25/07/15

- Détournements

Mondial de football au Qatar: ils détournent les logos des sponsors pour les inciter à se retirer

6WHbsFalLe slogan de Coca-Cola est "partager le bonheur". Je fis donc une annonce pour leur rappeler le genre de bonheur qu'ils partagent au Qatar.

UOqDePxlFier commanditaire de violations des droits humains au Qatar.

l5dsuJVlVisa, soutient avec fierté les violations des droits humains au Qatar

i5ubaMBHyundie, fier commanditaire de violations des droits de l'homme au Qatar

WlEjOeDlSony, soutient avec fierté les violations des droits humains au Qatar.

ZQ2SpsAlVous ne pouvez être le roi sans esclaves

C’est sur le réseau social Reddit, bien connu aux Etats-Unis, que ces détournements sont apparus. Les trois bandes de la marque Adidas supportées à bout de bras par trois silhouettes, la courbe de Coca-Cola transformée en poignets menottés, ou encore le "M" de McDonald's devenant deux fouets… Plusieurs marques ont ainsi attiré les foudres d'illustrateurs. Sous chacun des détournements, une légende reproche aux multinationales de fermer les yeux sur ce qui se passe sur les chantiers.

Source: YOUPHIL

Posté par Arkebi à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


- l'intelligence collective

collective

L'intelligence collective, cette étonnante capacité du vivant.

Quand on parle d'intelligence collective on a souvent l'impression de quelque chose d'assez flou, d'aléatoire, ce terme offre une dimension presque divine à ce qu'on pourrait aussi appeler l'organisation autogestionnaire du vivant. Car il s'agit de cela ! Le vivant crée de manière spontanée une multitude de structures d'organisations autogérées et impressionnantes d'efficiences.
Comme vous l’aurez donc compris, aujourd’hui nous allons plonger dans le domaine passionnant de l’intelligence collective.

http://4emesinge.com

 

Posté par Arkebi à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Petit à petit, les Colibris font leurs nids

colibris

 

Préambule


"Il ne peut y avoir de changement de société sans changement humain, et il ne peut y avoir de changement humain sans le changement de chacune et chacun de nous."

Cette affirmation, plus actuelle que jamais, est une sorte de lieu commun. Elle va de soi, pour peu que l’on y réfléchisse. En la circonstance, le fameux "Connais-toi toi-même" reprend son acuité et sa vérité. Le philosophe indien Krishnamurti ne cessait de répéter : "Nous sommes le monde et le monde est nous". Nul ne peut se soustraire à sa responsabilité d’être humain. Sauf à choisir, avec toute notre conscience, de mettre nous-même fin aux processus de la violence sous toutes ses formes (économique, idéologique, militaire, mais aussi domestique, éducative, sexiste, relationnelle, etc.), les exactions de l'homme contre l'humain et contre la nature finiront avec notre propre extinction.

La clé du changement est intérieure.

Pour autant, ni les philosophies, ni les religions, ni les croyances de toutes obédiences ne semblent en mesure de régler cette question. Aucune d’entre elles ne joue la même partition. Pire, elles sont, par la diversité des points de vue, trop souvent divergentes et elles-mêmes causes de dissensions meurtrières depuis la genèse de l’histoire du genre humain. Les événements actuels sur toute la planète mettent en évidence que nous n'avons toujours pas éradiqué la violence. Nous y sommes même de plus en plus dévoués, avec les armes terribles dont la prolifération témoigne de la faillite de notre condition.

Je soupçonne la conscience de notre finitude, et l’angoisse qu’elle provoque, d’être à l’origine du marasme où la psyché collective s’enlise, suscitant la quête éperdue de sécurité. Nos actes sont comme guidés par la tentative d’abolir coûte que coûte cet insoutenable verdict, et de conjurer ce qui menace notre fragile et éphémère existence. Ainsi, les domaines physique comme métaphysique peuvent être les objets d’une spéculation chargée de dissiper l’insurmontable angoisse. Pour certains, les croyances dogmatiques sont un recours lorsque la voie de la raison et de la rationalité n’offre aucune certitude. J’invoque, quant à moi, en accord avec Socrate qui affirmait savoir qu’il ne sait pas, l’ignorance suprême. Notre planète, joyau parmi les joyaux au sein de l’immensité, est d’une beauté que le langage est souvent incapable d'exprimer sans recours à la poésie, comme quintessence de ce que l'être humain peut dire pour manifester sa jubilation.       

Cependant, il m’est personnellement difficile d’imputer au fait du hasard le principe de Vie, comme échoué sur cette matrice merveilleuse il y a environ 4 milliards d’années. Comment nier la présence d’une sorte d’intention dont nous aurions trahi la bienveillance par nos petites et grandes transgressions ? L’être humain, prisonnier de ses propres peurs et angoisses, tente d’observer le réel et la réalité dont il est lui-même l’un des témoignages. Sa vision fragmentée introduit ainsi le malentendu qu’il nous faut dissiper, car tout ce qui constitue le vivant nous constitue, et rien ne saurait être séparé. Ainsi sommes nous l’eau, la matière terrestre et minérale, le souffle, la chaleur, etc. Nous partageons ce qui est avec tout ce qui vit. De ce constat surgit une question majeure : pourquoi, dans l’ordre unitaire et coopératif originel, avons-nous exalté le principe de dualité et d’antagonisme, et toutes les horreurs qui en découlent ? Sommes-nous condamnés à nous infliger sans cesse les souffrances que nous déplorons, et jalonner notre histoire des horreurs à nous seuls imputables ?

L’être humain,  la société humaine, doivent changer de cap, et confier leur destin aux forces du cœur plutôt qu’au pouvoir trompeur de la peur et de la division. L’être humain est en grande partie responsable de sa condition sur terre. Ces considérations une fois admises confirment bien que sans changement humain il ne peut y avoir de changement de société. Cette proclamation peut devenir une incantation stérile sans un examen attentif de ce qu’elle implique pour chacune et chacun d’entre nous, à travers nos réalités individuelles et collectives. Sommes-nous capables de transcender nos réactions primaires pour nous élever au rang d'êtres humains libérés des oripeaux d'une histoire révolue et pourtant, sans cesse, redondante ?

Nos choix politiques et militants ne suffisent pas : nous pouvons manger bio, manifester contre le nucléaire, recycler nos déchets, retourner à la terre et, pourtant, nuire à nos semblables et perpétuer la souffrance. C’est pourquoi l’action de la campagne "(R)évolution Intérieure" du mouvement Colibris se justifie pleinement. Affirmer que le changement de la société est subordonné au changement de l’être humain est encore une fois une vérité absolue. Bienveillance, générosité, partage, équité, empathie, solidarité sont finalement des manifestations d’une conscience créatrice d’un monde libéré.

Cette énergie extraordinaire appelée "amour" est, sans le moindre doute, la plus grande énergie de transformation du monde. Elle est la vraie révolution intérieure.

 

 

Pierre Rabhi, cofondateur du Mouvement Colibris

Le Plan des Colibris | Mouvement Colibris

Nous sommes nombreux à vouloir construire une société véritablement écologique et humaine. Dont la priorité est notre épanouissement collectif sur cette planète. Qui prenne soin de la nature et des animaux. Nous sommes encore plus nombreux à savoir que si nous poursuivons dans la voie actuelle, les conséquences seront catastrophiques.

http://www.colibris-lemouvement.org

 

LES FICHES PRATIQUES DES COLIBRIS

Se nourrir, se loger, éduquer, se fournir en énergie, se déplacer : découvrez 21 fiches pratiques, des témoignages d'acteurs engagés, pour vous aider étape par étape, à transformer votre territoire. http://www.informaction.info/iframe-fiches-pratiques-colibri http://www.colibris-lemouvement.org/

http://lesbrindherbes.org

 

Le blog de Pierre Rabhi

Agriculteur, écrivain et penseur français d'origine algérienne, Pierre Rabhi est un des pionniers de l'agriculture biologique et l'inventeur du concept "Oasis en tous lieux". Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers.

http://www.pierrerabhi.org

 

Changement de paradigme par Pierre Rabhi (Philosophie) | Initiative positive

On passe à l'acte : (Philosophie) | J'ai décidé de favoriser un changement de notre société | Recette d'initiative positive. | Changement de paradigme par Pierre Rabhi (Philosophie) | Initiative positive

http://www.onpassealacte.fr




Posté par Arkebi à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Un peu de consommation

 

consom

 

- Le manuel du consomm'acteur

Un guide du consomm'acteur pour le citoyen engagé qui veut privilégier une consommation made in France.

- Les initiateurs de la Fédération Indépendante du Made in France:

Les associations et annuaires

  • Le Bottin du Made in France
  • Le Guide Made in Emplois
  • PréFRance.fr
  • MIF Expo, le salon du Made in France
  • Made in Frogs
  • Jeproduisfrançais.fr
  • Entreprise et Découverte
  • Acheter-francais.org
  • French Cocorico
  • France Avenue
  • You’re so french
  • Byfrançais.com
  • 100% Made in France
  • Madine-France.com
  • La Fabrique Hexagonale
  • L’atelier de Simon

Les fabricants

Nul Armor Lux ou Petit Bateau puisque ces célèbres marques produisent sont majoritairement délocalisées en Asie ou au Maghreb.

  • Gautier Girard
  • Arod
  • graines d'Horizons
  • Garçons Français
  • KidiKado
  • Ô Pas Sage
  • Mon Petit Polo Français
  • Landmade
  • Remade in France
  • ARP Paris
  • Fashion Cuir (DKS)
  • aRéCée
  • La Fibre Câline
  • La Chemise Française
  • Matins d'avril
  • Chemises L.E.F.
  • LEAX
  • Créateurs de France
  • Fany Porcelaine
  • Princess Model
  • FANTOME
  • Philippe Gaber
  • Mon Côté Bio

Source: éco-SAPIENS.com

 

MAJ : Liste réactualisée : 100 sites pour consommer sans posséder - MOINS de BIENS PLUS de LIENS

La liste réactualisée de ces 100 sites qui méritent d'être soutenus et popularisés et qui ne peuvent qu'aider. Mais si ces sites ont leur importance, il ne faut pas oublier non plus ceux qui en sont à l'origine ou qui relaient cette liste et qui eux aussi,...

http://www.brujitafr.fr

 

Posté par Arkebi à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Un peu d'administratif

 

france

 

Le Gouvernement a décidé de profiter de la mise à plat des compétences territoriales pour transférer par la même occasion les responsabilités financières.

Concrètement, si l'Etat français se voit condamner par l'UE, il peut demander aux collectivités de payer une partie des amendes.

Le texte prévoit toutefois d'étaler dans le temps les paiements pour ne pas pénaliser les communes en situation financière délicate. (NdA: Bien sur, on diminue le diamètre, mais on allonge la durée du plaisir!)

 

Gouvernance environnementale : ce qui change avec la loi Notre

Les compétences environnementales des différents échelons territoriaux ont été modifiées avec la loi sur la Nouvelle organisation territoriale de la République. Tour d'horizon après l'adoption définitive de la loi. Le feuilleton parlementaire de la loi portant Nouvelle organisation territoriale de la République (Notre) touche à sa fin.

http://www.actu-environnement.com

 

Posté par Arkebi à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


- De 2000 à 2015 - l'assombrissement global du ciel

 

ob_15a25a_obscurcissement-du-soleil(Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle)

 

Cette image de la NASA , nous montre bien l'état des lieux en ce qui concerne l'environnement de notre terre. Difficile à dire s'il y a plus de nuages naturels que de nuages artificiels.

 Il y a la pollution , mais n'oublions pas les chemtrails.

Quoi qu'il en soit , images d'un beau gâchis , qui ne laisse rien présager de bon pour l'avenir.

http://www.bengarneau.com

 

Posté par Arkebi à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Hackez votre supermarché !

supermarché

Voici 11 fruits et légumes que vous ne devriez acheter qu'une seule fois dans votre vie, si vous connaissez ces astuces !

Si vous pensez que faire pousser vos propres légumes, c’est compliqué et que ça demande d’avoir un jardin, voici quelques trucs et astuces qui pourraient bien changer votre perception des choses.
Et peu importe que vous vivez en ville, dans un petit T2 sans balcon, ou que vous ayez une ferme avec 120 hectares de terres : n’importe qui peut le faire chez soi et très facilement !

Faire pousser de la salade, des carottes, même un ananas (!), ce n’est pas aussi compliqué que vous ne le pensez : il suffit de manger vos légumes comme vous le faites d’habitude, d'utiliser les restes pour les recycler… pour en faire pousser d’autres !

Du coup, plus besoin d’acheter une nouvelle fois ces aliments, ni même de vous en occuper constamment. Parce qu’ils poussent presque tout seuls et sans avoir besoin de graines !

Pas besoin d’être un pro du jardinage, il faut juste suivre ces quelques étapes et prendre en compte certains facteurs pour que ça marche. Et en plus, si vous avez des enfants, ils vont certainement adorer voir ces légumes grandir !

1. Comment faire pousser un ananas sans graines, à partir d’un autre ananas :

@via upsocl

Après avoir acheté un ananas, en général, on retire la peau et les feuilles, puis on le mange. Quelle erreur ! En effet, au lieu de le jeter à la poubelle, vous pouvez garder le bout de l’ananas (celui avec les feuilles) pour obtenir… une nouvelle plante, qui vous donnera plus tard de nouveaux ananas !

Le plus important, c’est que votre ananas ne soit pas trop mûr ou trop jaune, car il y a de fortes chances pour que ça ne fonctionne pas, si c'est le cas.

L’idéal est de le faire avec un ananas pas trop mûr, dont les feuilles sont bien en forme, bien vertes et pas trop sèches. Au pire, si vous aimez les ananas sucrés et bien mûrs, rien ne vous empêche de couper la queue puis de garder le fruit au frigo avec un papier film pour qu’il finisse tranquillement de mûrir !

@Top tropicals.com

Il suffit de prendre votre ananas, de couper le haut du fruit et de mettre la queue de l'ananas dans l’eau, puis de l’exposer à la lumière (près d’une fenêtre, par exemple). Au fur et à mesure que les jours passent, vous verrez que les feuilles se mettent à sécher, et c’est normal : si vous regardez bien, de nouvelles petites feuilles apparaissent au centre et les remplacent petit à petit. Votre ananas n’est pas mort !

Après environ 1 mois, vous verrez qu’il commence à y avoir des petites racines. Vous pouvez alors planter votre pied d’ananas dans un pot ! Prenez soin de retirer les feuilles qui sont complètement mortes avant, et qui devraient se détacher très facilement : elles ne serviront plus à rien, et pourraient même faire pourrir votre plante !

Ensuite, il n’y a plus qu’à s’armer de patience. À mesure que l’ananas grandit, vous pourrez le replanter dans un pot plus grand. Non seulement c’est très décoratif, mais vous pourrez vous régaler avec des ananas bien frais !

 

2. Comment “redémarrer” une salade :

@via upsocl

À partir du pied d’une salade achetée dans le commerce ou récoltée dans votre jardin, vous pouvez obtenir une nouvelle salade. Vous pouvez la manger petit à petit, en prenant les feuilles que vous avez besoin au fur et à mesure. Ou encore attendre qu’elle ait complètement grandi avant de la manger et de répéter le processus.

Il suffit pour cela d’enlever les premières feuilles de la salade, puis de couper le pied (à deux ou trois doigts du bout, à-peu-près). Puis, mettez-le dans un récipient à la lumière, en l’immergeant à sa moitié dans l’eau. Il n’y a plus qu’à attendre et à rajouter de l’eau si nécessaire, si le niveau baisse. Après 15 jours environ, vous commencerez déjà à avoir des petits bourgeons et des petites racines ! Vous pourrez alors planter votre salade dans un pot, en retirant les feuilles mortes (et en prenant soin de ne pas abîmer les petits bourgeons qui pourraient se trouver entre les feuilles). Et c’est tout ! Répétez le processus autant de fois que nécessaire. Le mieux, c’est que vous aurez de la salade 100% bio !

 

3. Faire pousser des asperges chez soi :

@via upsocl

Quand on voit le prix des asperges dans le commerce, on comprend tout l’intérêt d’en faire pousser chez soi. En plus, non seulement c’est délicieux à manger avec une bonne vinaigrette, mais la plante en elle-même est très jolie, originale et décorative !

Il faudra vous armer de patience, car ça prend un peu de temps avant d’être prêt à manger. Mais ça vaut vraiment le coup : une fois plantée, l’asperge pourra vous régaler chaque année avec de nouvelles pousses fraîches !

Vous pouvez obtenir des racines à partir des tiges d’asperge adultes ou encore vous en procurer directement dans une jardinerie ou chez quelqu’un qui en cultive déjà. C’est beaucoup plus rapide que de planter des graines ! Avec cette méthode, il vous faudra tout de même attendre 1 à 2 ans, mais ensuite vous pourrez en récolter chaque année.

 

4. Planter de l’ail

@via upsocl

Certains le savent sûrement déjà, mais vous pouvez planter de l’ail sans graines, en plantant simplement une dent dans la terre… En fait, c’est même la seule façon d’en obtenir : les graines de l’ail domestique, celui qu’on a l’habitude de manger, ne sont pas fertiles. La faute à plusieurs siècles de culture, qui ont fini par lui faire perdre sa capacité à se reproduire par graines au fil des générations. Voilà pourquoi vous ne trouverez pas de graines d’ail dans votre jardinerie !

L’ail a besoin de beaucoup de soleil. Mais il peut aussi pousser dans des endroits partiellement ombragés. Le sol doit être bien drainé !

Choisissez une belle dent d’ail, pas forcément germée, et plantez-la avec le bout pointu vers le haut, à 5 cm sous la terre, comme indiqué sur le schéma. Si vous avez de l’ail chez vous qui commence à germer, vous pouvez aussi en profiter pour le planter ! Lorsque la plante sera grande, vous pouvez couper la tige et le déterrer ensuite : votre dent d’ail se sera transformée en une nouvelle gousse d’ail. Vous pourrez ensuite répéter l’opération à l’infini ! En plus, les fleurs d’ail sont vraiment très jolies, et contrairement à ce que vous pourriez penser, elles sentent plutôt bon !

 

5. Du basilic frais pour votre cuisine

@via upsocl

Choisissez quelques tiges de basilic, de 10 cm environ, et placez-les dans un verre rempli d’eau, au bord d’une fenêtre afin qu’elles prennent bien le soleil. Quand les racines mesureront environ 2 cm, plantez dans un pot ou une petite jardinière. Vous pourrez bientôt avoir un beau pied de basilic à portée de main pour ajouter une touche de fraîcheur à vos plats !

 

6. Cultiver des champignons :

@via upsocl

Bon, disons-le tout de suite, la culture des champignons n’est pas des plus faciles. Il faut planter les champignons dans de la terre avec un peu de compost ou de marc de café mélangé, et les garder dans un milieu humide, idéalement un peu froid la nuit. Ne vous découragez pas si ça ne marche pas du premier coup, il vous faudra sans doute plusieurs essais infructueux avant de réussir. Faire pousser des champignons est difficile, mais votre patience et votre persévérance finiront par payer !

 

7. Obtenir des plants de tomates… en 5 jours !

@via upsocl

Voici une méthode rapide et facile pour obtenir très rapidement des plants de tomates. Tout ce dont vous avez besoin , c’est d’une ou deux tomates, d’une bouteille en plastique, de petites pierres, de terreau, de papier journal et d’un sac poubelle noir.

Tout d’abord, vous devez couper votre tomate en deux et la vider de ses pépins, que vous mettez de côté.

Puis, vous coupez votre bouteille plastique en deux, dans le sens de la longueur. Faites quelques petits trous pour que l’eau ne stagne pas, puis placez quelques pierres au fond.

Placez ensuite la terre dans le bac ainsi obtenu, puis espacez les graines en les plaçant sur la terre, en prenant soin à ce qu’elles soient éparpillées. Recouvrez légèrement avec de la terre (pas trop, car il faut que les jeunes pousses puissent facilement sortir)

 

À présent, prenez une ou deux feuilles de papier journal, que vous imbibez d’eau. Essorez légèrement, afin que le journal soit humide sans qu’il n’y ait trop d’eau. Puis, posez-le sur la terre…

Enfin, enrobez le tout avec un sac poubelle noir, et fermez-le bien hermétiquement. Le but du jeu est que le sac conserve l’humidité à l’intérieur et fonctionne comme une mini-serre artisanale !

Attendez 4-5 jours avant d’ouvrir de nouveau. Le papier devrait être encore humide, et les graines germées ! Il n’y a plus qu’à rempoter, comme vous le feriez avec des tomates classiques. Cela se cultive très bien sur un balcon, mais il ne faut pas mettre trop d’eau afin d’éviter que les racines ne pourrissent !

 

8. Faire pousser de la coriandre dans sa cuisine :

@via upsocl

La coriandre est une herbe délicieuse, idéale pour rajouter un peu d’exotisme dans les plats… Mais quand elle pousse directement dans la cuisine, c’est encore plus facile de s’en servir pour concocter de vrais petits chefs-d’œuvres culinaires !

Comme nous l’avons vu pour le basilic, il suffit de placer les tiges coupées dans un verre d’eau afin qu’elles développent des racines. Quand ces dernières sont suffisamment grandes, vous pouvez planter dans un petit pot. En quelques semaines à peine, vous commencerez à obtenir de nouvelles feuilles, et en quelques mois, vous obtiendrez une plante entière !

 

9. Régénérer des oignons blancs :

@via upsocl

En l’espace d’une semaine seulement, vous pouvez faire refaire pousser un oignon blanc complet à partir d’un autre bulbe ! Laissez 3 centimètres d’oignon en bas, conservez bien les racines et consommez uniquement la partie haute. Placez le morceau de bulbe dans un verre avec un peu d’eau. En quelques jours seulement, vous aurez de nouveaux oignons blancs !

 

10. Plantez un morceau de gingembre pour obtenir un gingembre entier :

@via upsocl

Comme l’ail ou la pomme de terre, le gingembre est une racine. Et vous pouvez en planter un morceau directement en terre afin d’obtenir une nouvelle plante ! La racine de gingembre grandira, et avec un peu de temps et d’espace, elle pourra même se dupliquer pour donner une nouvelle pousse.

En revanche, il vous faudra un peu de patience au début, car le gingembre peut prendre plusieurs mois avant de germer et de sortir de terre… Mais si vous vous en occupez bien, vous aurez un superbe pied de gingembre et vous pourrez le récolter après 8 à 10 mois !

 

11. Ressusciter des carottes afin d’en obtenir d’autres, sans graines :

@via upsocl

Rien de très compliqué ici, il faut juste couper la partie haute de la carotte comme vous le feriez en temps normal et de la placer à sa moitié dans l’eau. Puis, d’attendre quelques jours afin de voir ce qu’elle deviendra. Attention, il se peut très bien qu’elle ne prenne pas et qu’elle pourrisse ! Aussi, il est recommandé de le faire avec plusieurs carottes en même temps pour maximiser vos chances de réussite. Si l’expérience a été concluante, vous devriez voir des petits bourgeons qui commencent à apparaître après 7 à 10 jours.


Lorsque les tiges font déjà 3 ou 4 centimètres, vous pouvez alors planter votre bout de carotte. Il faut un récipient assez profond, étant donné la forme de la racine de carotte : vous pouvez prendre une bouteille plastique dont vous aurez coupé de goulot et percé le fond, la remplir de terreau, placer le bout de carotte en surface, avant de le recouvrir de terre afin que seules les tiges sortent. Tassez légèrement. Avec un peu de patience, vous finirez par obtenir une carotte toute neuve ! Une expérience facile, pratique et amusante, qui pourrait aussi se révéler très intéressante pour les enfants.


Voilà ! Si, comme moi, vous n'avez pas particulièrement la main verte mais que vous aimez bien essayer de planter des choses chez vous et réaliser des petites expériences, vous devriez avoir de quoi faire ! En plus, c'est l'été, la saison idéale pour les plantes qui commencent à germer et à bourgeonner.


http://www.demotivateur.fr

 

Posté par Arkebi à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Remettons-nous à notre place

place

26 images qui vous feront repenser toute votre existence... De quoi remettre les choses à leur place!

L'Univers, c'est grand. J'espère que vous avez le cœur bien accroché, parce qu'on va partir loin, très loin au delà des étoiles. Attachez vos ceintures !

http://www.espritsciencemetaphysiques.fr

 

Posté par Arkebi à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Les eaux séantes

océan

- La fameuse invention qui peut nettoyer les océans en quelques années sera finalement mise en place, en 2016.

Tout simplement génial Nous vous avions déjà parlé de ce jeune homme, il y a presque un an de cela. Boyan Slat, un néerlandais âgé de 19 ans à...(à lire sur

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com)

 

- Un océan gigantesque découvert à 640 km sous la surface de la Terre.

 Des chercheurs ont fait une trouvaille stupéfiante. Retrouvé sous une couche de roches à plus de 640 kilomètres sous la surface de la Terre, un réservoir qui contient 3 fois plus d'eau que tous les océans réunis. ESM vous explique tout sur cette découverte époustouflante qui pourrait permettre aux scientifiques d'en savoir plus sur l'origine de l'eau sur Terre.

http://www.espritsciencemetaphysiques.fr

 

Posté par Arkebi à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Contre l'une des plus grande spoliation du siècle, un message au monde entier

spoliation

Le pillage organisé:

 

Version intégrale de l'accord de spoliation de la Grèce, annotée par Yanis Varoufakis

Le sommet de la zone euro souligne la nécessité cruciale de rétablir la confiance avec les autorités grecques [ le gouvernement grec doit instaurer une austérité encore plus rigoureuse frappant les citoyens grecs les plus vulnérables, qui ont déjà largement souffert], condition préalable pour un éventuel futur accord sur un nouveau programme du MES [ pour un report de ce prêt non viable].

http://www.elcorreo.eu.org

 

Pillage de la Grèce, sur catalogue

L'accord du 12 juillet entre la Grèce et les autorités européennes confine le pays à un statut néo-colonial, c'est-à-dire, à devenir un protectorat de la troïka (Commission Européenne, Banque Centrale Européenne, Fonds Monétaire International).

http://fr.sott.net

 

Le message:

Les 10 vérités du peuple grec au monde

Lors du référendum historique du 5 juillet 2015, les Grecs ont envoyé un message de rejet à l'oligarchie politique et financière de l'Europe et un message d'espoir aux peuples du monde.

http://www.alterinfo.net

1. NON à l’Europe de l’austérité, à l’Europe des banques et de l’oligarchie et à l’Europe égoïste. Les politiques d’austérité sont politiquement coûteuses, économiquement inefficaces et socialement désastreuses. Loin de relancer la croissance, la réduction des dépenses, la diminution des salaires et des pensions de retraite, le démantèlement des services publics, y compris d’éducation et de santé, la destruction du code du travail et des acquis sociaux conduisent inévitablement à une contraction de la consommation.

2. OUI à l’Europe sociale, à l’Europe des peuples et à l’Europe du partage. En temps de crise, les Etats doivent adopter une politique de New Deal et réaliser des investissements massifs afin de relancer l’économie. Les mesures de protection sociale doivent être renforcées afin de protéger les catégories les plus vulnérables de la population. De la même manière, une hausse du salaire minimum enclenchera un cercle vertueux car elle relancera la consommation, remplira le carnet de commandes des entreprises, lesquelles embaucheront de nouveaux salariés pour répondre à cette demande, ce qui permettra à l’Etat d’augmenter ses recettes fiscales grâce à ces nouveaux contribuables et de diminuer ses dépenses d’allocations-chômage grâce à la baisse du nombre de personnes sans emploi. Ces nouvelles sources de revenus pour la nation permettront de renforcer les services publics à destination du peuple.

3. NON à la dictature de la finance, aux ultimatums, au chantage de la Troïka, au terrorisme politique, économique, financier et médiatique et aux menaces en tout genre. Il est inadmissible que la Commission européenne, composée de technocrates non élus – donc sans aucune légitimité populaire – décide de la politique économique et sociale d’une nation souveraine. Il s’agit là d’une atteinte à la démocratie et une remise en cause du droit inaliénable des peuples à l’autodétermination.

4. OUI à l’indépendance, à la volonté sacrée des peuples, à la liberté et à la dignité. En portant au pouvoir un gouvernement progressiste mené par Alexis Tsipras de SYRIZA, les Grecs ont voté pour un programme de relance économique anti-austérité et un renforcement de la protection sociale. Aucune entité ne peut interférer dans cette décision souveraine d’un peuple libre.

5. NON à la dette inique, mathématiquement impayable, destinée à asservir les peuples et à satisfaire l’appétit de la finance internationale. Il est temps de mettre fin au système actuel qui interdit à la Banque centrale européenne de prêter directement aux Etats aux mêmes taux que ceux réservés aux banques privées, c’est-à-dire entre 0 et 1%. La Grèce pourrait résoudre le problème de la dette si une telle réforme était adoptée. Aujourd’hui, lorsque la Grèce a besoin d’un financement, elle est obligée de passer par les banques privées qui lui prêtent à des taux usuraires pouvant atteindre les 18%, des emprunts qu’elles ont-elles-mêmes souscrits à des taux inférieurs à 1% !

6. OUI à un audit international des dettes publiques, à la renégociation et à l’annulation des emprunts illégitimes. Selon la Commission pour la Vérité sur la Dette publique grecque, « la dette issue des mesures de la Troïka constitue une violation caractérisée des droits humains fondamentaux des résidents de la Grèce. Ainsi, nous sommes parvenus à la conclusion que la Grèce ne doit pas payer cette dette, du fait de son caractère illégal, illégitime et odieux. […] Le caractère insoutenable de la dette publique grecque était évident depuis l’origine pour les créanciers internationaux, les autorités grecques et les grands médias. Pourtant, les autorités grecques et certains gouvernements de l’Union Européenne se sont ligués pour rejeter une restructuration de la dette publique en 2010, dans le seul but de protéger les institutions financières privées. Les grands médias officiels ont dissimulé la vérité au public en soutenant que le plan de sauvetage allait être bénéfique pour la Grèce, tout en passant en boucle le récit selon lequel la population ne faisait que payer pour ses propres turpitudes ».

7. NON à l’accumulation des richesses, à l’égoïsme et à l’individualisme. L’Europe actuelle est le paradis des nantis et l’enfer des peuples. Elle est l’illustration parfaite de la célèbre maxime voltairienne selon laquelle « une société bien organisée est celle où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne ».

8. OUI à la répartition des richesses, à la solidarité et à la défense de l’intérêt général. La crise actuelle n’est pas due à une question de ressources car l’Europe n’a jamais été aussi riche de son histoire. Il est donc urgent de procéder à une répartition équitable des richesses et de placer la dignité humaine au centre du projet européen.

9. NON à la dictature des puissants. La Grèce, berceau de la démocratie, rappelle à l’Europe et au monde le fameux avertissement de Maximilien Robespierre. Le Héros de la Révolution française qui, dès le départ, avait choisi le camp des pauvres, avait dénoncé « le joug de l’aristocratie des riches, la plus insupportable de toutes » : « Les riches prétendent à tout, ils veulent tout envahir et tout dominer. Les abus sont l’ouvrage et le domaine des riches, ils sont les fléaux du peuple : l’intérêt du peuple est l’intérêt général, celui des riches est l’intérêt particulier ».

10. OUI à la révolte des peuples contre toutes les injustices, à l’insurrection civique et pacifique et à la résistance à l’oppression. Les peuples ne sont pas condamnés à l’indifférence et à l’humiliation et ont le pouvoir de prendre en main leur propre destin. La misère n’est pas une fatalité mais une décision politique imposée par les élites rapaces et insatiables. L’heure est à la révolte de la plèbe, des écrasés et des révoqués contre la brutalité de la finance mondiale.

Posté par Arkebi à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]