dimanche 15 janvier 2017

- Le canular du 20 juillet 1969

 

lulu

 Le livre interdit : La vérité ne vous plaira pas !

On y revient. Et l'article qui suit sur le site d'Henry Makow me permet de découvrir aussi le travail d'information de Dave McGowan, décédé en décembre 2015 d'un cancer foudroyant du poumon. Cet homme a abordé plusieurs sujets sur un site aujourd'hui supprimé, mais ils ont été sauvegardés ailleurs par sa fille en mémoire de ses recherches (http://centerforaninformedamerica.com/). 

Sont abordées entre autres les réflexions de McGowan sur le 11 septembre (rédigées le 12/09), le MKUltra et l'affaire Dutroux, le site de Laurel Canyon (évoqué par Miles Mathis dans certains articles), le marathon de Boston et aussi le canular de la mission Apollo de 1969 (un PDF de 131 pages, lien donné dans l'article pour les anglophones). 


Fausses infos ??? L'atterrissage sur la lune était un canular

Par Henry Makow
Traduit par Hélios


(Dans ce livre publié en 1953, Wernher von Braun (1912-1977) a décrit ce qui serait nécessaire pour se rendre sur la lune. Ce n'est pas réalisable.)


[Henry Makow] : "Je n'avais jamais vraiment pris au sérieux les documents exposant l'atterrissage lunaire de juillet 1969 comme un canular jusqu'à ce que Glen m'envoie cette note jeudi dernier."

Par Glen

L'article [publié peu de temps avant sur le site] sur le film Figures de l'ombre parle de la première mise en orbite dans l'espace de John Glenn mais il enchaîne rapidement sur les alunissages Apollo. Sachant ce que je sais aujourd'hui, il est difficile de me rasseoir sans commenter une nouvelle série de mensonges que la majorité de la population a gobé tout cru.


Même si l'histoire de ces jeunes femmes noires est vraie, elle est entièrement basée sur un autre énorme mensonge qu'on a fait ingurgiter au peuple américain, l'importance de ces femmes peut donc s'avérer bien plus qu'un mensonge.

"Demande à la fille de vérifier les chiffres" a dit l'astronaute. Si elle dit que les chiffres sont bons, leur a-t-il dit, je suis prêt à y aller".

CANULAR

Excusez-moi si la déclaration ci-dessus me fait rigoler, mais encore une fois, si on faisait une vraie recherche pour vérifier les prétendus faits, on verrait à quelle vitesse tout ce truc du "lancement lunaire" n'est qu'un autre énorme mensonge balancé dans les médias grand public par le gouvernement et ses larbins aux ordres. Avant de vous entendre dire, "Oh, nous revoilà dans les conneries conspirationnistes", je vous demanderais de lire ces quelques lignes de notre gourou de l'espace le plus prisé (grâce à l'opération Paperclip), le mythique, le légendaire Wernher von Braun.
"On croit généralement que l'homme volera directement de la Terre à la lune, mais pour ce faire, nous aurions besoin d'un véhicule de proportions tellement gigantesques qu'il se prouverait une impossibilité économique. Il devrait développer une vitesse suffisante pour pénétrer dans l'atmosphère et surmonter la gravité terrestre et, après son voyage vers la lune, il devrait avoir encore assez de carburant pour alunir en toute sécurité et retourner ensuite vers la Terre. Par ailleurs, pour donner à l'expédition une marge de sécurité, nous ne devrions pas utiliser un seul vaisseau, mais un minimum de trois… chaque fusée spatiale dépasserait la taille de l'Empire State Building à New-York (presque 400 mètres de haut) et pèserait environ dix fois le tonnage du Queen Mary, soit quelques 800.000 tonnes". Wernher von Braun, le père du programme spatial Apollo, extrait de La Conquête de la Lune, 1953.
Comme vous le voyez, l'homme qui est supposé avoir conçu ce programme a déclaré qu'aller sur la lune était une impossibilité. C'était bien avant qu'on ait affaire au problème des radiations de la ceinture de Van Allen.

Si quelqu'un ici éprouve une vraie curiosité pour ce sujet, je laisse un lien vers une série de Dave McGowan intitulée "Wagging The Moondoggie" [difficile à traduire, wag the dog signifie créer une diversion]. C'est un PDF de 131 pages avec une tonne d'informations sur le programme Apollo dont vous n'avez sûrement jamais entendu parler.

Si vous êtes prêt à prendre la pilule rouge, cliquez sur le lien. Si vous choisissez la pilule bleue, passez votre chemin.

Voici quelques réflexions de Dave avant sa plongée dans cette histoire totalement sordide.

(Dave McGowan, 1960-2015)
"De toutes façons, bon nombre de gens répugnent à abandonner leur croyance sur le succès des missions Apollo. En fait, simplement mentionner que les alunissages étaient simulés suffit à ce que les gens se ferment et refusent même d'en envisager la possibilité (Facebook, en passant, n'est définitivement pas le meilleur endroit pour encourager la notion que les alunissages étaient du pipeau, au cas où quelqu'un se poserait la question).
Étant donné le climat de l'époque, avec les tensions de la Guerre Froide qui couvaient et des Américains anxieux à la recherche d'un signe indiquant que leur pays dominait toujours et n'était pas inférieur sur le plan technologique aux Soviétiques, on pourrait excuser la NASA d'avoir dupé le monde.
De tels sentiments m'ont fait réaliser que le mensonge de l'alunissage est quelque peu unique parmi les gros mensonges racontés au peuple américain, en ce qu'il était, dans le grand ordre des choses, un mensonge relativement bénin, qu'on pouvait facilement inventer. Admettre que les alunissages étaient truqués n'aurait pas autant d'impact que, disons, admettre le meurtre en masse de 3000 Américains et la destruction pour plusieurs milliards de dollars de bâtiments et utiliser ensuite ce crime comme prétexte pour mener deux guerres illégales et supprimer les droits des citoyens. [l'auteur évoque bien entendu le 911]
Et malgré ce mensonge relativement bénin, on trouve une énorme réticence chez les Américains à abandonner la notion de voyage d'hommes vers la lune. Il y a deux raisons pour cela, l'une d'elles étant qu'il existe la notion d'idéalisation de ces extraordinaires années, celles où l'on était fier d'être Américain. Et par les temps qui courent, les gens ont besoin de se raccrocher à ce genre de nostalgie romantique.
Mais ce n'est pas la principale raison à se raccrocher avec autant d'obstination, souvent même rageusement, à ce qui est essentiellement la version pour adulte du Père Noël, du lapin de Pâques et de la petite souris qui vient chercher la première dent de lait sous l'oreiller. Leur motivation première est la peur. Ce n'est pas le mensonge en soi qui effraie les gens ; c'est ce que révèle ce mensonge sur le monde qui nous entoure et comment il fonctionne réellement. Car si la NASA a pu mettre un canular aussi extravagant sur la scène mondiale et le faire ensuite perdurer pendant plus de quarante ans, que penser de la manipulation de l'information qu'on nous transmet ? Que penser des médias, de la communauté scientifique, de la communauté éducative et de toutes les institutions dont nous dépendons pour entendre la vérité ? Que penser de la nature même du monde dans lequel nous vivons?"


http://bistrobarblog.blogspot.fr

 

- Quand la NASA avoue qu'il lui reste encore à atteindre la Lune!!! [vidéo]

Ceci ne remet pas en cause le fait que l'homme a été sur la Lune. En 69, avant ou après peut importe. Le fait est qu'il existe 2 programmes spatiaux, celui de la Nasa qui est une couverture, et le programme spatial secret qui utilise la technologie à anti-gravité des vaisseaux écrasés ou abattus depuis les années 1930.

http://www.lesmysteresdarkebi.com

 

- Reportage : La NASA a menti sur TOUT ... (?)

Est-ce que la NASA nous tromperait ? - Quand des astronautes morts ressuscitent Si vous avez plus de 40 ans, vous vous souvenez probablement du 28 janvier 1986. C'était le jour d'une grande catastrophe de la NASA devant la côte de Cap Canaveral, en Floride.

http://www.lesmysteresdarkebi.com



Posté par Arkebi à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


- La Matrice de Gog et le pouvoir monétaire mondial

 

 

1A1 Bouddh

L'arrivée au pouvoir de Donald Trump a ouvert les portes du bureau ovale à Steve Bannon, qui serait anti-establishmment, un peu raciste, comme beaucoup d'Américains, et peut-être antisioniste, mais certainement pas antisémite. Il a travaillé pour les juifs de Goldman Sachs.

Bannon était le patron du site Internet Breitbart News que Madame Hillary Clinton accuse de colporter des théories conspirationnistes et antisémites.

Donald Trump, Steve Bannon et leurs amis, ont-ils encouragé la propagation des théories d'écrivains dénonçant la conquête barbare et illégitime de la Palestine par des populations converties au judaïsme, mais n'ayant aucun lien génétique avec les véritables Hébreux ?
Selon ces antisionistes, la colonisation de la Palestine et la création de l'Etat d'Israël provoqueront la colère divine car il s'agit en réalité de l'invasion de l'antique Terre des Hébreux par les hordes de Gog & Magog.

Ainsi, selon Daniel Patrick, les chrétiens sionistes, John Hagee, Pat Robertson, Hal Lindsey, Chuck Smith, le Pape, God TV, TBN, les baptistes et à peu près 90 % de toutes les confessions chrétiennes sont en fait des « goguistes », car Israël est sous la domination de Gog.



Qui est Gog ? Où est la terre de Magog ? 

« Jusqu’à tout récemment, écrit Texe Marrs, ces questions fondamentales demeurèrent un mystère. Or maintenant, la science de l’ADN, l’histoire et l’archéologie nous apportent des réponses. Magog est le territoire de la Khazarie, dans le Caucase, au sud de la Russie. Alors que Gog est le leader ou roi démoniaque de ce grand pays.

La Khazarie s’avère le pays d’origine des « Juifs » d’aujourd’hui qui — la science de l’ADN le confirme — ne sont pas de la descendance d’Abraham et donc, pas Israélites ni Sémites. Le peuple que nous appelons « Juifs » est, en fait, de lignée turque.

« La matrice de Gog », nous donne l’information concernant Gog, Magog et les Juifs. Nous y découvrons que la Sainte Bible se montre précise et que les « Juifs » d’aujourd’hui sont la « Synagogue de Satan » de l’Apocalypse (2 et 3). [...]

De plus, les Khazars d’Europe qui se proclament Juifs sont arrivés en Israël en grand nombre, lors des dernières décennies, tel que prophétisé. Ils ne possèdent aucun lien familial et aucun ancêtre provenant des anciens Israélites. De telle sorte qu’ils ne constituent pas « la semence d’Abraham », quoiqu’ils prétendent. Par une stupéfiante tournure des événements, les « Juifs » d’aujourd’hui sont, en réalité, rien d’autre que les partisans de Gog, du pays de Magog. »

Le Dr Elhaik, précise Texe Marrs, découvrit « que le matériel génétique (ADN) des Juifs modernes n’est effectivement relié d’aucune façon aux anciens Israélites. Comme l’ont maintenu si longtemps les historiens et les anthropologues, les « Juifs » d’aujourd’hui sont les descendants de la nation caucasienne connue sous le nom de Khazars. Les Juifs sont khazars [...].

Et de plus, il n’y a pas de doute là-dessus, les nouvelles recherches sur l’ADN prouvent que les Arabes et les Palestiniens — oui, les ennemis des « Juifs » d’aujourd’hui — ont autant sinon plus de sang des anciens Israélites dans leur corps que les gens qui, en Israël et en Europe se donnent le nom de « Juifs » et sont identifiés comme « Juifs ».

En d’autres mots, un Palestinien typique, ou un Syrien, un Kurde ou un Irakien nommé Ahmed, Mohammed ou Hussein pourrait davantage être israélite qu’un homme ou une femme vivant de nos jours en Israël ou en Amérique qui déclare être « Juif » et porte le nom de, disons, Weinstein, Goldberg, Greenspan, Rubin, Stein, Rosenberg, Foxman, Sharon ou Netanyahu ! »



Gog et la finance

« Gog, écrit Daniel Patrick, est la force tapie derrière la création de la Matrice au pouvoir monétaire mondial et dans laquelle nous vivons tous aujourd’hui. Gog œuvre avec une armée de fanatiques s’étant associés aux gouvernements depuis des centaines d’années comme prêteurs sur gages. Au début du dernier siècle, l’armée de Gog a commencé à prendre le contrôle total des pays qu’elle a envahis. Depuis le 11 septembre 2001, elle a entamé le stade final de sa guerre de conquête de la terre entière, prenant le pouvoir de tous les gouvernements et des ressources naturelles afin d’introduire son Nouvel Ordre Mondial.

Ces fanatiques envisagent de s’asseoir comme élite monarchique au-dessus de sujets complètement contrôlés, des peuples rendus esclaves et dont l’unique fonction sera de les servir. […]

Le Talmud

« Le Talmud dit que les Goyim/Gentils ne se différencient des bêtes que par la forme ; en d’autres mots, les Gentils ne sont que des bêtes sous forme humaine. Dans « Midrasch Talpioth » (fol. 225d), cela dit :

« Dieu les a créés [les Gentils] sous forme d’homme pour la gloire d’Israël … Les Akum [Gentils] furent créés pour seule fin de les servir [les Juifs] nuit et jour. Ils ne peuvent d’ailleurs pas être relevés de ce service. Il revient au fils d’un roi [un Israélite] que les animaux dans leur forme naturelle, et les animaux dans leur forme humaine soient à son service. »

Avec un enseignement aussi raciste fourré dans le cerveau, pas étonnant que l’ancien Premier Ministre israélien Menahem Begin déclara : « Les Palestiniens sont des bêtes à deux pattes. » Les sites sionistes affirment que cela n’a jamais été dit par Begin — mais pourquoi pas ? Il ne fit que citer le Talmud !

Mais peut-être que le Talmud a raison, parce que la plupart des chrétiens-gentils soutiennent les Israéliens dont le livre religieux officiel dit que Jésus-Christ est en enfer en train de bouillir dans de la matière fécale. [...]


Un pape goguiste

« Et sur son front était écrit un nom : Mystère : Babylone la grande, la mère des fornicateurs et des abominations de la terre » (Apocalypse 17:5). La SEULE religion qui possède un livre babylonien à la base de ses dogmes religieux et de sa culture, est celle qui a le Talmud babylonien. Babylone est « écrite » sur leur front — dans leur esprit. Mais parfois, quand on regarde comment se joue ce petit rendez-vous « argent/sexe » en temps réel, il est difficile de distinguer qui est la prostituée et qui est la bête, car ils sont devenus une seule chair ! Cette Prostituée est habillée d’écarlate et monte une Bête de couleur écarlate. « Édom » veut dire « rouge », Rothschild veut dire « bouclier rouge », les communistes sont rouges — ils sont tous un ! (Et nous ne pouvons oublier toutes ces robes écarlates de cardinaux desquels est venu le père jésuite Jorge Mario BerGOGlia, devenu récemment le pape François, autre GOGuiste déguisé.)



Triomphe momentané 

Au début du dernier siècle, les choses commencèrent à aller beaucoup mieux pour Gog ! N’étant alors qu’une prostituée à l’argent, Gog commença à se transformer en roi de la terre se dirigeant vers un contrôle dictatorial absolu sur les nations. La prostituée babylonienne de l’argent commença à « règne[r] sur les rois de la terre » (Apocalypse 17:18).

Or, bien que le pays moderne « d’Israël » ait été fondé en 1948, sa venue fut d’abord signalée par la Déclaration Balfour en 1917. La main mise sur l’URSS en 1917 fut une confirmation supplémentaire que Gog était en marche vers son but final.

Le prophète Ézéchiel appelle GOG : le « Prince des chefs de Méshec et de Tubal », du « pays de Magog », et qui, selon sa prophétie « dans les dernières années » et « aux derniers jours » rassemblera « une grosse armée » « ramassé[e] d’entre plusieurs peuples » et dirigera l’invasion contre les « montagnes d'Israël ».

Daniel Patrick est catégorique : « La vaste majorité des enseignants juifs et chrétiens croient que cette invasion de Gog et de ses armées décrit une future invasion de la nation d’Israël lancée, soit par les Russes, soit par les nations arabes musulmanes, ou les deux. De mon examen de ce que disent les autorités juives et mon intime familiarité avec l’eschatologie évangélique chrétienne, je puis vous dire que la majorité ne connaît absolument pas l’identité de Gog. Et, parce qu’ils ont tout faux, leurs interprétations élaborées construites sur cette erreur sont également fausses. Cette invasion n’est pas à venir, elle a déjà commencé et approche rapidement de sa fin cataclysmique ! [...]

Nous mettons le dernier clou au cercueil de ce vol d’identité « juive » en passant par le site de Texe Marrs (www.texemarrs.com) et son livre remarquable, « La science de l’ADN et la lignée juive », à propos de l’ADN des prétendus Juifs. »

Daniel Patrick


« La matrice de Gog », pour télécharger gratuitement la version numérique en français, cliquer ICI.

La version format Kindle (payante) en anglais : The Matrix of Gog: From the Land of Magog Came the Khazars to Destroy and Plunder.



L'étoile à six pointes

 
Neturei Karta, groupe de Juifs opposé au sionisme, rapporta, dans son bulletin de nouvelles, l’utilisation par les Khazars de l’étoile à six pointes que les Juifs appellent faussement aujourd’hui « l’étoile juive de David » :

« Des gravures ressemblant à l’Étoile juive de David furent déterrées dans deux sites khazars, l’une le long de la rivière Donets dans l’est de l’Ukraine, et l’autre le long de la rivière Don dans le sud de la Russie. Celle-ci est un disque circulaire en métal que le professeur Bozena Werbart, de l’Université Umea, interpréta comme étant juive, mais d’autres le considèrent comme shamanique ou païen. La nature circulaire du disque pourrait représenter le soleil. Des érudits tendent à attribuer le disque au shamanisme tengri dû au fait qu’il y a des exemples connus de disques solaires khazars avec 5 ou 7 pointes plutôt qu’invariablement 6. Certains des tombeaux turco-juifs à Chelarevo, dans ce qui était d’habitude la Hongrie, contient des gravures d’Étoile qui appartiennent aux migrateurs khazars kabars. »





https://bouddhanar.blogspot.fr

 

Un autre regard sur Dhul Qarnayn et la « Barrière » de Gog et Magog

Première partie : Dhul Qarnayn Selon le Saint Coran, parmi les signes terribles des derniers jours du monde est l'apparition de Gog et Magog, Ya'juj et Ma'juj en Arabe, une force destructrice abominable qu'Allah* le Seigneur DES Mondes dans Sa Miséricorde a tenu en échec et emprisonnée depuis l'époque de DhuI Qarnayn, le même événement,...

http://eschatologiablog.wordpress.com

 

Posté par Arkebi à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

- Un smartphone ? NON, UNE ARME ! Méfions-nous des imitations...

 

iPhone-gun

L'iPhone Gun, une arme à feu semblable à un smartphone, pourrait débarquer sur le marché belge, a fait savoir la police dans un message, citée par La Dernière Heure. L'iPhone Gun, un pistolet à double canon d'un calibre de 9 millimètres, est conçu par la société Ideal Conceal, située dans l'Etat américaine du Minnesota.

Source

 

 

Posté par Arkebi à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

- Les nouveaux chiens de garde A voir ou à revoir

 

NouveauxChiensDeGarde

 

 Les nouveaux chiens de garde livre de Serge Halimi, ou comment les pouvoirs médiatiques, économiques et politiques ne font plus qu'un, tant ceux qui les exercent sont issus des mêmes milieux sociaux, ont fait les mêmes études, se retrouvent dans les mêmes lieux, appartiennent aux mêmes "clubs" élitistes comme le Siècle, et partagent finalement la même vision du monde et les mêmes intérêts.

Film documentaire réalisé par Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, sorti en France le 11 janvier 2012. Il s'agit d'une libre adaptation au cinéma de l'essai du même nom de Serge Halimi.

 

Posté par Arkebi à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

- LE FORMALDEHYDE INTERDIT DANS TOUS LES OBJETS POUR ENFANTS… SAUF LES VACCINS !

FORMALDEHYDE-images

 - La lettre de Michel Dogna

Les législateurs de l’Etat du Minnesota ont décidé que le formaldéhyde, agent cancérigène connu et redoutable, était trop dangereux pour qu’il puisse se trouver dans les produits pour enfants. Conformément à l’article 325F.175–(HF458), les produits contenant du formaldéhyde seront interdits à la vente à partir du 1er août 2014 pour les fabricants, et à partir du 1er août 2014 pour les détaillants. Comment se fait-il que le formaldéhyde soit interdit dans les jouets et les vêtements pour enfants et qu’il puisse encore se trouver dans les vaccins ? On reste perplexe. Les législateurs ne veulent pas que votre enfant puisse jouer ou mettre dans sa bouche des produits qui contiennent du formaldéhyde, mais si votre médecin injecte un vaccin contenant du forma ldéhyde, là il n’y aurait aucun problème ?

On peut d’abord se poser la question de savoir pourquoi on trouve du formaldéhyde dans les vaccins. En fait, ce produit chimique a été utilisé dans le processus de fabrication des vaccins pendant plus d’un demi- siècle. On a commencé à l’utiliser pour inactiver le virus de la polio dans les premiers vaccins mis au point par Jonas Salk à la fin des années 1940 et au début des années 1950. Mais le formaldéhyde n’a pu inactiver tous les virus du vaccin. Ainsi, l’on sait depuis que le vaccin polio a été contaminé par le virus simien cancérogène SV40.

Après avoir été utilisé dans le vaccin polio, le formaldéhyde a été largement utilisé dans la fabrication des vaccins pédiatriques. Pour nous rendre compte du nombre de vaccins qui contiennent ce produit cancérogène, jetons un coup d’œil au site de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie. Par rapport à la teneur en formaldéhyde des vaccins homologués pour utilisation aux Etats-Unis, la quantité par dose a été convertie de mg en mcg

Td / DT: ≤ 20 mcg – 100 mcg / Daptacel: ≤ 100 mcg / Infanrix: ≤ 100 mcg / Tripedia: ≤ 100 mcg    Pediarix: ≤ 100 mcg / Havrix: ≤ 50 mcg (pediatric) / Vaqta: 4 mcg (pediatric) / Twinrix: ≤ 100 mcg Comvax: < 0.4 mcg / IPOL: ≤20 mcg / JE-Vax: < 200 mcg / ADACEL: < 5 mcg /  Boostrix: < 100 mcg Fluarix: ≤ 5 mcg / FluLaval: < 25 mcg / Fluzone – intradermal: < 20 mcg.

Il est intéressant de jeter un coup d’œil au calendrier de vaccinations des USA pour se rendre compte des doses de formaldéhyde qui sont injectées aux enfants : http://vactruth.com/baby-vaccine-schedule/

Que disent les experts ?

D’une part, la recherche sur le site de l’Environmental Protection Agency (EPA), nous met en garde en disant : «  Le formaldéhyde peut endommager les cellules en se liant à l’ADN et ainsi former des adduits ADN de formaldéhyde ; ce processus peut interférer avec la réplication de l’ADN et conduire à des mutations comme à des tumeurs cancéreuses. » Cela devrait être extrêmement préoccupant parce que dans chaque notice de vaccin, on peut trouver le passage suivant « Ce vaccin n’a pas été évalué pour ses effets cancérogènes, ses potentiels mutagènes ou l’altération de la fertilité. »

L’autre aspect est l’argument avancé par la FDA, qui justifie la présence de formaldéhyde dans les vaccins est le suivant : «  La quantité de formaldéhyde présente dans certains vaccins administrés aux nourrissons est si faible par rapport à la concentration qui se produit naturellement  dans le corps qu’elle ne pose pas un problème de sécurité, selon une étude utilisant un modèle mathématique mis au point par des scientifiques de la FDA américaine. »
Mais ce modèle mathématique (tout à fait théorique) a-t-il été le seul critère utilisé pour déterminer si le formaldéhyde ne présentait aucun danger quand il est injecté à des bébés ?

Par ailleurs, de nombreux pharmaciens recommandent de ne pas mélanger les médicaments. Les vaccins ne sont-ils pas après tout aussi des médicaments ? Quels sont les effets synergiques de vaccins multiples, d’ingrédients multiples comme le mercure, l’aluminium que l’on injecte souvent en même temps à des bébés ? A noter aussi que la littérature pharmaceutique met en garde les scientifiques arrogants par rapport à de grandes hypothèses concernant l’impact d’ingrédients « dits inoffensifs » sur les enfants.

Conclusion

Si la législature est préoccupée par les vêtements ou les jouets d’enfants qui contiennent du formaldéhyde, comment peut-on honnêtement accorder un passe-droit à des produits pharmaceutiques à ingérer ou à injecter qui en contiennent ?

Les responsables gouvernementaux ne connaissent ni le nom ni le visage de votre enfant. Ils se préoccupent de garder leur poste en veillant à respecter les politiques mises en place. Et n’oubliez pas : s’il arrive que votre enfant soit victime d’un effet secondaire de vaccin, les fabricants, eux, sont protégés par la loi.

Enfin, pour ceux qui veulent piocher le sujet, il existe un document ancien de Martin H. Fisher (à chercher dans google) qui explique ce qui arrive quand on injecte du formaldéhyde à des animaux : « Les effets toxiques du Formaldéhyde et du formol. »

Paru dans le journal Contr'Infos n° 70 d'octobre 2016

 

Après 30 ans de métier, une infirmière plaque son job et dénonce l'empoisonnement des prématurés par les vaccins

Une infirmière qui a 30 ans d'expérience quitte son métier parce qu'elle ne veut plus collaborer à endommager la santé des prématurés avec des vaccins Health Impact News 21 décembre 2016 L'équipe VAXXED vient d'interviewer une infirmière californienne qui pratique son métier depuis 30 ans.

http://initiativecitoyenne.be

 

comparison-vaccinated-unvaccinated

Bien qu’aucune étude officielle n’ait été financée par le gouvernement US pour comparer la santé des enfants vaccinés àcelle des enfants non vaccinés, plusieurs ont été financées de manière indépendante aux USA et à l’étranger. La majorité de ces études ont été faites à l’étranger, mais beaucoup concernent des enfants américains.

 

Que montrent ces études ? La recherche montre indéniablement que les enfants non vaccinés jouissent d’une santé bien meilleure que les vaccinés. Les enfants non vaccinés ne connaissent pratiquement pas de cas d’autisme, de troubles auto-immuns, d’asthme, d’allergies, de diabète et d’autres maladies infantiles ordinaires qui ont atteint des proportions épidémiques ces dernières années.



http://www.2012un-nouveau-paradigme.com

Merci à Graine de Piaf sur LME

Commentaire de Lily sur LME: "Rien de surprenant, étant donné que la plupart des américains ne savent même pas que les vaccins ont été jugés inévitablement dangereux par la Cour Suprême des Etats-Unis en 2011."

 

Pic de dédommagements de + de 400% pour le vaccin contre la grippe devant le "tribunal américain des vaccins"

Le " Tribunal américain des vaccins " enregistre un pic de dédommagements de 400% - le vaccin contre la grippe détient tous les records d'indemnisation Retombées du vaccin contre la grippe

http://initiativecitoyenne.be

 

DTP : Une première victoire !


Annonce spéciale :


Pour les Belges et les Français du Nord, n’oubliez pas que nous lançons un programme fascinant intitulé
Les Journées du Microbiote à Louvain-la-Neuve en Belgique. Ce sont trois journées complètes de formation grand public, à la fois accessibles et nécessaires à tous.
Plus d’informations ici.

Chère amie, cher ami,


En novembre 2015, avec 2500 requérants, nous avons lancé une action auprès de la Ministre de la Santé, Madame Marisol Touraine, pour qu’elle s’explique au sujet de l’affaire DTP.

Cette dernière n’ayant pas répondu officiellement, l’affaire est remontée au Conseil d’Etat.

Notre requête a été portée et défendue par notre avocate Maître Jacqueline Bergel-Hatchuel.

Nous attendions la réponse de la Haute Instance. L’insistance de notre avocate auprès du Ministère puis du Conseil d’Etat a fini par porter ses fruits. Nous avons obtenu une audience le 16 janvier prochain.

Evidemment, l’issue est incertaine.

La sortie du rapport du Comité de Vaccination et surtout les propositions qu’il contient ne sont pas de bonnes nouvelles et nous inquiètent.

Pour autant, le fait que l’affaire soit posée officiellement sur la table (et non pas remise aux calendes grecques ou enterrée en catimini) est une première victoire. Elle montre qu’au niveau du Conseil d’Etat (et donc de l’Etat), les choses ne sont pas aussi simples que l’on peut l’imaginer.

Votre détermination et votre mobilisation auprès de la Ministre aura de toute façon permis de déterrer un sujet que les autorités avaient enfoui depuis 2008 !

Vous avez poussé l’Etat à se positionner ! Quelle que soit la décision rendue, elle nous donnera certainement des raisons de continuer à agir sur cette question de l’obligation vaccinale qui, de plus en plus, pose problème dans nos démocraties.

Plus que jamais, signez notre dernière pétition sur le rapport du Comité de Vaccination.

Reste à voir quelle justice sera rendue. Ce sera lundi prochain. Nous y serons et vous ferons un compte rendu circonstancié de ce qui ce sera dit par les conseillers d’Etat.

En attendant, je vous propose ci-après un rapide rappel des faits pour que vous ayez bien en tête les enjeux de cette histoire du DTP : un scandale d’Etat.

L’obligation vaccinale en France

Vous le savez sûrement, il existe en France une obligation vaccinale qui couvre trois maladies : la diphtérie, le tétanos, et la poliomyélite.

Tout nourrisson doit être vacciné contre ces trois maladies avant ses 18 mois.

Cette obligation est évidemment assortie d’une sanction pénale. Les parents qui ne vaccinent pas leurs bébés risquent la prison et le retrait de la garde de leurs enfants. Ce n’est pas une petite conséquence !

Pendant 50 ans et jusqu’en 2008, il était possible de vacciner les enfants avec un vaccin de chez Biomérieux contre le DTP. C’était un vaccin sûr qui ne contenait pas d’aluminium. Il coûtait 6,54 euros.

Mais progressivement, les laboratoires pharmaceutiques ont remplacé ce vaccin par d’autres vaccins « combos ».

Au fil des évolutions (on a connu le tétravalent, puis le pentavalent), est arrivé « l’hexavalent » un « super vaccin » qui contient les trois vaccins obligatoires (DTP) + trois autres valences contre :

  • La coqueluche
  • L’influenza b
  • L’hépatite B

Ce « super vaccin » hexavalent pose trois problèmes bien identifiés par les scientifiques :

01. Les dangers du vaccin contre l’hépatite B !

Le problème est que ce dernier vaccin est très controversé. La campagne de vaccination menée dans les années 90 avait dû être arrêtée en raison des nombreux effets secondaires que les vaccinations de masse avaient déclenchés au sein de la population.

Un certain nombre de victimes de la campagne de vaccination contre l’hépatite B ont porté plainte contre les autorités. La Cour de Cassation a reconnu par deux fois qu’il existe un lien entre le vaccin contre l’hépatite B et la sclérose en plaques.

02. L’aluminium, toxique et cancérigène !

Autre difficulté, ce vaccin hexavalent contient de l’aluminium ainsi que du formaldéhyde (ce dernier en moindre quantité). Or ces deux substances toxiques sont hautement cancérigènes.

Le caractère dangereux de l’aluminium dans les vaccins a été démontré par une équipe de chercheurs autour du Pr Romain Gherardi de l’hôpital Mondor.

D’autres équipes de chercheurs dans le monde se sont intéressés à l’effet des métaux lourds – dont l’aluminium – sur la santé. Il est désormais déconseillé d’utiliser de l’aluminium dans sa cuisine, voire de consommer des conserves en aluminium. C’est vrai aussi pour les canettes de soda, de Coca-Cola notamment. Même l’aluminium dans les déodorants n’est plus en odeur de sainteté !

Or, le déodorant est utilisé sur la peau. Là on parle d’injections…

03. Le prix a été multiplié par 5 !

Enfin, il est noté que la disparition du vaccin DTP, si elle a lésé le public, a largement été bénéfique aux laboratoires qui en ont profité pour augmenter les prix.

En quelques années, le vaccin est passé de 6,54 euros à 39 euros.

Dans la mesure où ce « super vaccin » est le seul disponible pour se conformer à l’obligation vaccinale, les parents qui ne veulent pas aller en prison n’ont pas d’autre choix que de payer (beaucoup plus cher !) ce nouveau vaccin.

Comme il est remboursé, cela paraît indolore pour la population. Mais, in fine, ce sont bien vos impôts qui payent les énormes profits de cette opération qui ressemble fort à une escroquerie bien organisée.

L’Audience au Conseil d’Etat le 16 janvier 2016

Au niveau juridique, MaîtreJacqueline Bergel-Hatchuel a formulé, à travers la requête, trois questions devant le Conseil d’Etat :

  • Le non respect du principe de précaution,
  • La vente liée,
  • La non-assistance à personne en danger.

En effet, l’Etat met à disposition des citoyens – par le biais d’un laboratoire pharmaceutique :

  • Qu’un vaccin, dont les scientifiques ne sont pas sûrs (non respect du principe de précaution)
  • Un produit qui ne correspond pas à l’obligation vaccinale. Il contient plus de produits que ce que l’obligation requiert et coûte, du coup, beaucoup plus cher (vente liée).
  • L’Etat n’a rien fait pour empêcher l’exposition des bébés à des substances (aluminium) ou produits (vaccin anti-hépatite B) dangereux et controversés.

Que dira le Conseil d’Etat ? Nous en saurons plus lundi 16 janvier 2017.


Bien à vous,

Augustin de Livois

Posté par Arkebi à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


lundi 9 janvier 2017

- La synchronicité, un concept nouveau pour une connaissance oubliée

 

synchronicite

C’est seulement à l’époque moderne qu’est apparu le mot « synchronicité ». Le psychiatre Carl Jung (1875-1961) a identifié le concept de synchronicité et lui a donné son nom, mais la « synchronicité » était jusqu’alors une partie naturelle de l’expérience humaine et n’avait pas besoin d’être nommée. Le philosophe et pyschologue Dr. Richard Tarnas de la California Institute of Integral Studies s’est intéressé à comment ce concept est-il entré dans la pensée occidentale, et à pourquoi est-il si important pour l’esprit moderne.
«  J’ai graduellement arrêté de croire en tout. Mais je crois en la synchronicité », a un jour confié à Tarnas le Dr. Jeffrey Kipal, en poste au département d’études religieuses de l’université Rice. Tarnas voit la synchronicité comme un moyen de se reconnecter avec le monde autour de nous, de trouver un sens à la vie post-moderne.
Tarnas en donne sa définition : «  La synchronicité se décrit comme le phénomène d’observer les coïncidences, dans lequel deux ou plusieurs événements indépendants sans connexion apparente semble néanmoins former une relation significative. »
Dans la vision du monde traditionnel, Tarnas explique que les gens se voyaient eux-mêmes et le monde autour d’eux comme étant en corrélation. Il illustre ceci par l’image d’un cercle à l’intérieur d’un autre. Le cercle intérieur représente le soi, ou l’égo. Le cercle extérieur est le monde. La barrière entre les deux est perméable. Dans la vision moderne du monde, l’ego est cependant délimité du monde extérieur par une ligne solide.
Dans le passé, si une personne pensait à quelqu’un qu’il n’avait pas vu ou dont il n’avait pas eu de nouvelles depuis plusieurs années et que cette personne réapparaissait soudainement, il était souvent supposé que la pensée et l’événement étaient connectés. Si cela arrive aujourd’hui, cela est souvent relégué comme une « simple coïncidence ». 
La pensée moderne n’assume généralement pas que l’esprit d’une personne puisse être connecté d’une certaine façon au monde extérieur, comme le fait de considérer qu’une personne soit en mesure de prévoir l’arrivée d’un ami absent depuis longtemps.

Il y a maintenant une vision dominante d’un monde cartésien (nommé ainsi d’après le philosophe français du XVIIe siècle René Descartes, connu pour sa célèbre maxime « Je pense donc je suis ») dans lequel le soi est isolé du monde extérieur, poursuit Tarnas. Le soi est significatif, mais le monde autour de lui est vide de sens, il est seulement objectif.
En d’autres mots, la synchronicité était implicite dans le passé. Les mondes internes et externes des gens étaient fluides, et il n’était pas surprenant que quelque chose du monde extérieur soit relié aux pensées d’une personne. Il était également tenu pour acquis que Dieu, la providence ou d’autres forces au delà du monde humain régissaient les événements fortuits. De nos jours, ces synchronicités sont pourtant ignorées ou considérées comme de « simples » événements fortuits.
La graine du réductionnisme plantée durant la révolution scientifique au XVIe siècle est devenue « effectivement très robuste » au XIXe siècle, indique Tarnas. Jung a alors à un moment critique introduit la notion de synchronicité dans la vision désenchantée du monde occidental.
« La synchronicité révèle les connexions significatives entre le monde subjectif et objectif », écrit Jung.


http://interconscience.blogspot.fr

 

Et pour en lire plus :

 

Synchronicités : Et si le réel cherchait à communiquer avec nous ?

La synchronicité est la chose la plus mystérieuse au monde. Le terme de synchronicité est celui utilisé par les para-psychologues pour désigner une " coïncidence signifiante ". Chacun en fait l'expérience, plus souvent qu'on ne le pense. Mais les ...

http://www.le-veilleur.com

 

Posté par Arkebi à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

- Neurobiologie des plantes - Interview

 

Elles bougent peu, n’ont pas de système nerveux et semblent dépourvues d’organes sensoriels et pourtant, de nombreux chercheurs pensent que les plantes sont capables de comportements complexes, voire qu’elles sont dotées d’intelligence. Alors? Est-ce que les plantes sont des légumes?

L'interview:

» Neurobiologie des plantes, avec François Bouteau

 

intelligence des plantes 6 raisons

mandragore-images

Posté par Arkebi à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 8 janvier 2017

- Le Top Ten des espèces bizarres et marrantes de 2016

  Un billet discuté dans l'émission de la méthode scientifique du 06/01/2017:

 

.../... Quand on est féru de taxonomie, la science de la description des espèces, il y a un « top 10 » annuel qu’on attend de pied ferme : la liste des 10 nouvelles espèces les plus remarquables, un palmarès dressé par l’IISE (International Institute for Species Exploration – Institut International pour l’exploration des espèces) [Voir le Top 10 2009 et 2010 (part 1 & 2)]. En réalité, cela fait déjà plusieurs mois que ce Top 10 a été publié, mais vu que son exposition médiatique était assez faible autant en remettre une couche.

C'est depuis 2008 que l'IISE, aujourd'hui hébergé par l'ESF (le département des sciences environnementales et forestières de l'université d'état de New York), organise ce classement grâce à un comité de sélection international composé d'illustres chercheurs issus de prestigieuses universités et musées. On peut déjà se demander pourquoi l'ESF a publié leur liste le 23 Mai plutôt qu'en fin d'année comme tout bon Top 10 annuel qui se respecte. Et bien c'est pour célébrer le père de la taxonomie, Carl von Linné, qui est né le 23 Mai 1707. C'est en effet ce botaniste et naturaliste suédois qui a jeté les bases de cette science qui s'attache à classer toutes les espèces, et à qui l'on doit l'usage de deux noms latins pour les qualifier: ce qu'on appelle la nomenclature binominale. Durant sa carrière, il a utilisé sa nomenclature pour classer plus de 6000 espèces végétales et 4400 espèces animales. Près d'un quart de millénaire plus tard, l'humanité est aujourd'hui parvenue à décrire plus de 2,3 millions d'espèces. En prenant en compte les conséquences de la théorie de l'évolution de Charles Darwin, on s'attache aujourd'hui à établir également les liens de parenté qui existent entre toutes ces espèces, un travail du ressort des phylogénéticiens et qui permet d'obtenir ce genre de fantastique arbre du vivant:

graphicsciencemarch2016_thumb

Mais ces 2,3 millions d'espèces décrites sont loin de représenter l'immense diversité d'espèces qui peuplent notre planète car on estime aujourd'hui que, sans compter les bactéries et les archées, le nombre total d'espèces avoisineraient les 10 millions! Sachant que le taux annuel de description de nouvelles espèces taquine les 18000, on peut penser que les taxonomistes ont peu de chances de se retrouver au chômage. Mais c'est sans compter que d'une part les experts naturalistes se font rare, et que d'autre part, le taux d'extinction des espèces ne chôme pas non plus et c'est au moins autant d'espèces qui semblent disparaitre chaque année.

On comprend mieux alors l'intérêt que voient ces illustres professeurs et chercheurs d'établir un tel Top 10. Cela permet en effet de faire prendre conscience au grand public de l'importance de la taxonomie, mais aussi de la crise de la biodiversité que nous traversons. En effet, aujourd'hui la taxonomie ce n'est pas juste un hobby permettant de coller des étiquettes à une collection de mouches épinglées dans un muséum, mais une source d'informations cruciales pour la conservation des espèces, pour la compréhension des écosystèmes et de l'évolution des organismes, pour la quantification des effets du changement climatique ou encore même pour l'innovation technologique à travers le biomimétisme. Comme énoncé dans les missions de l'IISE, le coût associé à la construction de méthodes ambitieuses et innovantes en taxonomie est dérisoire par rapport au coût associé à notre ignorance alors que nous traversons cette crise de la biodiversité.

Et bien entendu, ce genre de liste est riche en Strange et regorge de Funky, donc on va pas se gêner…

Le Top 10 2016 concerne donc des espèces qui ont été découvertes et nommées en 2015 et comprend cette fois-ci deux espèces fossiles, 8 espèces animales et deux végétales, toutes réparties à la surface du globe en passant de l'Equateur, au Brésil, au Pérou, au golfe du Mexique, au Gabon, à l'Afrique du Sud, à l'Australie et enfin l'Espagne. Voici une carte de la répartition de ces 10 espèces:

 

Et maintenant, place au Top 10, dans l'ordre alphabétique de leur nom spécifique:

Tortue géniale (Chelonoidis donfaustoi)

Chelonoidis donfaustoi, Washington Tapia
Chelonoidis donfaustoi, Washington Tapia
Chelonoidis donfaustoi, Washington Tapia
Découvrir une nouvelle espèce des tortues géantes emblématiques des îles Galápagos sur lesquelles Charles Darwin commençait à concevoir sa théorie de l'évolution, c'est assez balaise! Il avait en effet noté que les habitants des îles étaient en mesure de distinguer leurs différentes espèces de tortues mais aussi d'en retracer leur provenance exacte, c'est à dire de savoir précisément sur quelle île de l'archipel se trouvait l'espèce. Cette idée faisant chemin, Darwin en arriva à conclure que des animaux accumuleraient des différences entre eux si séparés suffisamment longtemps sur des îles différentes.
Quelle n'aurait pas été sa surprise et son intérêt d'apprendre que sur l'île de Santa Cruz cohabitaient deux espèces de tortues très proches, réparties sur les flancs occidentaux et orientaux de l'île. Considérés jusqu'en 2015 comme deux populations aux morphologies différentes, une récente analyse génétique a confirmé que la population orientale n'appartenait pas à l'espèce Chelonoidis porteri, mais consistait en une nouvelle espèce jamais décrite. On lui donna le nom de Chelonoidis donfaustoi en hommage à un garde forestier local, "Don Fausto", qui a travaillé plus de 43 ans à la conservation de ces tortues géantes.

Don Fausto, Washington Tapia
Don Fausto, de son vrai nom Fausto Llerena Sánchez, aurait été ravi d'apprendre que l'espèce de tortues géantes qui porte son nom est si peu représentée (environ 250 individus), que sa découverte permet immédiatement de favoriser des politiques de conservation d'envergure sur l'île.

Droséra connectée (Drosera magnifica)

Drosera magnifica sur Facebook
La découverte de l'espèce décrite ici a une histoire particulière car elle a commencé… sur Facebook. C'est en tombant sur une photo de son flux Facebook d'un spécimen de plante carnivore du genre Drosera, ces plantes carnivores qui sécrètent un mucus visqueux pour piéger les insectes, que Paulo Gonella, un doctorant de l'université brésilienne de São Paulo, se demanda s'il ne s'agissait pas d'une nouvelle espèce.

Drosera
Après une enquête sur Facebook pour déterminer l'endroit où avait été pris la photo, Paulo Gonella et son collègue Fernando Rivadavia enquêtèrent sur le terrain  pour confirmer leur intuition... sur le pic de Padre Angelo culminant à 1530m. Non seulement il s'agit bel et bien d'une nouvelle espèce, mais en plus elle représente l'espèce de Drosera la plus grande des Amériques (des feuilles atteignant 1,5m).

Drosera magnifica, Paulo M. Gonella
Drosera magnifica, Paulo M. Gonella
Drosera magnifica, Paulo M. Gonella

Star humaine (Homo naledi)

Difficile pour le comité de sélection de l'IISE de résister à l'envie d'ajouter une espèce fossile à leur Top 10 lorsqu'il s'agit d'une nouvelle espèce humaine.

Homo naledi, John Hawks, Wits University
Découverts dans une grotte d'Afrique du Sud, c'est au moins 15 individus différents qui furent collectés d'un seul coup, notamment grâce au courage et à la petite taille des 6 chercheuses spéléologues qui ont exploré la grotte de Dinaledi, dite Grotte de Rising Star en anglais.

Homo naledi, John Hawks, Wits University

C'est d'ailleurs le nom de cette cave, signifiant la chambre des étoiles en Sotho, qui a donné celui de l'espèce. La découverte avait pas mal et continue de remuer la communauté scientifique car les caractéristiques de ces fossiles sont une mixture curieuse de traits spécifiques d'espèces du genre Homo, et d'autres du genre Australopithecus. La datation des fossiles, farouchement discutée entre spécialistes, permettra à terme de mieux comprendre l'évolution de cette drôle d'espèce à rajouter au genre humain.


Voici une vidéo de Stop, Science qui ont eu la chance de pouvoir assister à la conférence de presse qui accompagnait l'annonce de la découverte de ces fossiles:

 

 

Isopode maçon (Iuiuniscus iuiuensis)

Un nouveau travail de taxonomistes spéléologues pour cette espèce de crustacé découverte dans la grotte brésilienne semi immergée de Lapa do Baixão, près de Iuiú (d'où son nom rigolo Iuiuniscus iuiuensis)

Iuiuniscus iuiuensis, Souza, Ferreira & Senna
Complètement dépigmentée et dépourvue d'yeux, il s'agit d'une espèce d'isopodes apparentée aux cloportes et ne mesurant pas plus de 9mm de long. Pour survivre dans le milieu hostile de la grotte, cette espèce est d'une part recouverte d'épines acérées qui auront tôt fait de dissuader d'éventuels prédateurs. D'autre part, ces isopodes ont la particularité de construire des abris en boue afin d'être protégés lors de leurs mues ou pour les femelles portant leurs œufs.

Iuiuniscus iuiuensis, Souza, Ferreira & Senna
Iuiuniscus iuiuensis, Souza, Ferreira & Senna

Baudroie pêcheuse (Lasiognathus dinema)

L'espèce suivante fut découverte dans le golfe du Mexique à près de 1200 mètres de profondeur, peut être pour cacher sa laideur:

Lasiognathus dinema femelle, Theodore W. Pietsch, University of Washington
Lasiognathus dinema est une baudroie abyssale de petite taille (5cm) et qui présente un leurre caractéristique appelé esca. Il s'agit en fait d'une nageoire dorsale modifiée leur permettant de réaliser un mimétisme agressif, c'est à dire imitant la proie… de leurs propres proies (un peu comme ce que j'expliquais pour Chat Science). Un poisson capable de pêcher donc. C'est d'ailleurs la forme particulière de l'esca de cette espèce, prolongé par deux excroissances filiformes, qui est une caractéristique distinctive de l'espèce.
Certes, cette baudroie abyssale à un faciès à faire pleurer les enfants, mais sa laideur ne saurait rivaliser celle de l'espèce humaine car sa découverte a été réalisée lors des études d'impact sur la biodiversité après la marée noire provoquée par l'explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon, en 2010.

Dragon rose de mers (Phyllopteryx dewysea)

Les dragons des mers sont des espèces apparentées aux hippocampes et tellement impressionnantes qu'elles ont d'une part figuré à maintes reprises sur SSAFT et en vidéo (ici et ) et qu'il est d'autre part à peine croyable qu'une troisième espèce ait été décrite en 2015, sachant qu'en plus les spécimens mesurent près de 24 cm de long et sont entièrement rose! Seul un fragment de queue du spécimen ayant initié cette découverte était parvenu à l'étudiante Josefin Stiller qui l'utilisait pour en séquencer de l'ADN, en pensant réaliser l'inventaire habituel des deux autres espèces de dragons des mers: le dragon des mers commun et le dragon des mers feuillu. Cependant, les différences génétiques issues de son échantillon par rapport aux données classiques des autres dragons des mers étaient si importantes que l'équipe de Josefin Stiller a demandé d'obtenir une photographie du spécimen entier auprès de l'équipage du bateau l'ayant treuillé. Heureusement il s'agissait d'un équipage consciencieux du Muséum d'Australie de l'Ouest qui leur fournit des clichés très surprenants :

Phyllopteryx dewysea, Glenn Moore & Sue Morrison, R. Soc. open sci. 2- 140458
D'une part, la morphologie du spécimen est différente des deux autres espèces connues de dragons des mers, mais sa couleur est complètement inédite aussi car cette espèce arbore une belle robe rouge rubis parsemée de rayures roses ! Une confirmation donc que les données génétiques avaient bien révélées l'existence d'une nouvelle espèce. Cette équipe s'est même mise en quête d'autres spécimens en écumant les collections des musées australiens et ont ainsi récolté trois autres poissons naturalisés dont un datant de 1919! En voici une reconstruction tomographique (faussement coloré en rouge donc):

Squelette de Phyllopteryx dewysea en tomographie, Josefin Stiller, Nerida Wilson and Greg Rouse
Une ombre au tableau cependant : cette espèce, pourtant flashy, n'a jamais été observée dans son milieu naturel...

Coléoptère aux ailes plumeuses (Phytotelmatrichis osopaddington)

L'espèce suivante est ridiculement petite car il s'agit d'un coléoptère d'à peine plus d'un millimètre de long :

Phytotelmatrichis osopaddington, Michael Darby

Découverte au Pérou, on lui a attribué l'épithète spécifique d'osopaddington en référence à un personnage de littérature enfantine créé par l'écrivain anglais Michael Bond: l'ours Paddington.

En effet, Michael Bond raconte que Paddington vient du Pérou et l'auteur s'était d'ailleurs inspiré d'une espèce d'ours endémique du Pérou et qui est aujourd'hui menacée d'extinction: l'Ours à lunettes (Tremarctos ornatus).

Ours à Lunettes, Tremarctos ornatus
Ce choix de nom pour cette nouvelle espèce de coléoptère serait ainsi un prétexte pour les chercheurs d'attirer l'attention sur la fragilité de la biodiversité locale.

Le coléoptère en question n'en reste pas moins remarquable car il appartient à un curieux groupe composé des plus petites espèces de coléoptères et qui sont caractérisés par des ailes plumeuses :

Phytotelmatrichis osopaddington, Michael Darby (2)
Phytotelmatrichis osopaddington, Michael Darby (3)

Autre spécificité, son habitat : les spécimens de cette nouvelle espèce ont été récoltés dans les points d'eau qui se forment à la base des feuilles courbes de broméliacées, un milieu qui porte le nom scientifique de phytotelme (et qu'il est classe de placer dans une conversation mondaine).


Phytotelmatrichis osopaddington, Michael Darby (4)

Primate "Laia" (Pliobates cataloniae)

Une autre espèce fossile de prière s'est glissée dans ce top 10 cette année : il s'agit d'une espèce nommée à partir des restes d'un unique individu femelle déterré en Catalogne, dont l'âge est estimé à 11,6 millions d'années. Les fragments fossilisés permettent d'estimer que l'individu mesurait probablement 43 cm de haut pour un poids de 5 kilogrammes.

Sa morphologie bouleverse un peu l'histoire évolutive des caractéristiques observée chez les gibbons et les grands singes et son étude minutieuse ainsi que la découverte de nouveaux spécimens devraient clarifier de nombreuses questions encore en suspens aujourd'hui.

Pliobates catalonia, David Alba et al. (215, Science, vol. 350, aab2625, Fig.3)
Pliobates catalonia, Marta Palmero, Institut Catalá de Paleontologia Miquel Crusafont (ICP) (2)
Pliobates catalonia, Marta Palmero, Institut Catalá de Paleontologia Miquel Crusafont (ICP)
Si le nom de l'espèce est un hommage à sa région d'origine, la Catalogne, son surnom "Laia" est une référence à la sainte patronne de Barcelone, Eulàlia, ainsi qu'à un clin d'œil très personnel du chercheur à l'origine de la découverte dont la fiancée porte ce nom... Les scientifiques réalisent souvent de curieux hommages...

L'arbre à buzz (Sirdavidia solannona)

Même s'il est relativement petit pour un arbre (6m de haut pour 10 cm de diamètre) l'espèce gabonaise découverte et décrite par Thomas Couvreur en 2015 n'était pourtant pas bien cachée car à quelques mètres de la grande route traversant le parc national de Monts de cristal. Thomas Couvreur fut notamment frappé par la morphologie très particulière des fleurs de cette espèce :

Sirdavidia solannona, Thomas Couvreur (3)
Sirdavidia solannona, Thomas Couvreur

Il donna à l'espèce un nouveau nom de genre, Sirdavidia, en hommage au plus que célèbre réalisateur britannique de documentaire pour la BBC, Sir David Attenborough :

Sir David Attenborough 

L'épithète spécifique solannona fait référence quant à lui aux espèces de plantes à fleurs du genre Solanum (dans lequel on retrouve les tomates et les pommes de terre). En effet, les fleurs de cette nouvelle espèce d'arbre porte de profondes ressemblances avec les fleurs de Solanum dans être toutefois proches en termes de parenté. Thomas Couvreur suspecte même que ces espèces partageait des spécificités de pollinisation : en effet, chez certaines fleurs de Solanum, les abeilles pollinisatrices doivent faire vibrer leurs ailes à une certaine fréquence pour libérer le pollen maintenu sur les étamines, un phénomène appelé "buzz pollination" en anglais et pollinisation vibratile en français (une appélation avec un moins fort potentiel de buzz pour le coup...) :

WWW (4)

 

 

Si cela s'avérait exact, cela représenterait un nouveau cas fascinant de convergence évolutive !

Demoiselle rock (Umma gumma)

L'espèce finale de cette liste appartient à l'ordre des insectes odonates dans lequel on retrouve les libellules et les demoiselles. Et c'est pas moins de 60 nouvelles espèces d'odonates africains qui ont été décrites dans une seule publication parue en 2015 dans la revue scientifique Odonatologica. Son auteur principal s'était promis 16 ans plus tôt que s'il identifiait un jour une espèce de demoiselle du genre Umma, il lui donnerait le nom d'Umma gumma en hommage à l'album éponyme du groupe rock des Pink Floyd (sachant qu'ummagumma serait également de l'argot de Cambridge signifiant faire l'amour). On voit d'ailleurs dans cette deuxième photographie un couple de l'espèce Umma gumma en train de faire ummagumma...

Umma gumma, mâle, Jens Kipping
Umma gumma, couple, Jens Kipping
Cette figure du kamasutra odonates n'a rien de romantique cependant puisqu'elle succède à une séance de curetage des parties génitales de la femelle par le pénis du mâle en forme d'écouvillon. La pose en forme de cœur qu'ils prennent est d'autre part dûe au fait que le mâle saisit fermement le cou de la femelle grâce à des pinces garnissant l'extrémité de son abdomen.

Rock N' Roll?

Liens:
Top 10 ESF
All 2.3 Million Species Are Mapped into a Single Circle of Life
What’s Not To Like? Scientists Discover A New Species Of Sundew On Facebook
Hunt for the Ruby Seadragon
Nature Needs More Explorers (PDF, Naturalis Biodiversity Center)
Here Be Dragons: Sixty New Species of Dragonflies Discovered in Africa

 

Source : http://ssaft.com

 

Posté par Arkebi à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

- Souvenez-vous en lorsque le temps sera venu : Le bio dans les cantines

sénateursbiocantine-images


Ce que nos enfants (ou petits enfants) mangent à la cantine, qu’ils s’empoisonnent à coup d’additifs, de conservateurs et de pesticides, que cela joue avec leur santé présente et à venir, c’est le dernier des soucis de la majorité de nos élus sénateurs. 

Nous avons encore un moyen de pression : les menacer de les priver de leurs privilèges parce que, quoi qu’en pensent beaucoup, ces accros du pouvoir ont peur des urnes. Il n’y a qu’à voir les efforts déployés en périodes d’élections pour nous faire croire qu’ils sont les agneaux de l’année, généreux, créatifs et que grâce à eux, tous les problèmes qu’ils ont contribué à créer vont être miraculeusement résolus. 

Le retour sur soi, l’honnêteté, le neuf, l’audace et l’écoute ne font pas partie de leurs boites à outils. Majoritairement ces psychopathes schizophrènes  ne connaissent qu’une règle : Garder ou prendre le pouvoir par n’importe quel moyen, au prix de mensonges éhontés et une fois installés, se renier sans aucun scrupule pour imposer ce pour quoi il n’ont pas été élus et qui satisfait surtout ceux qui ne participaient pas au vote, soumission au réseau de l’élite mondialiste oblige.

Mais revenons au sujet :

Afin que vous sachiez qui s’est opposé à l’entrée de 40% de produits locaux et 20% de produits bio dans l’alimentation de vos enfants et que vous puissiez exprimer le temps venu votre désapprobation, vous pouvez consulter sur le lien le trombinoscope du Sénat et savoir ce qu’ont fait les élus de votre département.

__________________________________________

Le 9 mars dernier

Une majorité de sénateurs s’est scandaleusement opposée à l’introduction d’un seuil de 20% de bio

en restauration collective publique d’ici 2020.

 

LA FRANCE ENTIÈRE DOIT LE SAVOIR

Le 9 mars 2016, la proposition de loi  » visant à favoriser l’ancrage territorial de l’alimentation  » de la députée Brigitte Allain, n’a pas été votée au Sénat. Le texte, pourtant adopté à l’unanimité à l’Assemblée nationale, obligeait à introduire 40% de produits locaux et 20% de produits bio dans la restauration collective publique (écoles, maisons de retraite, hôpitaux,..). 188 sénateurs ont voté contre, 149 ont voté pour (6 sénateurs n’ont pas pris part aux votes et 5 se sont abstenus).

Un décision incompréhensible alors même que 76% des Français souhaitent l’introduction de produits bio en restauration collective (sondage IFOP effectué en janvier 2016) ! D’autant plus que, selon les derniers chiffres de l’Agence bio, les ventes de produits biologiques ont connu une hausse de 14,7% en 2015. Les surfaces en bio ont également bondi de 23,1% en France en 2015, atteignant 1 375 328 hectares.

Pour dénoncer les sénateurs qui « ont préféré satisfaire les intérêts bien compris du lobby de l’agrochimie », l’association Agir pour l’Environnement a décidé de publier la liste des 188 sénateurs « anti-bio » qui se sont opposés à l’introduction de 20% de bio en restauration collective publique.

La liste est disponible sur le site reponses.agirpourlenvironnement.org/cantinebio-senateurs. Un moteur de recherche permet de sélectionner votre département pour voir ce qu’ont voté vos sénateurs.

 

« Les parents apprécieront à sa juste valeur le jeu de postures d’une majorité de sénateurs qui se traduit par un rejet d’un objectif qui aurait amené une nourriture de qualité, bio et locale dans l’assiette de leur enfant.

A ce jour, la part de la bio en restauration collective ne représente que 2,7% des achats alimentaires, seuil que les sénateurs considèrent manifestement comme  » globalement suffisant  » ! » commente l’association Agir pour l’Environnement dans un communiqué. « 

Le rejet, par les sénateurs, de ce seuil de 20 % d’aliments bio en restauration collective n’est finalement qu’un épiphénomène, le râle d’un monde qui se meurt. La démocratie réelle est en train de prendre le pas sur ces artifices et faux-semblants démocratiques. Avec la constance et la détermination de celles et ceux qui ont la certitude que le productivisme agricole vit ses dernières heures, que notre avenir mérite mieux que des antibiotiques, des fermes-usines, des pesticides, de la souffrance animale, mal-être professionnel et malbouffe généralisée, nous continuerons à nous engager sans faillir ni faiblir pour une planète vivable.

N’hésitez pas à partager ce trombinoscope des anti-bio du Sénat. C’est notre façon d’assurer un minimum de publicité autour de ces votes et se rappeler au bon souvenir d’élus empoussiérés dans des certitudes d’un autre temps »

 

TRANSMIS PAR LE PASSEUR QUE NOUS REMERCIONS

Son site : http://www.urantia-gaia.info/

https://lesbrindherbes.org

 

Dans cette liste, on trouve notamment :

  • François Baroin, le président de l’Association des maires de France (AMF) et sénateur de l’Aube (Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine)
  • Philippe Bas, Sénateur de la Manche (Normandie)
  • Serge Dassault, célèbre chef d’entreprise dans l’industrie aéronautique et l’armement, Sénateur de l’Essonne et 5ème fortune de France en 2015 avec une fortune estimée à plus de 17,5 milliards d’euros (selon le journal français Challenges)
  • Daniel Chasseing, sénateur de la Corrèze (Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes)
  • Jean-Claude Gaudin, le Maire de Marseille et sénateur des Bouches-du-Rhône (Provence-Alpes-Côte d’Azur)
  • Robert Hue, ancien président du Parti Communiste et Sénateur du Val-d’Oise (Ile-de-France)
  • Brigitte Micouleau, Sénatrice de la Haute-Garonne, adjointe au maire de Toulouse chargée des Seniors, et conseillère métropolitaine de Toulouse Métropole.
  • Louis Nègre, Sénateur des Alpes-Maritimes (Provence-Alpes-Côte d’Azur), qui est également l’un des rapporteurs de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte
  • Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre sous Jacques Chirac, et Sénateur de la Vienne (Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes)
  • Charles Revet, Sénateur de Seine-Maritime, ancien agriculteur de profession et membre du Groupe d’études “Économie agricole alimentaire” au Sénat
  • Catherine Troendlé, Sénateur du Haut-Rhin (Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine), nommée déléguée nationale des Républicains chargée de la famille par Nicolas Sarkozy en 2015
  • Caroline Cayeux, Sénateur de l’Oise (Nord-Pas-de-Calais-Picardie), Maire de Beauvais, fille du docteur Pierre Fournier, ancien président du Conseil de l’Ordre des Pharmaciens
  • Alain Chatillon, Sénateur de la Haute-Garonne (Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées), qui a fondé en 1972 le groupe Nutrition & Santé, premier fabricant français d’aliments diététiques et biologiques
  • Françoise Laborde, Sénatrice de Haute-Garonne, ancienne institutrice et directrice d’école maternelle
  • Valerie Létard, Sénatrice du Nord (Nord-Pas-de-Calais-Picardie), ancienne secrétaire d’État auprès du ministre de l’Écologie (en 2009 et 2010) et chargée des Technologies vertes et des Négociations sur le climat
  • Pierre Médevielle, Sénateur de la Haute-Garonne (Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées), membre du Haut Conseil des Biotechnologies en charge notamment d’éclairer la décision publique concernant les organismes génétiquement modifiés (OGM).
  • Jean François Husson,  Sénateur de la Meurthe-et-Moselle (Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine). En 2012, il a fait partie de la mission commune dʼinformation parlementaire sur les pesticides et leur impact sur la santé et lʼenvironnement. Il préside, depuis février 2015, la commission d’enquête sur le coût économique et financier de la pollution de l’air. Il a été nommé par le président du Sénat membre du comité pour l’économie verte.
  • Jacques Genest, sénateur de l’Ardèche (Auvergne-Rhône-Alpes), membre du groupe Chasse et Pêche du Sénat, qui a également voté contre la loi pour la reconquête (la protection et la restauration) de la biodiversité, de la nature et des paysages
  • A noter : Chantal Jouanno, Sénatrice de Paris (Ile-de-France), ancienne secrétaire d’État chargée de l’Écologie, co-fondatrice de l’Institut de l’économie circulaire… n’a pas voté.

Capture - 'TROMBINOSCOPE - Mais qui sont les sénateurs « anti-BIO » _!' - reponses_agirpourlenvironnement_org_cantinebio-senateurs

Posté par Arkebi à 01:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

- Le numéro de mobile remplacera l'Iban bancaire en Europe en 2018

 

Sécurisation, facilités d'usages, flicage intensifié, choisissez....

 

euro-mobile-smartphoneIl sera bientôt possible de payer depuis son smartphone un autre particulier en utilisant son seul numéro de mobile, en euro et de façon instantanée. (Crédits : Reuters)

La BCE prépare le paiement instantané paneuropéen, notamment par mobile entre particuliers. Un registre européen des numéros de téléphone se rapportant aux comptes bancaires permettra de fluidifier les échanges et de consolider un marché des paiements en euros intégré. Et ainsi d’anticiper la déferlante de services comme celui de l’américain Square.

Et si payer devenait simple comme un coup de fil ? Payer un ami, un particulier, un petit commerçant, quel que soit son pays de résidence, au sein de l'Union européenne, depuis son smartphone, avec le seul numéro de téléphone du bénéficiaire ? Ce devrait être possible dès l'an prochain. La Banque centrale européenne (BCE) l'a annoncé ce vendredi, lors d'une conférence organisée par la Banque de France sur l'innovation dans le paiement. [lire la suite]



http://www.latribune.fr

 

Posté par Arkebi à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,