shiva2Shiva Nataraja, le danseur cosmique qui rythme la destruction et la création du monde. Il est alors représenté avec 4 bras. La main supérieure droite tient un tambour (damaru) qui rythme la création ; la main gauche supérieure tient la flamme de la destruction (samhara) ; la main inférieure droite est tenue dans un geste de protection (abhaya-mudra) ; la main inférieure gauche pointe vers le pied gauche tenu en l'air, il montre ainsi son pouvoir de grâce. Sous son pied droit, il écrase un nain-démon symbolisant l'ignorance. Son immense chevelure montre son pouvoir et il est entouré d'un cercle de feu (prabhamandala).

Le symbolisme de Shiva est d'une grande complexité du fait des nombreux courants qui l'ont vénéré au cours des siècles. Shiva est le dieu de la destruction1, de l'illusion et de l'ignorance. Il représente la destruction, mais celle-ci a pour but la création d'un monde nouveau : Shiva transforme, et conduit la manifestation à travers le « courant des formes ». L'emblème de Shiva est le phallus ou lingam, symbole de la création. Il a les yeux mi-clos, car il les ouvre lors de la création du monde et les ferme pour mettre fin à l'univers et amorcer un nouveau cycle.

 

2012-01-06_09-49-05_124_KPT-1Shiva est souvent vénéré sous la forme abstraite de Shiva linga. Shiva est aussi le père des divinités Ganesha, Murugan (Karttikeya), et Ayyappan (Dharma Sastha).

 

2012-01-06_08-09-08_171_KPTLe taureau Nandi, la monture de Shiva

Statue de 5 m de haut à mi-chemin lors de l'ascension des milles marches qui vous mène au temple de Chamundi Hill, près de Mysore dans le Karnataka,

sud de l'Inde.

 

2012-01-06_08-08-29_967_KPTMême ses attribut sont sacrés, les toucher apporte plus de fertilité.