25/08/16

- Accroissement de la glace polaire malgré le réchauffement planétaire ?!

 

arctique2

arctique

Dans le monde entier, des millions de personnes ont suivi la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques à Rio de Janeiro. La cérémonie a commencé avec un feu d’artifice impressionnant et un show spectaculaire avec des lumières laser, en plus de nombreuses stars de la musique brésilienne et des milliers de danseurs de samba.

Mais l’ouverture des Jeux a aussi été utilisée comme plateforme pour la protection du climat et on y a souligné que la terre se réchauffe.

 

Pourtant, des chercheurs et auteurs renommés déclarent faux ce réchauffement et la fonte des glaces polaires qui en est la conséquence.

En effet l’analyse d’images satellites montre qu’en 2015 la mer de glace arctique couvrait une surface de 4,41 millions de kilomètres carrés lors du minimum annuel du 11 septembre 2015. Cela représente 1,02 million de kilomètres carrés de plus par rapport au minimum annuel précédent du 17 septembre 2012, qui était de 3,39 millions de km², donc une augmentation de 30% de la surface glacée. La croissance saisonnière des glaces a même commencé quatre jours plus tôt en 2015 que dans la période de 1981 à 2010. Par ailleurs la couche de glace serait devenue non seulement plus étendue et plus épaisse, mais aussi plus dense.

Cela veut dire qu’elle est devenue plus résistante contre une fonte supplémentaire, comme le fait remarquer le professeur Andrew Shepherd, de l’Université de Leeds. Selon ses observations, la glace en Arctique s’est « rétablie de manière significative ». Et la spécialiste atmosphérique Judith Curry de l’Institut de Technologie de Géorgie à Atlanta lui donne raison : « La courbe vers le bas de l’épaisseur de la couche de glace en Arctique semble s’être inversée. »

Avec une surface de la mer de glace de 4,41 millions de km² minimum, une croissance de la surface glacière de 30 % par rapport à 2012 et la croissance des glaces la plus précoce depuis 1997, l’Arctique dément en 2015 tous les pronostics du prix Nobel Al Gore, qui prédisait pour 2013 et au plus tard 2015 un continent Arctique sans glace pendant l’été. Et qu’en est-il de l’année 2016 ? –

Le groupe portant le nom de « Polar Ocean Challenge » sous la direction du britannique David Hempleman-Adams avait prévu une expédition scientifique de deux mois, lors de laquelle il voulait partir de la ville portuaire britannique de Bristol pour passer près de l’Alaska, la Norvège et la Russie et revenir par le passage Nord-Ouest en direction de l’Alaska et du Groenland pour arriver à Bristol. Comme l’écrit le groupe sur son site internet, il veut prouver par ce voyage que « la couche de glace du Pôle Nord a tellement fondu pendant les mois d’été que l’on peut maintenant traverser la mer autrefois prise par les glaces ». Cependant en ce moment le bateau et son équipage sont bloqués dans la ville portuaire de Mourmansk, qui reste normalement sans glaces même en hiver grâce au Gulf Stream. La poursuite du voyage est actuellement empêchée par les masses glacières qui, selon la conviction déterminée du groupe, ne devraient normalement plus exister en été.

Dans son article, le scientifique Tony Heller démontre à l’aide de mesures actuelles, que les températures en Arctique se trouvent en effet en dessous des valeurs normales, malgré les cris d’alerte qui disent que l’Arctique serait plus chaud que jamais. Le groupe Polar Ocean Challenge n’est pas la première expédition qui a voulu apporter la preuve des répercussions du réchauffement climatique global sur les glaces polaires et qui a échoué. En 2013, le bateau de recherche « Akademik Shokalskiy » a été pris par les glaces. La situation a tellement empiré qu’au final l’équipage de 52 hommes a dû être évacué. L’année dernière, le brise-glace canadien « CCGS Amundsen » a dû se dérouter pour aller au secours de nombreux navires de ravitaillement pris dans les glaces.

Le climat est donc un sujet très controversé, comme nous l’avons montré dans nos émissions du 23 et du 31 décembre 2015 en français, et comme Philippe Verdier, un des présentateurs météo les plus connus de la télévision française, l’a vécu lui-même.

En effet, en 2015 il a été licencié par la télévision nationale française. Pourquoi ? Il s’est exprimé contre l’interprétation « scientifique » du climat selon le mainstream. Dans son livre « Climat Investigation » il affirme qu’il n’y a pas eu, comme on le diffuse, de changement climatique causé par l’homme et que des chercheurs climatiques mandatés par la politique, prennent en quelque sorte le monde « en otage » et publient des données qui induisent en erreur.

L’utilisation de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques comme plateforme pour la propagande climatique unilatérale montre combien les liens d’intérêts sont entremêlés.

de H.M.

Sources / Liens : www.kla.tv/6465

Posté par Arkebi à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


- Timelapse; 24 heures de soleil qui essaie de se coucher en vain dans l’arctique en 1mn38

 

Si certains zhommes d'affaires "s'affairent" à nous imposer leurs ténèbres, et donc pour compenser la noirceur que l'on nous "propose" dans les médias, voici un peu de lumière naturelle, et une belle parabole de fin de journée....

Notre Lumière ne s'éteint jamais....

.... le soleil qui s’approche de disparaître derrière l’horizon avant de remonter dans le ciel....

Source : La Boîte Verte

 

Et tant qu'on y est, vous savez pourquoi la Lune existe?

C'est parce que dans la nuit la plus noire,

il y aura toujours une petite lumière pour nous éclairer....

 

Nous avons la chance de ne pas être seul à vivre sur cette planète.... et donc dans l'Univers, c'est pour cela que je partage....

Capture1a10

Posté par Arkebi à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

- La Rhétorique Perverse

 

imagementased

 

 

BHL, Alain Minc, Jacques Attali et la cohorte de sycophantes serviles du système et des élites qu’elles soit nationales ou mondialisées, financiarisées ou politisées. La foultitude de pseudo-journalistes formés, entraînés et rétribués surtout avec notre argent pour nous induire dans l’erreur la plus totale.

Cette triste engeance a pignon sur rue, table et micro ouverts sur les ondes et les plateaux télé. On les sollicite pour écrire leurs harangues dans les journaux les plus diffusés et ils se prennent au final pour des pointures que, franchement, ils ne sont pas. Juste des âmes damnées dévouées au pouvoir et à l’argent.

Je cite à ce sujet Valérie Bugault, qui a évidemment tout compris et qui m’écrivait très récemment concernant le rhétorique perverse :

« Il y a beaucoup de pseudo intellectuels pervers dont la mission est de justifier aux yeux du plus grand nombre la prééminence de l’intérêt des oligarques financiarisés. On les reconnait infailliblement à plusieurs choses dont : une pseudo technicité du discours (ce que pratique à merveille Pierre Sarton du Jonchay…), une prétendue adhésion (de pure façade mais claironnée) aux constats de dérives actuelles des institutions (de la prééminence de l’argent-roi etc.), l’exposé (très clair lui par contre) d’une prétendue nécessité d’organiser des institutions mondiales.

 “Ce sont des techniques dialectiques couramment employées par les mondialistes qui maitrisent parfaitement l’art rhétorique qu’ils interdisent en revanche de diffuser dans l’enseignement des masses. La défense intellectuelle contre l’oligarchie passe par l’apprentissage de la rhétorique. L’utilisation de la technicité par les mondialistes sert à diluer la finalité des institutions (dans un brouhaha de techniques prétendument incontournable) : une façon de noyer le poisson en sidérant les esprits faibles… »

Écoutons Emmanuel Leroy : « Bien vu votre critique de Boulevard Voltaire et de Robert Ménard et j’y souscris complètement. On n’est pas à la tête d’une ONG financée par la NED et donc par la CIA pendant 15 ans sans être un agent stipendié du Système. Donc oui, mille fois oui, Ménard et quelques autres sont entrés dans cette mouvance “populiste” pour la contrôler et l’orienter selon les besoins des tireurs de ficelle. »

Cessons de laisser ces tristes sire diffuser leur poison au Peuple. Il faut les contrer. Ils ont les médias on a la Presse Alternative. Ils ont des têtes d’affiche (non je n’ai pas dit têtes à claques), on a des commentateurs et des auteurs, on a des milliers de lecteurs.

Au fait c’est quoi la différence entre des auteurs ou des commentateurs ? Il n’y en a rigoureusement aucune. Les deux font œuvre d’idées, de structure, de débat et de catalyseurs.

À rhétorique perverse, opposons rhétorique juste et bon sens populaire, culture de la liberté, indéfectible combat à leur faire mordre la poussière.

Ça n’est pas compliqué. Il faut leur crier qu’on ne veut plus de leur monde de merde !

Algarath

Source: algarath.com

 

Posté par Arkebi à 00:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

- Sur l'intelligence de certains mystérieux arbres

 

Contrairement à une idée reçue, les arbres ne sont pas toujours bienveillants envers les espèces animales, il leur arrive même d'être porteur d'une sanction mortelle. On connait l'histoire de ces acacias qui, en Afrique, et peut être ailleurs, secrètent dans leur feuilles une substance toxique, lorsqu'un ruminant décide de s'attaquer à leurs feuillages. L'arbre modifie les composantes chimiques de leur sève de manière à la rendre toxique, et l'animal dégouté de ce que l'arbre lui propose, va chercher ailleurs sa pitance.

c80a34d857d3af2882c588719e0555© Michael Petrash


Les arbres peuvent être dangereux ou non
Mal lui en prend, car, et c'est encore plus étonnant, l'arbre qui avait été menacé a envoyé aux arbres voisins un parfum particulier, leur indiquant qu'ils vont être menacés à leur tour. Le brouteur indésirable n'a plus qu'à changer de secteur...

C'est en tout cas l'information que nous a donné Bernard Werber dans son livre « l'encyclopédie du savoir relatif et absolu  », publié chez Albin Michel, en 2000, et que l'on peut lire en PDF sur ce lien.

L'acacia n'est pas la seule plante à représenter un danger pour certains animaux, particulièrement les chèvres, car ces dernières peuvent s'intoxiquer en grignotant les thuyas, les troènes, les lauriers, mais aussi les cerisiers, pêchers, pruniers, car ces plantes contiennent de l'acide prussique, et si les feuilles vertes ne posent pas de problèmes, elles deviennent dangereuses quand elles sont flétries, l'acide s'en étant libéré.

Et quid du cyanure que l'on trouve par exemple dans les pépins de pomme ?

Le malheureux qui, trouvant ce petit gout agréable, aurait mis de coté une bonne quantité de pépins de pomme, afin de dupliquer son plaisir risque un gros problème, pouvant aller jusqu'au stade final.

En effet, le cyanure contenu dans ces pépins empêche le sang de prendre de l'oxygène, et un excès de consommation de ces pépins pourrait conduire à l'asphyxie.

Mais il y a plus grave.

Il existe sur cette planète un arbre qui tue...non pas par accident lorsqu'une tempête le déracine et le fait tomber sur un humain... non pas lorsqu'un bûcheron peu expérimenté voit l'arbre qu'il tronçonnait lui tomber dessus, mais tout simplement parce qu'il est dangereux par nature.
Il a pour nom Mancenillier et ses fruits ressemblent à de petites pommes vertes avec la particularité d'avoir dans toutes ses parties, de la sève au fruit, en passant par l'écorce, un poison mortel.
D'après l'Université de Floride, « toute interaction avec ou ingestion d'une quelconque partie de l'arbre peut être mortelle.

Il suffit qu'il se mette à pleuvoir, et que quelques gouttes atteigne celle ou celui qui passerait à proximité pour que se produise une intense éruption cutanée. S'il venait à quelqu'un l'idée d'y mettre le feu, la fumée pourrait provoquer une cécité temporaire provoquée par la fumée.

Le docteur Nicola Strickland, expliquait dans la revue « British medical journal » : [Lire la suite]

 

Posté par Arkebi à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24/08/16

- Pilleurs d'état

 

FireShot-Screen-Capture---'Pilleurs-d'état'---echelledejacob_blogspot_2016_08_pilleurs-detat

Via: L'Echelle de jacob

Posté par Arkebi à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


- Les endroits interdits dans le monde

 

À travers le monde, vous trouverez des endroits insolites ou merveilleux que vous pourrez bien évidemment découvrir sur internet ou en y allant tout simplement.
Mais certains lieux de notre planète sont difficiles d'accès pour ne pas dire inaccessibles pour des citoyens lambda comme nous. 
En effet, les lieux interdits au public ou à l'accès extrêmement réglementé ne manquent pas. Siège de services secrets, laboratoires de recherche, zones militaires, sièges d'entreprises aux domaines sensibles, zones à haute radioactivité, etc. Beaucoup d'endroits sont totalement fermés au public et viennent souvent nourrir les théories du complot les plus farfelues.
Voici une petite liste de ces endroits mystérieux.
 
 
Le gentlemen club White's
Si vous n' appartenez pas à la haute société britannique, mieux vaut ne pas tenter d' y pénétrer. Ce club, situé au cœur de la capitale londonienne est en effet un endroit strictement réservé aux nobles anglais tels que le prince Charles ou le duc de Cambridge. Fondé en 1693 pour vendre du chocolat chaud, boisson extrêmement rare à l' époque, on ne sait pas ce qu'il s'y passe aujourd'hui ni à quoi ce lieu secret de réunion peut bien servir.
 
 
 
Les data center de Google
Situé à Douglas en Géorgie, c’est l’un dès lieus les mieux gardés de la planète et pour cause, les données les plus importantes de Google s’y cachent ! 
 
 
 
 
 
 
Le Club 33
 
Déjà que les clubs de gentleman ont l'air sacrément chiants, alors on ne vous parle pas du Club 33, situé en plein Disney land. Si vous avez assez de thunes pour postuler, il vous faudra quand même attendre sur une liste d'attente de près de 14ans. Tout ça pour quoi ? Personne ne le sait mais ça implique sûrement de vous retrouver dans une pièce avec des mecs (moustachus) déguisés en Mickey et qui se tripotent devant Fantasia. Non merci.

Club_33,_Disney_Land


Source: le savoir perdu des anciens.com

 

Posté par Arkebi à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

- Voici 98 choses que Facebook sait sur vous

 

gy-hd-wallpaperBS



Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi Facebook semble connaître une quantité alarmante de chose sur vous; comme tous les sites Web que vous visitez, pour qui vous votez, et quelle quantité vous buvez, voici pourquoi.

Où que vous alliez, quoi que vous fassiez (si c’est en ligne) les chances sont que Mark Zuckerberg vous observe, et apprend.

Facebook recueille des données lorsque vous êtes sur d’autres sites, dans les applications, et dans Facebook lui-même; développant un profil de 98 « points de données » sur vous.

Facebook a récemment déployé une mise à jour de son outil Ad Préférences qui révèle un peu plus les données recueillies par Facebook (tout est fait pour vous servir des publicités « personnalisées »).

Certaines d’entre elles sont assez alarmantes (comme si vous êtes enceinte, votre race, et votre titre d’emploi) toutes ces données sont récoltées tranquillement, sans avoir un formulaire à remplir.

Voici les 98 « points de données » que Facebook sait probablement de vous, où s’il ne les connait pas encore, il essaye de les apprendre, selon le Washington Post.

Qu’est-ce que Facebook sait sur vous

1. L’emplacement
2. L’âge
3. La génération
4. Le sexe
5. La langue
6. Le niveau d’éducation
7. Le domaine d’études
8. L’école
9. L’affinité ethnique
10. Le revenu et la valeur nette
11. La valeur de la propriété et le type
12. La valeur domestique
13. La surface du terrain
14. La superficie de la maison
15. L’année de construction de la maison
16. La composition du ménage
17. Les utilisateurs qui ont un anniversaire dans les 30 jours
18. Les utilisateurs qui sont loin de leur famille ou de leur ville natale
19. Les utilisateurs qui sont amis avec quelqu’un qui a un anniversaire, nouvellement marié ou engagé, récemment déménagé, ou a un anniversaire à venir
20. Les utilisateurs dans les relations à longue distance
21. Les utilisateurs qui ont de nouvelles relations
22. Les utilisateurs qui ont de nouveaux emplois
23. Les utilisateurs qui sont nouvellement engagés
24. Les utilisateurs qui sont nouvellement mariés
25. Les utilisateurs qui ont récemment déménagé
26. Les utilisateurs qui ont des anniversaires bientôt
27. Les parents
28. Les futurs parents
29. Les mères, rangées par « type » (football, mode, etc.)
30. Les utilisateurs qui sont susceptibles de participer à la politique
31. Les conservateurs et les libéraux
32. La situation amoureuse
33. L’employeur
34. Le travail
35. Les fonctions du travail
36. Les statuts au travail
37. Les loisirs
38. Les utilisateurs qui possèdent des motos
39. Les utilisateurs qui ont l’intention d’acheter une voiture (et quel type / marque de voiture, et dans combien de temps)
40. Les utilisateurs qui ont acheté des pièces ou accessoires automobiles récemment
41. Les utilisateurs qui sont susceptibles d’avoir besoin de pièces ou de services automobiles
42. Le style et la marque de voiture que vous conduisez
43. L’année d’achat de votre voiture
44. L’âge de votre voiture
45. Combien d’argent l’utilisateur est susceptible de dépenser pour la voiture suivante
46. Lorsque l’utilisateur est susceptible d’acheter la voiture suivante
47. Combien d’employés possède votre entreprise
48. Les utilisateurs qui possèdent des petites entreprises
49. Les utilisateurs qui travaillent dans la gestion ou qui sont cadres
50. Les utilisateurs qui ont fait don à la charité (divisés par type)
51. Le système d’exploitation
52. Les utilisateurs qui jouent à des jeux de navigateur
53. Les utilisateurs qui possèdent une console de jeu
54. Les utilisateurs qui ont créé un événement sur Facebook
55. Les utilisateurs qui ont utilisé les paiements Facebook
56. Les utilisateurs qui ont passé plus que la moyenne sur les paiements Facebook
57. Les utilisateurs qui administrent une page Facebook
58. Les utilisateurs qui ont récemment téléchargé des photos sur Facebook
59. Le navigateur Internet
60. Le service de messagerie e-mail
61. Le passage précoce / tardif à la technologie
62. Les expatriés (divisés par le pays d’origine)
63. Les utilisateurs qui appartiennent à une coopérative de crédit, la banque nationale ou banque régionale
64. Les utilisateurs qui sont investisseurs (divisés par type d’investissement)
65. Le nombre de crédits
66. Les utilisateurs qui utilisent des cartes de crédit
67. Le type de carte
68. Les utilisateurs qui ont une carte de débit
69. Les utilisateurs qui effectuent un solde sur leur carte de crédit
70. Les utilisateurs qui écoutent la radio
71. La préférence dans les émissions télévisées
72. Les utilisateurs qui utilisent un appareil mobile (divisé par quelle marque ils utilisent)
73. Le type de connexion Internet
74. Les utilisateurs qui ont récemment fait l’acquisition d’un smartphone ou d’une tablette
75. Les utilisateurs qui accèdent à Internet via un smartphone ou une tablette
76. Les utilisateurs qui utilisent des coupons
77. Les types de vêtements achetés
78. Le temps passé dans les magasins
79. Les utilisateurs qui sont des « gros » acheteurs de bière, de vin ou de spiritueux
80. Les utilisateurs qui achètent dans les épiceries (et quelles types)
81. Les utilisateurs qui achètent des produits de beauté
82. Les utilisateurs qui achètent des médicaments contre les allergies, la toux / médicaments contre le rhume, les produits de soulagement de la douleur
83. Les utilisateurs qui dépensent de l’argent sur les produits ménagers
84. Les utilisateurs qui dépensent de l’argent sur les produits pour les enfants ou les animaux domestiques, et quels types d’animaux de compagnie
85. Les utilisateurs dont les ménages font des achats plus que ce qui est en moyenne
86. Les utilisateurs qui ont tendance à faire des achats en ligne
87. Les types de restaurants
88. Les types de boutiques et magasins
89. Les utilisateurs qui sont « réceptifs » aux offres des compagnies offrant des assurances auto en ligne, l’éducation ou des prêts hypothécaires plus élevés, les cartes prépayées / la TV par satellite
90. La durée du temps passé dans une maison
91. Les utilisateurs qui sont susceptibles de se déplacer rapidement
92. Les utilisateurs qui sont intéressés par les Jeux Olympiques, le football, le cricket ou le Ramadan
93. Les utilisateurs qui voyagent fréquemment, pour le travail ou pour le plaisir
94. Les utilisateurs qui font la navette jusqu’au travail
95. Les types de vacances d’un utilisateur
96. Les utilisateurs qui sont récemment revenus d’un voyage
97. Les utilisateurs qui ont récemment utilisé une application de voyage
98. Les utilisateurs qui participent à une multipropriété

Source : Metro.co.uk


Via: anguillesousroche.com

 

Partager cet article est vraiment hypocrite de ma part dans la mesure ou j'ai également ouvert un compte, à la base pour suivre la famille, et qui finalement me permet de balancer les messages du blog afin d'apporter une part de colibri dans l'information globale actuelle.

Et avec le même principe qu'ici, il n'y a que moi qui publie ! C'est pas paradoxale ça ?

Mais je participe quand même, encore, à ce système que je ne cautionne pas, mais c'est justement parce que cela tient, aussi et surtout, à ce que nous voulons partager sur internet.

Evidemment si l'on réunis tous ces datas, tous ces "points de données", de Facebook à tout autre sites, banque, sécurité sociale, caf, nous nous retrouvons à poil ! Leur algorythmes leurs permettent même de déterminer certaines de nos pensées, nos envies et nos probabilités d'action, c'est une arme pour eux, ne l'oublions pas;

La grosse différence se fait lorsque l'on a, malgré tout, la conscience tranquille, c'est valable pour celui qui poste et pour celui qui décide de collecter des infos, des photos, des vidéos, même ma dernière coloscopie !

Alors c'est qui le "trou du cul" ?

Celui qui le montre ou celui qui regarde ? ....

 

105333559_o

 

 

 

Posté par Arkebi à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

- Ces 38 qui possèdent les médias : comment la démocratie française et l'information ont été confisquées

 

ppa-1-4



Le Monde Diplomatique et Acrimed ont cartographié les actionnaires principaux des groupes de médias français, tous supports confondus (télévision, radio, papier, site internet). Il en ressort que le paysage médiatique français est concentré dans les mains de seulement 38 personnalités, familles, groupes financiers, structures publiques ou fondations.

Leur liste est la suivante :

20 personnalités :

  • Bernard Arnault
  • Pierre Bergé
  • Nicolas Beytout
  • Vincent Bolloré
  • Édouard Coudurier
  • Patrick Drahi
  • Xavier Ellie
  • Philippe Hersant
  • Jean-Sébastien Ferjou
  • Pierre Guyot
  • Pascal Houzelot
  • Arnaud Lagardère
  • Gérard Lignac
  • Xavier Niel
  • Bernard Tapie
  • Claude Perdriel
  • Matthieu Pigasse
  • François Pinault
  • Benjamin de Rothshild
  • Alain Weill

10 familles :

  • Famille Baudecroux
  • Famille Baylet
  • Famille Bettencourt
  • Famille Bouygues
  • Famille Dassault
  • Famille Hurbain (Groupe Rossel)
  • Famille Hutin
  • Famille Lemoine
  • Famille Mohn
  • Famille Saint-Cricq

4 groupes financiers :

  • Crédit Agricole Nord de France
  • Crédit Mutuel
  • Financière Viveris
  • Qatar Investment Authority

3 structures publiques :

  • ARD/ZDF TV publiques allemandes
  • Nethys (possédé par Publifin, possédé par la Province de Liège et des communes associées)
  • République française

1 fondation :

  • Fondation Varenne
COMMENTAIRES =

1°) Une poignée de personnes physiques – milliardaires, actionnaires ou dirigeants de grandes entreprises, membres de familles héritières de grandes fortunes, en tout 30 acteurs – possèdent les plus grands médias privés de France.

Grâce à leurs relais médiatiques, ces « 30 » peuvent à loisir :

  • défendre la réputation de leurs entreprises et de leur clientèle,
  • chercher à obtenir des marchés publics en favorisant une couverture médiatique complaisante des responsables politiques qu’ils ciblent,
  • favoriser leur propre carrière politique,
  • entretenir des réseaux d’obligés et occulter les informations gênantes,
  • combattre, soit en les ignorant délibérément, soit en les tournant en dérision, les idées et les candidats aux élections qui pourraient léser leurs intérêts. Les médias de masse excellent aussi à détourner l’attention des Français des sujets de fond, en leur imposant des débats factices, malsains ou artificiels sur des sujets de second ordre voire créés de toutes pièces.

Les contrepouvoirs à ces dynasties industrielles et financières sont faibles, voire inexistants :

  • les sociétés de rédacteurs et les syndicats, qui protègent théoriquement l’indépendance des journalistes, n’ont qu’un poids relatif face aux exigences des actionnaires, surtout dans un contexte de précarisation des journalistes et de diminution de leurs moyens d’investigation. En outre, encore faudrait-il que ces sociétés de rédacteurs et syndicats refusent tout parti-pris européiste et atlantiste pour qu’ils exercent une véritable opposition vis-à-vis des actionnaires,
  • le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, censé garantir les expressions pluralistes des opinions dans les médias audiovisuels échoue à imposer des règles univoques permettant à toutes les tendances politiques de s’exprimer à la télévision et à la radio, de manière juste et loyale. L’UPR en est la meilleure preuve, ne bénéficiant jamais d’aucune invitation dans les médias audiovisuels, alors qu’elle a obtenu 0,9% des suffrages exprimés aux élections régionales de décembre 2015, et que François Asselineau est crédité de 1% d’intention de votes pour les élections présidentielles de 2017 dans un sondage IFOP de Juin 2016.

De plus, la quasi-totalité des titres de la presse écrite bénéficient des aides à la presse octroyées par l’État, donc par le gouvernement, en puisant dans l’argent des contribuables. Certains titres sont dans une situation financière si compromise qu’ils ne risquent pas de mener un quelconque combat contre le gouvernement qui les tient à sa merci. Il est amusant de noter que ces aides sont accordées au nom du pluralisme, moyennant quoi les représentants de l’UPR sont systématiquement évincés de toute la presse écrite.

Dans la mesure où grandes fortunes, médias et responsables politiques s’entretiennent et s’entraident mutuellement en vase clos, aucun des candidats à l’élection présidentielle de 2017 promus dans les grands médias ne risque de remettre en cause la mainmise des féodalités financières et industrielles sur l’information et, finalement, sur la démocratie.

 

2°) Plusieurs féodalités régionales se sont emparé des médias de leur région, de manière à fortifier leur pouvoir et leur influence sur les responsables politiques locaux.

Cette stratégie est particulièrement visible concernant le Crédit Mutuel dans l’est de la France, la Fondation Varenne dans le centre et en Bourgogne, la famille Lemoine dans le sud-ouest, Bernard Tapie dans le sud-est, Philippe Hersant dans les DOM-TOM, le Crédit agricole dans le nord, la famille Hutin dans l’ouest, la famille Baylet dans le midi, la famille Saint-Cricq dans le centre. [Lire la suite]



Source: agoravox.fr

 

Posté par Arkebi à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

- La lettre du Professeur JOYEUX + complément d'info

HJ-smallA propos de ma radiation de l’Ordre des Médecins : une extrême gravité

Chers amis de la Santé,

J’ai appris par voie de presse ma radiation de l’Ordre des Médecins à compter du 1er décembre 2016. 

Les médias, dont ceux qui font la publicité des fabricants de vaccins, se sont chargés d’informer très largement le grand public.

Par cette décision du 8 juillet (prise par la chambre disciplinaire du Conseil Régional de l’Ordre des Médecins, Languedoc-Roussillon), on veut m’interdire d’exercer mon métier de médecin cancérologue. 

Comme il ne m’est rien reproché sur le plan strictement professionnel mais qu’on me reproche de m’être exprimé publiquement, c’est qu’on cherche à me faire taire.

J’ai reçu un très grand nombre d’encouragements, par téléphone ou mails, de France comme de l’étranger, à la fois de collègues, de consœurs et confrères médecins et d’un très grand nombre de patients connus ou inconnus qui ne comprennent pas une telle décision disciplinaire.

Soyez-en ici très chaleureusement remerciés, car je n’ai pas pu le signifier à chacun par manque de temps d’autant qu’il m’a fallu préparer ma défense.

J’ai d’abord été conforté par la position immédiate du Conseil de l'Ordre des Médecins de mon département qui a décidé de faire appel face à la gravité de la sanction. Je remercie très chaleureusement toute l’équipe autour du président du Conseil de l’Ordre de l’Hérault à Montpellier.

Heureusement, l’appel auprès du Conseil national de l’Ordre des Médecins a un effet suspensif 

J’ai donc pu poursuivre des consultations bénévoles en différents endroits pendant l’été.

J’ai pris conseil et travaillé avec un avocat, étonné comme moi et mes collègues de Montpellier par la gravité de la sanction. Je conteste non seulement la sanction – la plus lourde qui soit à l’encontre d’un médecin, en principe réservée à des gens qui ont commis des faits pénalement répréhensibles -, mais avant tout je réfute le principe même de toute faute déontologique.

Etre mis au ban de la médecine comme si j’avais assassiné, volé, violé, comme si j’étais incompétent et dangereux, après 40 ans d’exercice de ce métier où j’ai tout fait pour donner et donner encore le meilleur de moi-même, être sans cesse au courant des découvertes les plus récentes, est insupportable tant pour ma personne, ma famille que pour mes nombreux élèves et les très nombreux patients que j’ai soignés, que je consulte et conseille encore régulièrement. 

Je reste déterminé, car les accusations portées contre ma personne sont entachées de nombreuses erreurs. La plus importante est que je ne suis pas contre les vaccins, en particulier ceux qui sont obligatoires, mais lanceur d’alerte contre les abus consistant à imposer des vaccins non nécessaires à un nouveau né de 2 mois et même avant sa mise au monde. 

Tout cancérologue doit bien connaitre le système immunitaire 

Je reconnais l’importance du système immunitaire pour comprendre et éviter les nombreuses maladies liés à des défenses immunitaires fortement perturbées, par bactéries, virus, champignons ou parasites dans telle ou telle partie du corps, et l’intérêt des thérapeutiques dites ciblées utilisées de plus en plus efficacement en cancérologie.

Je demande à ce que le carnet de vaccination soit revu de fond en comble, afin que l’allaitement maternel soit proposé en première intention et que les vaccinations dites recommandées restent de la responsabilité exclusive des médecins référents. Sollicités par les familles, contrôlés sans cesse par l’assurance maladie, poussés par les publicités, mes confrères et consœurs médecins sont parfois désorientés. Ils savent parfaitement que les vaccinations des nouveaux nés dépendent d’abord de la santé des parents et que le système immunitaire d’un enfant nouveau né en bonne santé a besoin de 1000 jours après sa conception pour être mature et fonctionnel, c’est à dire pas avant l’âge de 2 ans.

On cherche à médicaliser l’émotion dès la naissance ou même avant 

Ainsi peut-on proposer la généralisation des vaccinations sans tenir compte de l’état de santé des parents et en ne tenant aucun compte des effets délétères des vaccinations imposées si précocement à des nouveaux nés naturellement fragiles.

En dehors de cas très particuliers, la vaccination à 2 mois contre l’hépatite B et dès 9 à 12 ans contre les papilloma virus responsables de maladies sexuellement transmissibles, est totalement abusive et impose de résister à de fausses bonnes solutions car prises en dépit de certaines réalités et parfois du bon sens.

Je crains de ne pas être convoqué, par les responsables de la concertation citoyenne sur les vaccins (http://concertation-vaccination.fr), pour représenter un très grand nombre de personnes qui perdent chaque jour un peu plus confiance dans la médecine traditionnelle face aux excès thérapeutiques, en particulier avec la généralisation abusive des vaccinations. 

 A la mi-août, la pétition ”Vaccin obligatoire : les Français piégés par la loi et les laboratoires !” <http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polioa été signée par un grand nombre de personnes, dépassant 1 million 74 000 signataires. Il faut continuer à la faire connaître.

J’ai décliné une pétition pour me soutenir, car j’ai pensé qu’il était plus important et urgent que les 1 million 74000 signataires soient entendus et qu’enfin soit annoncée la re-fabrication du seul vaccin obligatoire le DTP sans Aluminium, cet adjuvant dont on ne peut plus cacher les effets délétères, qui est ajouté pour stimuler une immunité encore immature.

A propos de la concertation citoyenne qui veut ”réconcilier les français avec la vaccination”

Sachez que je prépare un argumentaire étayé que j’enverrai à mes collègues nommés par la ministre de la Santé pour le débat sur la vaccination (http://concertation-vaccination.fr) qui a commencé, auquel je n’ai pas été convié. Ce débat citoyen a pour but ”de réconcilier les français avec la vaccination”.

Je crains surtout que ne soit recherchée la couverture vaccinale la plus large, dès la naissance, soi-disant contre le plus grand nombre de maladies. Et cela sans certitude d’efficacité, en utilisant le mot ”exigibilité” pour le plus grand nombre d’institutions (milieu scolaire en particulier) et de structures (crèches, maisons de retraite…).

Etre lanceur d’alerte auprès du grand public quand on n’est pas entendu par les responsables politiques est-il si répréhensible ? 

Restant à votre service, toujours pour la meilleure santé de vos familles et de vos enfants, je souhaite à toutes et à tous une bonne fin de vacances et une bonne reprise pour celles et ceux qui sont déjà au travail.

Professeur Henri Joyeux

Site Officiel

 

COMPLÉMENT D'INFO:

bandeau newsletter michel dogna

LES EPIDEMIES GRIPPALES
Les raisons criantes pour ne pas se faire vacciner

Une fois de plus, je reviens sur l’imposture concernant la vaccination contre la grippe, qui comme tous les ans à l’entrée de l’hiver fait l’objet d’une campagne publicitaire massive. Les médecins sont tenus par la CRAM de convaincre leurs clients à partir de la soixantaine de se faire vacciner, et les services administratifs médicaux vont jusqu’à aller à la pêche à domicile des "troisièmes âges", en proposant de leur faire "bénéficier" (j’aime bien le mot) de la protection face aux épidémies hivernales soi disant "très dangereuses pour eux". Il y a pourtant eu, suite à ces vaccins antigrippaux, durant les décennies qui précèdent, de très nombreux cas de complications pulmonaires fatales parmi les gens âgés, mais qu’importe, c’est tout bon pour les caisses de retraite... Et ce n’est pas tout, diverses études statistiques ont mis en évidence une courbe croissante de la maladie d’Alzheimer chez ceux qui sont annuellement fidélisés au vaccin antigrippe. Ce n’est d’ailleurs pas un scoop puisque j’avais déjà publié il y a 7 ans un article intitulé : "Des vaccins antigrippe qui rendent gogol" à partir des travaux du Docteur Groussac dévoilant que 11 des vaccins du marché pharmaceutique contiennent des fragments d’ARN à double brin ; or ceux-ci ont la propriété de bloquer les gènes déjà altérés par les réplications successives, en particulier parmi les neurones…

L’expert russe Léonid Ivachov disait carrément que selon les renseignements américains, en 2015, il y aurait trois milliards d’humains en trop à éliminer, et que la création de virus devant entraîner la mort massive de gens est une stratégie globale de régulation démographique beaucoup plus efficace que les guerres. Selon lui, TOUTES les épidémies actuelles ont été crées dans les laboratoires… et je vous le donne en mille par quel biais, par des vaccins qui sont censés vous protéger de maladies potentielles qui n’existent pas. Oui, les peureux vont et iront en enfer ! Déjà la fameuse grippe espagnole, qui n’était pas plus espagnole que les capotes sont anglaises, est issue d’un abominable bouillon de cul ture qui se voulait un vaccin et qui a été inoculé aux soldats américains durant la guerre de14/18. On ne connait pas exactement, vu le manque de moyens de communication de l’époque, le nombre de victimes dû à cette hécatombe épidémique dont le vecteur fut un vaccin, puisque les chiffres varient carrément entre 25 et 50 millions dans le monde.

Je m’abstiendrai de remettre sur la table le complot du SRAS en 2003, monitoré par l’OMS, du montage grotesque de la grippe aviaire qui lui a succédé, et du scandale de la grippe porcine en partie avorté grâce à la résistance internationale. Il faut être amnésique ou déjà "bien plombé" aux vaccins pour continuer à faire aveuglément confiance aux infos santé de la télé, des mutuelles aux ordres, de la CRAM aux ordres de Bruxelles c'est-à-dire du N.O.M. (gouvernement mondial), et de votre médecin (esclave de "l’Ordre"). N’oubliez pas que le vaccin antigrippe n’est pas obligatoire, ce qui veut dire que vous n’avez aucun recours juridique en cas de pépin.

Enfin, soyons juste logique : il y a peut-être 20 milliards de souches virales potentielles prêtes à exterminer l’humanité cette année et l’année prochaine. Quel surdoué de la météo virale pourrait lire dans le marc de café laquelle de ces souches va attaquer cet hiver ? Alors sur quelle base mystérieuse sont fabriqués les vaccins ??? A moins que… la prochaine grippe soit propagée par le vaccin lui-même, comme précédemment ! Mais pourquoi la recherche s’acharne-t-elle sur les vaccins plutôt que sur la maladie elle–même ? Pourquoi le protocole de la médecine officielle concernant la grippe fait–il semblant de soigner cette maladie purement virale avec une antibiothérapie, alors que tout le monde sait que les antibiotiques sont inef ficaces sur les virus ? Aussi j’aime bien, lorsque j’entends des gens dire après 2 à 3 semaines pour se remettre d’une grippe "et qu’est-ce que cela aurait été si je n’avais pas eu les antibiotiques !" - et je réponds : "cela aurait été beaucoup mieux car vous auriez au moins évité de détruire votre intestin pour un bon bout de temps".

Tout ceci est d’autant plus stupide qu’une grippe est relativement facile à soigner – La logique n’est pas d’empêcher la grippe, mais de l’accompagner confortablement en aidant l’organisme dans son travail plus intelligent que n’importe quel médecin. Une grippe bien menée dure 24 heures sans avoir à s’aliter (alors pourquoi de dangereux vaccins ?).

* D’abord, ne pas empêcher la température de monter ; jusqu’à  39/40° laisser faire, cela effectue un travail d’incinérateur de tout ce qui est pathogène. Si la température ne monte pas ou pas assez par manque de défenses, créer une hyperthermie artificielle avec des bains de 15 à 20 min partant de 35° et montant progressivement à 40°et même 42° s’il n’y a pas de palpitation sévère, suivi de ½ heure minimum d’enveloppement dans une grande serviette sous la couette.

* En même temps il convient de booster les défenses immunitaires. Il y a une panoplie au choix et à la carte avec :

  • BOURRACHE (pharm) en décoction : 20 g de fleurs dans 1 litre d’eau. Bouillir 3 minutes, infuser 5 minutes. 4 à 5 tasses dans la journée. Déclenche une sudation, aide à l’élimination.
  • CANNELLE, THYM, GIROFLE (épiceries) en décoction – spécifique grippe (Dr. Balaïche). Mettre dans 1 litre d’eau : 2 rouleaux de cannelle, 2 branches de thym, 5 clous de girofle. Bouillir 3 minutes. 4 à 5 tasses dans la journée.
  • CUIVRE GRANION (pharm) : 3 ampoules dans la journée, à garder sous la langue.
  • CHLORURE DE MAGNÉSIUM (pharm) : dissoudre 1 sachet de 20 g dans 1 litre d’eau. Garder au réfrigérateur : c’est moins amer. Prendre 40 ml (1/3 de verre) toutes les 2 à 3 heures pendant le temps nécessaire. Une petite diarrhée peut s’ensuivre. Le chlorure de magnésium augmente les défenses immunitaires, le pouvoir phagocytaire des globules blancs et yanguise le corps (plus résistant).

Vous pouvez aussi faire :

  • BAIN OU DOUCHE HYPERTHERMIQUE (contrôle au thermomètre indispensable). Démarrer à 37° et monter à 41° en 5 minutes. Rester à 40/41° pendant 15 minutes En cas de palpitation cardiaque, ne pas insister. C’est rare, mais cela peut arriver. Rester ensuite enveloppé bien au chaud pendant 30 à 60 min.

Et dans les cas sévères, ajouter :

  • SERUM DE YERSIN 15 CH - 1 dose

En prévention :

  • Arrêtez avec Oscillo-coccinum – la preuve c’est qu’on en fait la pub à la télé !
  • Arrêtez aussi avec Influenzinum, qui est préparé à partir de souches de l’année dernière…
  • Arrêtez aussi avec le chlorure de magnésium, en entretien, qui accoutume l’organisme et ne déclenchera aucune réaction quand il faudra.

Par contre, vous pouvez prendre :

* ECHINACEA TM (en pharm) – 40 gouttes, 2 fois par jour
* ARGENT COLLOÏDAL - 1 cuil. à soupe 3 fois par jour

En cas d’épidémie :

*Faire brûler chaque jour, un peu de SAUGE pour enfumer la maison,
*VINAIGRE DES 4 VOLEURS (en diététique) – friction bras et cuisses, 3 fois par jour.

Petite remarque :
Plus les gens sont motivés dans la vie, moins ils contractent facilement la grippe,
et inversement, moins les gens sont motivés dans la vie et plus ils sont fragiles.

UN VACCIN ANTI-RETRAITES

Les pouvoirs publics, à la botte des labos, nous font croire que des milliers de personnes décèdent chaque année suite à la grippe. En réalité, ces décès ne concernent, le plus souvent, que des personnes dont l’état général était déjà très délabré. Or s’ils meurent, c’est surtout en raison du coup fatal donné par le traitement protocolaire de la grippe. Et bing !... bon débarras – ce n’est qu’un improductif qui pompe dans les caisses de retraite, elles aussi agonisantes.

Mais le nombre de retraités affaiblis est très insuffisant pour soulager ces caisses. Alors, il faut "aider" un maximum de séniors à s’affaiblir – et ce grâce à quoi ?... à l’invention du bon Pasteur, LE VACCIN,… en l’occurrence celui de la grippe. Remarquez que ce seul mot VACCIN est magique ! On ne cherche même pas à savoir quels sont les mystères de sa composition, ni comment çà marche ; l’essentiel, c’est qu’on soit ras-su-ré !

Les statistiques nous apprennent que cette saison, 3 Français sur 10 (ce qui fait quand même près de 20 millions) prévoient de se faire vacciner contre l’hypothétique fléau annuel. Ceci prouve que la propagande de la télé marche encore bien parmi les français moyens  "sans les options". Le tout est de savoir pour chacun, qui gagnera dans le bras de fer entre l’effet placebo de la vaccination et la toxicité induite, en valeur ajoutée. En tout état de cause, dans tous les cas où le coup de la caisse de retraite est raté, le corps médical et la pharmacie s’y retrouvent avec chaque année un nouvel arrivage très rentable d’éclopés de la "vaccinomania".
Et puis, pour ceux qui sont encore capables de réfléchir, comment sait-on avant l’hiver quel est parmi les milliards de virus circulants autour de la planète, quel est le Super Goldorak qui a décidé de déclarer durant la prochaine saison la guerre au genre humain ? Dans le marc de café ?
Ou par des ordinateurs ? (çà fait plus sérieux)...

Le Dr J. Anthony Morris, virologiste et ancien chef du contrôle des vaccins qui travaille avec la FDA est catégorique : "Il n’existe aucune preuve que le vaccin contre la grippe soit utile. Ses fabricants savent bien qu’il ne sert à rien, mais ils continuent néanmoins à le vendre."
Le Dr William Frosehaver, professeur de médecine préventive et de santé communautaire à l’École de Médecine de l’Université de l’Illinois, estime que le risque de souffrir de complications sérieuses provenant des vaccins contre la grippe est beaucoup plus grand que la grippe elle-même.

Mais ceci est en fait valable pour TOUS les vaccins.

Mon ami le Dr Tal Schaller, célèbre militant de la médecine holistique, explique avec beaucoup de simplicité et de pédagogie le leurre vaccinal. Il dit que les connaissances actuelles en immunologie prouvent que TOUS les vaccins sont inefficaces et dangereux.
Que font réellement les vaccins ? Ils augmentent la production d’anticorps dans le sang – on se croit alors protégés. Mais on oublie soigneusement de vous dire que l’immunité humorale ne représente que 10% de l’immunité générale. Les 90% restants, c’est l’immunité cellulaire, qui est la véritable immunité ; et il s’avère que cette immunité-là, au niveau des cellules, est systématiquement endommagée par les vaccins. C’est pour cela que l’on constate partout dans le monde, que les gens, et surtout les enfants, sont deux fois plus malades chez les vaccinés que chez les non vaccinés. Concernant la grippe, contrairement à la croyance populaire induite, ce sont les vaccinés qui meurent le plus… Mais ce n’est pas politiquement correct de colporter cela ! Donc, pour prot&ea cute;ger les caisses de retraites, faut pas l’dire !

INFOS DERNIERES DES USA
(Heureusement que les rapports circulent mieux aux Etats Unis qu’en France)

* Selon le Centre National d’Information sur les Vaccins (NVIC), le Centre officiel de pharmacovigilance VAERS  a reçu 93.000 rapports d’effets secondaires suite à la vaccination contre la grippe de l’année dernière. Ces rapports comprenaient 1080 décès et 8.888 hospitalisations. En tenant compte des sommes de dédommagement accordées aux familles des victimes (National Vaccine Compensation Program), on peut dire que le vaccin contre la grippe est le plus dangereux et le plus meurtrier des vaccins aux Etats-Unis.
Nota : Les membres du personnel des soins de santé aux Etats-Unis craignent d’évoquer les dommages engendrés par les vaccins, parce que s’ils parlent, ils perdent généralement leur place.

REMARQUE ET CONCLUSION

En fait, la grippe est une bonne chose qui permet de faire de temps en temps le ménage de la cave au grenier. Les virus sont là pour vous aider à le faire. C’est une opération qui vous prémunit d’un futur cancer. Remarquez que les gens qui font un cancer n’ont pas eu de grippe depuis des années – ils n’en avaient plus les moyens en raison de la chute de leurs défenses… car faire une grippe, c’est un gros travail !
L’ineptie est d’accepter l’irresponsable ordonnance d’un antibiotique qui non seulement anéantit le travail de nettoyage naturel, mais en rajoute une couche à votre pollution interne.

Paru dans le Contr'Infos n° 18 du mois de mars 2014

 

Posté par Arkebi à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

- La Syrie accuse la France d’être impliquée dans des attaques terroristes à l’arme chimique

 

aljaafariBachar Al-Jaafari, Représentant de la Syrie à l’ONU. Brillant diplomate, Al-Jaafari n’a jamais émis d’accusations sans des preuves probantes.

>>L'attaque meurtrière au gaz Sarin ayant frappé la Ghouta (une périphérie de Damas) en 2013 "a été organisée par le renseignement français" a déclaré l'ambassadeur Bashar Al-Jaafari, Représentant de la République Arabe de Syrie auprès de l’Organisation des Nations Unies.
« L’utilisation d’armes chimiques dans la région de Damas était destinée à empêcher Oke Selstrem, chef de la mission onusienne de se rendre à Alep, car la France savait qui avait utilisé des armes chimiques à Alep », a indiqué M. al-Jaafari. « Ils voulaient empêcher Selstrem d’atteindre Alep par tous les moyens, de ce fait, ils ont utilisé des armes chimiques à Damas, avec l’implication du renseignement français », a-t-il poursuivi en soulignant que certains pays comme la France et le Royaume-Uni sont impliqués « jusqu’au cou » dans le soutien actif des factions les plus extrémistes et les plus sanguinaires des groupes terroristes en train de détruire la Syrie.
Le gouvernement français a utilisé des centaines de jeunes issus des banlieues des grandes villes de France pour la création d’un des plus vastes réseaux d’acheminement de combattants étrangers en Europe depuis la seconde guerre mondiale. Cette armée de l’ombre d’obédience Wahabbite était financée par des pays Arabes du Golfe et bénéficiait d’extraordinaires facilités pour se déplacer ou échapper à la justice. Certaines recrues, une fois revenues en France, ont été impliquées dans des opérations clandestines sur le sol français. [Lire l'article complet]

Source: strategika51.com

images

Complément:

 

Armes chimiques: des faits truqués pour mettre Damas en cause

Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies auraient intérêt à ce que celui qui se tient derrière l'attaque chimique qui a frappé la région de Damas en 2013 reste inconnu, vu certaines circonstances politiques, estime le délégué permanent syrien auprès de l'Onu, Bachar al-Jaafari.

https://fr.sputniknews.com

 

Expert français: ce n'est pas Assad qui a tiré des armes chimiques sur la Ghouta

Jean-Vincent Brisset, expert en matière de défense et de relations internationales ne pense pas que le gouvernement syrien soit responsable de l'attaque chimique à la Ghouta et n'accorde pas non plus crédit au bien-fondé des accusations de Damas contre Paris.

https://fr.sputniknews.com



Posté par Arkebi à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,