électionsAm

 

Les DéQodeurs

Quelques jours après qu’il ait été révélé comment les élections américaines de 2020 ont été truquées par l’agent de la Couronne canadienne Dominion Voting Systems par un soi-disant « pépin », GreatGameIndia a découvert l’implication d’une autre société étrangère douteuse dans l’ingérence des élections américaines. Les votes exprimés par les Américains ont été comptés par une société espagnole en faillite, Scytl, en Espagne. Tout comme Dominion Voting Systems, Scytl a une longue histoire de fraude électorale dans différents pays, y compris l’injection de portes dérobées dans son logiciel électoral. Cette question a amené les experts à se demander pourquoi la tâche délicate du comptage des votes a été sous-traitée à une société étrangère ? Comment une entreprise espagnole en faillite pouvait-elle compter les votes américains en Espagne ? En raison de cette fraude généralisée, le président de la Commission électorale fédérale américaine, Trey Trainor, estime que les élections présidentielles américaines de 2020 sont illégitimes.

L’implication de Scytl dans les élections américaines de 2020

De nombreux États américains ont chargé une société étrangère basée en Espagne de fournir divers services électoraux – y compris le vote en ligne – lors de l’élection présidentielle de 2020. Scytl, une société espagnole dont le siège est à Barcelone et qui offre une série de services électoraux, a été utilisée par différents États et villes de plusieurs manières depuis 2008.

Forbes a fait un rapport en 2017 :

Fondée en 2001 en Espagne, SCYTL a organisé 12 implémentations à l’échelle de l’Etat, et ses technologies ont été utilisées dans 980 autres juridictions américaines dans 28 Etats, lors des élections générales de 2016. Spécialisée dans les solutions de vote et d’élections en ligne, la société propose notamment des services d’inscription des électeurs en ligne, de gestion des travailleurs électoraux et de livraison de bulletins de vote électroniques.

Ses services de vote en ligne utilisent un cryptage de bout en bout, des cordons de retour de vote et un service d’audit des tableaux d’affichage. Scytl compte parmi ses clients le ministère français des affaires étrangères, le Parti vert européen, le Parlement de l’Union européenne et le canton suisse de Fribourg. En janvier 2012, la société a acheté SOE Software. Scytl détient également plus de 40 brevets et demandes de brevets. En 2008, l’entreprise est devenue la première société de vote en ligne à recevoir la certification du Département d’Etat de Floride.

Le site web de Scytel donne un aperçu des services électoraux qu’elle fournit à ses clients gouvernementaux aux États-Unis :

Scytl a mené à bien des projets de modernisation électorale aux Etats-Unis depuis 2008, et plus récemment pour les élections de mi-mandat de 2018, lorsque plus de 70 millions d’électeurs de plus de 900 comtés américains ont utilisé avec succès la technologie de Scytl. De plus, lors des élections présidentielles américaines de 2016, la technologie de Scytl a permis à plus de 53 millions d’électeurs inscrits et à des milliers de personnel électoral de 28 Etats de bénéficier de processus électoraux plus efficaces, plus évolutifs et plus accessibles, consolidant ainsi la position de Scytl comme le principal fournisseur de modernisation électorale aux Etats-Unis.

Scytl a été déclarée en faillite en juin 2020

Ce qui est intéressant, c’est que la société espagnole Scytl a été déclarée en faillite en juin de cette année. La société a déposé son bilan dans le cadre d’une analyse plus large des vulnérabilités de sécurité liées au vote numérique.

Le 11 mai 2020, face à des dettes de plus de 75 millions d’euros, Scytl a entamé une procédure de faillite en vue de vendre ses activités au fonds d’investissement américain Sandton Capital. Le 2 juin 2020, un tribunal espagnol a déclaré Scytl en faillite et a entamé le processus de vente aux enchères de ses actifs.

Scytl est financé par le gouvernement espagnol

Scytl a été le centre de la controverse dans le passé pour une mauvaise utilisation des fonds de l’Union européenne et un accident avec une élection. Scytl a reçu du gouvernement espagnol de grandes quantités de fonds de recherche qui, selon les rapports de la Republik, ont été utilisés de manière contraire à ce qui avait été stipulé.

Au lieu de les dépenser pour des travaux de coopération avec des universités, Scytl les a utilisés pour approvisionner son équipe de produits et développer de nouveaux prototypes pour ses clients. Une injection de plus de 1,5 million d’euros du ministère espagnol de l’industrie a été, selon un document interne vu par la Republik, utilisée entre autres pour une « démonstration de produit » pour Neuchâtel. Et 900 000 euros de fonds européens ont été dépensés pour le développement de modules logiciels destinés aux autorités électorales équatoriennes.

Cas de fraude au vote Scytl

Les produits de Scytl couvrent l’ensemble du processus électoral, y compris la planification des élections, l’enregistrement des électeurs en ligne, la gestion des travailleurs électoraux, la livraison des bulletins de vote électroniques, le vote en ligne, la consolidation des résultats et le reporting de la nuit des élections. En 2014, Scytl a déclaré avoir des clients dans plus de 35 pays. Cependant, Scytl est impliquée dans des controverses partout où ses produits ou services ont été utilisés avec des allégations aussi graves que la fraude électorale.

Australie

En 2018, les autorités de Nouvelle-Galles du Sud ont choisi Scytl pour fournir le logiciel du système de vote en ligne  » iVote  » de l’Etat jusqu’en 2022 pour 1,9 million de dollars. Le système iVote est une solution de vote par Internet et par téléphone qui permet aux personnes handicapées et aux électeurs ayant des problèmes d’accessibilité de voter à distance. Lors de l’élection de 2015, les chercheurs ont découvert des vulnérabilités dans le système iVote qui pourraient être utilisées pour manipuler les votes, violer la confidentialité des bulletins de vote et subvertir le mécanisme de vérification.

Équateur

Scytl a fait fonctionner des machines de vote dans plusieurs régions de l’Equateur en 2014. Elles étaient censées produire des résultats dans les 72 heures, mais elles ont rencontré divers problèmes et ont pris plus d’un mois.

Selon un rapport de l’Union des Nations sud-américaines (UNASUR), « le système n’a pas été en mesure de traiter la quantité d’informations scannées ». Bien que les blogueurs technologiques aient par la suite affirmé que le système n’avait pas été suffisamment testé à l’avance, Scytl, à son tour, a blâmé la mauvaise infrastructure de l’Equateur.

Norvège

Scytl a déployé le vote électronique en Norvège en 2011 en partenariat avec le gouvernement. Une faille dans leur cryptographie a été découverte en 2013, et 0,75% de tous les électeurs ont réussi à voter deux fois en 2013, une fois en ligne et une fois dans un bureau de vote. En 2014, la Norvège a abandonné le projet de vote par Internet de Scytl, en raison de failles de sécurité, d’un manque d’augmentation de la participation et de coûts élevés.

Suisse

Dans le cadre d’une joint-venture avec la Poste Suisse, Scytl fournit son système de vote électronique sVote à plusieurs cantons qui permettent aux citoyens suisses vivant à l’étranger de participer aux élections et référendums cantonaux et fédéraux par voie électronique.

Scytl a déclaré que son système sVote utilisé en Suisse est  » universellement vérifiable « , mais son système a été critiqué comme étant trop complexe, difficile à auditer et pas assez transparent. Après que les autorités suisses aient lancé une révision du code public, un groupe de chercheurs de l’Université de Melbourne, de l’Université catholique de Louvain et de l’Open Privacy Research Society ont signalé en mars 2019 qu’ils avaient découvert une lacune dans le code qui permettrait à l’opérateur du système de modifier les votes sans être détecté. Ils ont découvert que le backdoors est un logiciel de Scytl.

En raison de ces déficiences, les autorités suisses ont interdit l’utilisation du système de vote électronique de Scytl lors des référendums suisses du 19 mai 2019, et il n’a plus été utilisé depuis. La Poste suisse a acheté les droits du logiciel à Scytl en 2020, la société étant menacée de faillite.

Les élections américaines de 2020 ont-elles été truquées ?

Un « pépin » informatique dans les machines à voter qui font basculer les votes lors des élections américaines de 2020 a provoqué une grande controverse. L’origine et la propriété des machines de vote utilisées lors des élections sont devenues une question urgente en raison des craintes réelles que des pirates informatiques, qu’ils soient étrangers ou nationaux, puissent altérer les mécanismes du système de vote.

Cependant, GreatGameIndia a découvert que ce sont les vendeurs et non les pirates informatiques qui sont peut-être derrière le truquage. L’un des vendeurs, Dominion Voting Systems, une société d’agent de la Couronne canadienne basée à Denver, a une longue histoire d’allégations de fraude électorale et d’interférence dans les élections de diverses nations, y compris le vol de données de recensement en Inde et l’interférence dans les élections américaines de 2020.

Cette question a amené les experts à se demander pourquoi la délicate tâche de comptage des votes a été sous-traitée à une société étrangère. Comment une entreprise espagnole en faillite pouvait-elle compter les votes américains en Espagne ? En raison de cette fraude généralisée, le président de la Commission électorale fédérale américaine, Trey Trainor, estime que les élections présidentielles américaines de 2020 sont illégitimes.

L’armée américaine rafle les serveurs Scytl en Allemagne

Selon des sources de renseignements, l’armée américaine a fait un raid sur les serveurs de la société de machines de vote Scytl en Allemagne pour prouver la manipulation des élections américaines de 2020 après qu’elle ait été exposée dans le scandale du changement de vote par GreatGameIndia.

Envoyez-nous vos conseils et vos soumissions en remplissant ce formulaire ou en nous écrivant directement à l’adresse électronique fournie. Rejoignez-nous sur WhatsApp pour plus d’informations et de mises à jour.

GreatGameIndia est une revue sur la géopolitique et les relations internationales. Découvrez les menaces géopolitiques auxquelles l’Inde est confrontée dans notre livre exclusif intitulé India in Cognitive Dissonance. Les numéros précédents de la revue sont accessibles dans la section Archives.

 

 

Why US Election Votes Were Counted By Bankrupted Spanish Company Scytl

Days after it was revealed how 2020 US Elections were rigged by Canadian Crown Agent Dominion Voting Systems through a so-called "glitch", now GreatGameIndia has found involvement of another dubious foreign company in US Election meddling. The votes cast by Americans were counted by a bankrupted Spanish company Scytl in Spain.

https://greatgameindia.com

 

 

 

MISEs à JOUR

Il eut été étonnant que les démentis ne sortent pas ! Attendons la suite des évènements.

 

"extrait de la réponse de la maison mère au 13 nov. 2020

« Suite à plusieurs déclarations erronées publiées dans les médias numériques et les réseaux sociaux, Scytl souhaite apporter les précisions suivantes:
Les technologies mises en place par Scytl aux Etats-Unis sont à la fois hébergées et gérées aux Etats-Unis, par notre filiale locale, SOE Software, basée à Tampa en Floride.
Nous ne comptabilisons pas les votes aux Etats-Unis.
Nous ne fournissons pas de machines de vote aux États-Unis.
Nous n’avons pas fourni de solutions de vote en ligne aux administrations américaines lors de ces élections.
Nous n’avons pas de serveurs ni de bureaux à Francfort.
L’armée américaine n’a rien saisi chez Scytl à Barcelone, à Francfort ou ailleurs.
George Soros n’a pas de participation dans la société et nous n’avons jamais été liés à lui.
Nous ne sommes pas liés à Smartmatic, SGO, Dominion ou Indra.
Nous n’avons pas non plus de liens avec la Russie.  »


source https://www.scytl.com/fr/fact-checking-concernant-les-elections-americaines-lumiere-sur-la-verite/

En revanche, le fait que cette société soit déclarée en faillite depuis juin 2020 pose d’autres problèmes tels que
– pourquoi autant d’argent public européen pour de si piètres résultats ? et
– comment vont voter les français sis à l’étranger ?


source https://www.senat.fr/questions/base/2020/qSEQ200717085.html

Merci à Mh370

 

 

Et malgré les dires de Scytl,

 

L'armée américaine a saisi des serveurs en Allemagne liés au logiciel électoral Dominion

Des informateurs situés en Allemagne ont rapporté que l’entreprise Scytl hébergeait les données électorales américaines de manière illégale en Espagne. L’entreprise a été perquisitionnée par l’armée américaine et ses serveurs ont été saisis à Francfort.
L’entreprise espagnole Scytl, qui vend dans le monde entier des logiciels de gestion des élections utilisés aux États-Unis, est au bord de la faillite.
Le serveur utilisé pour la manipulation se trouvait en Allemagne.

 

 

Qu’est-ce que Dominion Voting Systems ?

Dominion Voting Systems Corporation est une société basée en Amérique du Nord qui fournit des machines à voter et des tabulateurs aux États-Unis et au Canada. Pas moins de 28 États ont utilisé les machines de vote de Dominion, ou tabulatrices, pour scanner les bulletins de vote en papier lors des élections américaines. Les tabulatrices de Dominion sont programmées pour scanner les bulletins de vote en papier marqués à la main.

Une fois que les tabulateurs ont fini de scanner les bulletins, les bulletins en papier sont conservés et une bande de totalisation, indiquant le nombre de votes pour chaque candidat, est imprimée à partir de la machine. Les greffiers de comté utilisent le logiciel du système de gestion des élections, qui combine les totaux des tabulateurs, pour communiquer des résultats non officiels.

  • On apprend maintenant que l’horrible Dominion Voting System a été utilisé en Arizona (et beaucoup) au Nevada. Pas étonnant que le résultat ait été une défaite très serrée !

- Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 13 novembre 2020

Pourquoi les votes des élections américaines de 2020 ont été comptés par la société espagnole Scytl qui est en faillite ?

Les votes exprimés par les Américains ont été comptés par la société espagnole en faillite Scytl. Tout comme Dominion Voting Systems, Scytl a un passé de fraude électorale dans différents pays. Cette question a amené les experts à se demander pourquoi la tâche délicate du comptage des votes a été sous-traitée par une société étrangère ?
Comment une entreprise espagnole en faillite pouvait-elle compter les votes américains en Espagne ?
En raison de cette fraude généralisée, le président de la Commission électorale fédérale américaine, Trey Trainor, estime que les élections présidentielles américaines de 2020 sont illégitimes.

Une équipe de la CIA

Créée en 2001 en Espagne, Scytl a organisé 12 campagnes dans différents états et sa technologie a été utilisée dans 980 juridictions américaines et dans 28 états lors des élections de 2016. Spécialisée dans les solutions de vote et d’élections en ligne, la société propose aussi aux électeurs des services d’inscriptions, la gestion des employés électoraux et la livraison de bulletins de vote électroniques.

Scytl a été déclarée en faillite en juin 2020

Ce qui est intéressant, c’est que la société espagnole Scytl a été déclarée en faillite en juin de cette année. La société a déposé son bilan dans le cadre d’une vaste analyse des vulnérabilités de sécurité liées au vote numérique.

Scytl a (ou avait) des connexions avec george Soros et le parti démocrate. Paul Allen, co-fondateur de Microsoft, a investi 40 millions de dollars dans Scytl via son entreprise Vulcan Capital.

Clients, Élections américaines, États-Unis

Scytl a livré avec succès des projets de modernisation des élections aux États-Unis depuis 2008, et plus récemment pour les élections de mi-mandat de 2018, où plus de 70 millions d’électeurs de plus de 900 comtés américains ont utilisé avec succès la technologie de Scytl. De même, durant les élections présidentielles américaines de 2016, la technologie de Scytl a fourni à plus de 53 millions d’électeurs enregistrés et des milliers de membres du personnel électoral sur 28 États les avantages de processus électoraux plus efficaces, échelonnables et accessibles, consolidant ainsi la position de Scytl comme le premier fournisseur de modernisation des élections aux États-Unis.

Pour les élections US de 2020 [1], la technologie Scytl a été utilisée dans :

  • 32 États américains
  • Plus de 800 juridictions électorales
  • Impacté 78+ millions d’électeurs

Autres clients de Scytl :

Ministère des Affaires étrangères France
Ministère de l’Intérieur France
La Haute Autorité des Primaires France
Ministère de l’Éducation France
Parlement européen
Union européenne

Ministère des Affaires étrangères
France

Scytl Online Voting

En 2017, le Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) aura une nouvelle fois recours à Scytl Online Voting pour les élections législatives françaises, offrant ainsi aux Français établis hors de France une nouvelles génération de solutions électorales qui assureront l’efficacité du processus et garantiront les plus hauts niveaux de sécurité et de vérifiabilité.
Fort de l’expérience et du succès de la technologie de Scytl Online Voting déployée en 2014, 2012, 2011 et 2009, le MAEDI a commencé à mettre en place la nouvelle plate-forme qui intègre divers processus électoraux tels que la gestion des candidats, le vote multicanal, la vérification des électeurs et des votes, ainsi que la consolidation et la publication des résultats. Lors des élections précédentes, le vote par Internet s’est avéré être la modalité la plus utilisés dans le cadre d’une élection nationale, marquant une étape importante dans l’histoire de la e-démocratie en France.

Scytl aurait des relations avec George Soros et le parti démocrate [2].
D’autre part, Scytl a déclaré avoir obtenu 40 millions de dollars d’investissement de la part de la société Vulcan Capital appartenant au co fondateur de Microsoft. [3]

Dominion Voting Systems partage son bureau avec le groupe Soros, en collaboration avec un ami de Soros.

Dominion a son siège à Toronto et possède un bureau américain à Denver.

Dominion Voting se trouve voisin de la Fondation Tides Canada dans la suite 360 de l’immeuble Robertson. La Tides Foundation in America, basée à San Francisco, a créé et soutient financièrement la Tides Canada Foundation. La Fondation Tides aurait reçu plus de 20 millions de dollars en dons des groupes de George Soros, et Tides partage la vision de Soros pour une transformation radicale de la civilisation occidentale et du monde par la gauche. Tides a donné de l’argent à de nombreux groupes de gauche, dont ACORN et Project Vote, et a récemment créé le Black Lives Matter Support Fund.

 

 

Q INFOS - KRAKEN : LES ORDINATEURS " SCYTL "

KRAKEN : LES ORDINATEURS « SCYTL » SAISIS À FRANCFORT PAR L’ARMÉE AMÉRICAINE ONT PARLÉ.


MIKE POMPÉO FAIT SA TOURNÉE EN EUROPE.

c’est comme l’avait prédit Donald Trump :

Une Énorme Vague Rouge.

Les ordinateurs saisis chez Scytl en Allemagne par l’armée américaine révèlent que Donald Trump est a 410 grands électeurs contre 128 pour l’auto-proclamé « président élu » Joe Biden! La Visite de Mike Pompéo en France n’est que le Début d’une longue Dégringolade des États-Profonds. Les traîtres vont être arrêtés et tous leurs biens saisis. Les ordinateurs saisis chez Scytl en Allemagne par l’armée américaine révèlent que Donald Trump est a 410 grands électeurs contre 128 pour l’auto-proclamé « président élu » Joe Biden ! C’est « peut-être » un peu beaucoup pour cela que Mike Pompéo fait sa Tournée en Europe.

Il s’en est allé INFORMER les Cuistres de leur « Après » !*

 

Voilà l’Etat Réel de l’Election Américaine que Donald Trump remporte Haut la Main.

La vidéo originale a déjà été censurée par You Tube. Heureusement qu’elle a été déjà dupliquée.

 

Rappel : L’Avocate Sydney Powell mène l’accusation contre DOMINION.
Elle a assez de preuves de FRAUDES pour lancer une enquête CRIMINELLE MASSIVE.

Sidney Powell avocate de l’équipe de Donald Trump fait une révélation importante sur les enquêtes en cours au sujet des machines dominion, il s’agirait d’une fraude massive organisée avec des pots de vin.

 

 

MIKE POMPÉO EST EN FRANCE SELON LA LOI DU 12 SEPTEMBRE 2018 SIGNÉE PAR DONALD TRUMP SUR « L’INGÉRENCE ETRANGÈRE ».

Dire que Donald Trump connait bien l’engeance à laquelle il a à faire n’est qu’un doux euphémisme. Avec l’Armée Américaine, Donald Trump connaissait parfaitement l’existence des logiciels SCTYL DOMINION permettant des Fraudes de votes à distance. Il a voulu les laisser agir à leur guise pour qu’ensuite le monde entier prenne connaissance de l’étendue des fraudes et falsifications qui s’opèrent lors d’élections présidentielles en sachant que l’ingérence étrangère dans une élection Américaine est punie sévèrement. Mike Pompéo étant un ancien Directeur de la CIA et un ex Capitaine (de 1986 à 1991) de l’Armée Américaine, il connait bien les flibustiers qui œuvrent pour « Achever » les Etats-Unis d’Amérique.

Le premier pays d’Europe dans lequel Mike Pompéo s’est rendu est la France. La venue en France hier (Lundi 16 Novembre 2020) de Mike Pompéo signe les sommations qui vont bientôt tomber car le Roitelet Zombifié par le « Great Reset » a été l’un des PREMIERS à féliciter Joe Biden et Kamala Harris. Mike Pompéo ne parlera pas du Roitelet Zélé.

Il remerciera UNIQUEMENT Jean-Yves Le Drian, son AMI qu’il a tenu a saluer :

 » Discussion importante avec mon bon ami le ministre français des affaires étrangères @JY_LeDrian aujourd’hui à Paris pour redynamiser nos efforts communs en faveur de la paix et de la sécurité mondiale.

Il n’y a aucun défi que nous ne puissions relever lorsque les relations transatlantiques entre les États-Unis et la France sont solides. »

Alors que ce cher Jean-Yves Le Drian s’adressait à l’Amérique de Joe Biden et Kamala Harris: Deux Fraudeurs ! Il n’écrira aucun Tweet concernant sa rencontre avec Mike Pompéo.
Lorsque Donald Trump sera Officiellement réélu 46ème Président des Etats-Unis, l’heure des « comptes à devoir rendre » sonnera.


Source: Merci F.Descurninges pour ces sources textes



https://qactus.fr

 

https://sun9-42.userapi.com/ilHWuz-qHY-jf1cz6SJ_AJkk0kMC_QS-XCSAHA/sFBEYOo3Ne8.jpg