Associer le beau à l'utile, tout en répondant aux défis écologiques et sociaux : telle est la mission du designer au XXIe siècle. Au musée des Arts et Métiers, une exposition retrace l'histoire récente d'un métier en perpétuelle évolution.
Mine Kafon, un détonateur de mines fabriqué à partir de bambou et de plastique biodégradable. Un lit en carton dédié à l'hébergement d'urgence. Un bidon qui facilite le transport de l'eau en grande quantité. Un détonateur de mines fonctionnant à l'énergie éolienne. Aucun de ces objets, dont l'utilité sociale et environnementale est aujourd'hui mondialement reconnue, n'aurait probablement vu le jour sans les designers. Perçu comme un art dans les années 1970-80, cette discipline apporte aujourd'hui une réponse cohérente et concrète aux enjeux actuels.

C'est ce que s'attelle à démontrer l’exposition Invention/Design : Regards croisés, au Musée des Arts et Métiers, à Paris. Visible jusqu'au 6 mars 2016, elle a été conçue en collaboration avec le studio de designers Les Sismo pour contribuer à changer l’image du design dans la société. Frédéric Lecourt, l’un des commissaires de l’exposition et cofondateur des Sismo, en est convaincu : "face au spectre de la dématérialisation, le designer est loin, très loin de disparaître". Mieux, il pourrait bien représenter l'avenir!
.../...
Ni artiste fantasque, ni technicien dépassé par son temps, le designer se rapproche donc plus que jamais de l'inventeur, apte à anticiper les besoins de la société. Renforcé par chaque nouvelle contrainte, qui devient pour lui source de richesse, il nous permet - cette exposition le prouve - d'envisager le futur... avec plus d'optimisme.

Source: we demain