Contrairement à une idée reçue, les arbres ne sont pas toujours bienveillants envers les espèces animales, il leur arrive même d'être porteur d'une sanction mortelle. On connait l'histoire de ces acacias qui, en Afrique, et peut être ailleurs, secrètent dans leur feuilles une substance toxique, lorsqu'un ruminant décide de s'attaquer à leurs feuillages. L'arbre modifie les composantes chimiques de leur sève de manière à la rendre toxique, et l'animal dégouté de ce que l'arbre lui propose, va chercher ailleurs sa pitance.

c80a34d857d3af2882c588719e0555© Michael Petrash


Les arbres peuvent être dangereux ou non
Mal lui en prend, car, et c'est encore plus étonnant, l'arbre qui avait été menacé a envoyé aux arbres voisins un parfum particulier, leur indiquant qu'ils vont être menacés à leur tour. Le brouteur indésirable n'a plus qu'à changer de secteur...

C'est en tout cas l'information que nous a donné Bernard Werber dans son livre « l'encyclopédie du savoir relatif et absolu  », publié chez Albin Michel, en 2000, et que l'on peut lire en PDF sur ce lien.

L'acacia n'est pas la seule plante à représenter un danger pour certains animaux, particulièrement les chèvres, car ces dernières peuvent s'intoxiquer en grignotant les thuyas, les troènes, les lauriers, mais aussi les cerisiers, pêchers, pruniers, car ces plantes contiennent de l'acide prussique, et si les feuilles vertes ne posent pas de problèmes, elles deviennent dangereuses quand elles sont flétries, l'acide s'en étant libéré.

Et quid du cyanure que l'on trouve par exemple dans les pépins de pomme ?

Le malheureux qui, trouvant ce petit gout agréable, aurait mis de coté une bonne quantité de pépins de pomme, afin de dupliquer son plaisir risque un gros problème, pouvant aller jusqu'au stade final.

En effet, le cyanure contenu dans ces pépins empêche le sang de prendre de l'oxygène, et un excès de consommation de ces pépins pourrait conduire à l'asphyxie.

Mais il y a plus grave.

Il existe sur cette planète un arbre qui tue...non pas par accident lorsqu'une tempête le déracine et le fait tomber sur un humain... non pas lorsqu'un bûcheron peu expérimenté voit l'arbre qu'il tronçonnait lui tomber dessus, mais tout simplement parce qu'il est dangereux par nature.
Il a pour nom Mancenillier et ses fruits ressemblent à de petites pommes vertes avec la particularité d'avoir dans toutes ses parties, de la sève au fruit, en passant par l'écorce, un poison mortel.
D'après l'Université de Floride, « toute interaction avec ou ingestion d'une quelconque partie de l'arbre peut être mortelle.

Il suffit qu'il se mette à pleuvoir, et que quelques gouttes atteigne celle ou celui qui passerait à proximité pour que se produise une intense éruption cutanée. S'il venait à quelqu'un l'idée d'y mettre le feu, la fumée pourrait provoquer une cécité temporaire provoquée par la fumée.

Le docteur Nicola Strickland, expliquait dans la revue « British medical journal » : [Lire la suite]