et de Science Politique à l’Université de Syracuse. Il est l’auteur de “L’OTAN globale et le catastrophique échec en Libye”, Monthly Review Press, 2013.

Notes.
[1] Sid Verma French banks most systemically risky in Europe, June 10, 2013, http://www.euromoney.com/Article/3216880/French-banks-most-systemically-risky-in-EuropeHEC-Lausanne-study.html

 

Source : Counter Punch

Article complet sur www.les-crises.fr.

 

Posté par Arkebi à 01:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Pour le bien de tous, l'etat doit Tout savoir sur nos réseaux et contacts

 

espi

 

La France dispose pourtant déjà d’un arsenal conséquent en ce qui concerne la surveillance d’Internet. Les données de communications électroniques sont systématiquement conservées pendant un an par les fournisseurs d’accès à internet. Et ce depuis un décret de 2006.

Les fournisseurs d’accès doivent mettre à disposition : les informations permettant d’identifier l’utilisateur et le destinataire de la communication, les données concernant les équipements utilisés, la date, l’horaire et la durée de chaque communication [1]. Ces données sont conservées pour tout le monde, pas seulement pour les personnes qui font l’objet d’une enquête ou d’une surveillance particulière.

La mesure n’a jamais fait l’objet d’un véritable débat parlementaire, puisqu’elle a été mise en place par décret. Elle est pourtant loin d’être anodine.

.../...

L’information recherchée n’est pas ce que nous disons, mais à qui nous le disons. Le contenu de nos conversations reste intéressant bien sûr (surtout pour les entreprises qui ont intérêt à tout savoir de nos vies), mais pas tellement pour les États. Ce que veulent les États, c’est tout savoir de nos réseaux », analyse l’activiste du net Laurent Chemla sur son blog, le 6 janvier. « Ce sont nos metadatas qu’ils stockent, pour ensuite pouvoir, quand bon leur semble, décider qui surveiller plus spécifiquement. »

Poussée à bout, cette logique de profilage par l’intermédiaire de notre réseau de contacts et de nos déplacements, peut aboutir à un ciblage au sens littéral du terme. Les « signature strikes » du programme états-unien d’assassinats ciblés de terroristes, à l’aide de drones armés en Afghanistan, Yémen et Pakistan, en est un exemple. Lors de ces tirs, les drones visent des cibles non pas parce que les services de renseignements savent que ces personnes sont des « terroristes », mais parce que le profil de leurs déplacements, de leurs réseaux, de leur rythme de vie, sont ceux de terroristes.

Le contrôle des métadonnées ouvre ainsi la porte à de dangereuses dérives.

Nous voici pourtant désormais surveillés en permanence, soumis à un « profilage » de tous les instants.

Article complet sur Bastamag

Posté par Arkebi à 01:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]