majeau1

majeau2

majeau3

 


Jean Marc Majeau

17 octobre 18h48
Je sais qu’on va encore me traiter de complotiste, cependant, avant de critiquer bêtement, je voudrais que vous regardiez ces trois tableaux officiels.
Celui du mois d’Avril est un de ceux diffusés durant l’épidémie alors que nous étions, en Occitanie, en zone verte, donc dans une zone où le virus circulait peu d’après les experts.
Aujourd’hui nous sommes dans une zone écarlate!
Pourtant les deux tableaux confirment que l’augmentation exponentielle promise mi Septembre par VERAN n’a pas eu lieu. Malgré tout ce qui vous est dit.
Je ne prétends pas qu’il n’y a pas de maladie. Je dis, comme beaucoup, que cela ne correspond pas à une épidémie au sens médical du terme.
Pour vous, non médecins, peut être que les chiffres sont impressionnants. C’est pour cela que je vous propose une comparaison entre une période « épidémique » et celle que nous vivons actuellement. Juste objectivement.
Pourtant, nos dirigeants nous ont bloqués, masqués et interdits de sortie vespérales, crucifiant des dizaines d’entreprises.
Les seuls chiffres qui progressent de façon importante sont les chiffres des tests positifs.
Plusieurs informations, masquées par les médias, font pourtant état de faux positifs extrêmement nombreux, alarmants sur la fiabilité des tests, pierre angulaire du discours du ministre de la santé. Pour exemple le club de football de Montpellier: 10 faux positifs sur 12! Soit 83% !
Mais les médias n’en parlent pas!
Pourtant je vous racontais exactement la même chose dans une récente vidéo !!
Si on ramène ce chiffre de faux aux positifs présentés par SPF au lieu de 25000 par jour on est à 4250!!
C’est pour cela que je trouve disproportionnées et incompréhensibles les mesures proposées. Tout en recommandant pourtant à chacun de bien se laver les mains plusieurs fois par jour.
50 patients en réanimation sur 2,7 millions en Languedoc Roussillon, soit 2/100000. Ce n’est pas la peste!
Vous pouvez toujours croire aveuglément ce qu’on vous dit, mais c’est de la propagande sans aucun fondement.
Et je ne comprends pas le but recherché!
Par contre, j’admire l’efficacité du bourrage de crâne infligé, avec succès, et la passivité d’une population réputée réfractaire, qui adhère pourtant à 76 %! La, je dis « chapeau »!