balle

En 1883, Henry Ziegland s’est débarrassé de sa petite amie de longue date.

Le coeur brisé, elle se pendît.

Son frère jura alors de la venger et traqua Ziegland. Quand il le trouva enfin, il visa sa tête et tira. Ziegland tomba au sol.

Le frère de la jeune fille, croyant qu’il s’était vengé comme il se doit, se suicida avec la même arme. Il ne savait pas que Ziegland allait survivre, car la balle avait simplement effleuré sa joue et s’était logée dans un arbre.

Plusieurs années plus tard, Ziegland tenta d’abattre cet arbre particulier.

Il eu la brillante idée d’utiliser de la dynamite et

l’explosion lui envoya la balle dormante en pleine tête.