macronEpdl6vNXcAAxQvG

Pas de cravate, le regard inquiet, Macron aurait quitté l'Elysée pour La lanterne, le pavillon de chasse situé à Versailles, utilisé comme résidence d'Etat. 

Outre la clique macronienne (Castex, Ferrand, Brigitte Macron, Koehler, Guerini, Castaner, Bayrou, Mignola, Séjourné, Solère...) ont été mis "à l'isolement" au motif covid :

Charles Michel (président du Conseil européen), 
Ursula Von der Leyen (présidente de la Commission européenne)
Natanhyiaou (PM d'Israël),
 
De Croo (PM de Belgique), 
Sanchez (PM d'Espagne), 
Costa (PM du Portugal), 
Angela Merkel (Chancelière d'Allemagne),
Bettel (PM du Luxembourg),
Rutte (PM de Hollande) ...

 

 

Des responsables politiques français et européens se planquent-ils la veille du grand chambardement ?

Communiqué officiel :

"Covid-19 : Macron testé positif, des responsables politiques français et européens s'isolent."
 
Prendraient-ils au sérieux les trumpistes qui affirment que demain, le 18 décembre 2020, débutera un grand nettoyage aux USA et dans une partie du monde ?

Récemment Lin Wood, l'avocat de Donald Trump, a twitté ceci :

"Il vaut mieux être prudent que désolé. Assurez-vous d'avoir BEAUCOUP d'eau, de nourriture, de lampes de poche et de piles, de bougies, de radio, de fournitures du deuxième amendement (armes et munitions) et d'un plan pour rencontrer les responsables de vos communautés."


Le 18 décembre le monde pourrait vivre un événement important. 
 
Vous devez prendre quelques précautions ! Mais pas de panique... c'est pour notre bien à tous !

Prenez vos précautions, faites vos provisions, gardez vos téléphones branchés.

À partir du 18 tout peut éclater surtout aux USA avec des lourdes conséquences sur la France et partout dans le monde !

Trop de mouvements actuels associés à des événements historiques aux USA peuvent déclencher une vraie guerre civile en France.

Soyez donc vigilants, prévoyez des provisions, de l'eau. Un risque que tous les moyens de communications cessent est à envisager.

On peut se retrouver dans un BLACK out complet. Ma-ca-ron en profitera peut-être non pour déclarer la Loi Martiale mais le COUVRE feu intégral.

Ce n'est pas du complostisme mais des conseils.

- Restez prudents dans vos déplacements. Nous ne sommes à l'abri de rien.

- Nous sommes à un tournant de l'histoire.

Vous avez vu j’imagine le tweet de Lin Wood il y a quelques heures qui conseille aux Américains de faire des réserves d’eau, bougies, lampes, piles, nourriture et radio ? Lin Wood est l’avocat qui travaille avec Sidney Powell et oeuvre pour Trump https://twitter.com/LLinWood/status/1338360655016058881?s=19 

"Il vaut mieux être prudent que désolé. Assurez-vous d'avoir BEAUCOUP d'eau, de nourriture, de lampes de poche et de piles, de bougies, de radio, de fournitures du 2e amendement et d'un plan pour rencontrer les dirigeants de vos communautés. N'oubliez pas que nous n'avons qu'un seul président à la fois. Notre leader est
Donald Trump, pas Biden.

EXPLICATIONS COMPLÉMENTAIRES 
 
Le 12 Septembre 2018 après avoir été blanchi par le coup d'Etat d'Obama et des démocrates l'équipe de Trump a pris connaissance que l'élection de 2020 serait entachée de fraudes massives avec l'intervention technique et financière de plusieurs États dont le Venezuela et la Chine en particulier.

Ce décret (exécutive order) de septembre 2018 est prémonitoire puisqu'il stipulait clairement que dans le cadre d'une fraude appuyée par quelque puissance étrangère cela relevait de la trahison au droit fondamental de la Constitution américaine et a souveraineté nationale.

Cet exécutive order prévoyait que tout acte de trahison relevait de la compétence exclusive de l'armée américaine. Cet exécutive order approuvé par le Congrès qui lui en donne toute sa force, prévoit la création de tribunaux militaires avec pouvoir d’intervenir, d'arrêter, de juger, de faire perdre à chaque condamné ses droits constitutionnels et même la déchéance de sa nationalité et la confiscation par les USA de tous les biens leur appartenant.

L'acte de trahison aux USA est puni extrêmement sévèrement puisque c'est la peine de mort ou la prison irréductible à vie.
Fort de cette juridiction Trump a abordé l'élection de novembre en toute confiance attendant que les démocrates tombent dans les pièges ainsi que les médias et les réseaux sociaux.

Dans la nuit du 3 novembre avant de se coucher, Trump a été pris d'un doute puisque tous les chiffres le donnaient vainqueur.
Et si les démocrates ne trichaient pas ? Finalement pas de surprise le 4 novembre en voyant que l'élection s'inversait dans la nuit de façon massive donnant Biden en tête et lui ouvrant à force de déclarations des médias et des Etats les portes de la Présidence.

Le coup d’ÉTAT était évident.

Les démocrates étaient tombés dans les pièges tendus.

Trump ne se souciait pas de cela se contentant de déclarer partout qu'il était gagnant et qu'il y avait des fraudes, allant montrer sa confiance jusqu’à faire en toute tranquillité des parties de golf.

La stratégie de Trump a été double, confier à Guliani le soin de se concentrer sur les fraudes et à Sydney Powels la mission, au nom du peuple américain, de rechercher et créer des dossiers de corruption liée avec des puissances étrangères.

Ce qu'elle fit.

Le 10 décembre elle a remis toutes les preuves d'interventions techniques et financières des États dont la Chine dans cette tricherie phénoménale. En particulier l'aide financière apportée par le patron de Facebook et de Soros. Des sommes colossales chargées de modifier les composants et logiciels de Dominion dont la grande majorité sont fabriqués en Chine et de soudoyer un grand nombre d'intervenants. + 9 12 9

Trump savait pertinemment que les Tribunaux corrompus, les gouverneurs corrompus, ne trancheraient pas sur les différentes plaintes déposées. Puis pour finaliser les choses, il fallait montrer au peuple américain que 20 États suivant le Texas pouvaient faire sécession et saisir la Cour Suprême des USA, action perdue d’avance et bien joué par les juges de la SCOTUS.

Il fallait démontrer que les preuves de trahison et d'interventions de pays étrangers conformément aux articles 2 et 3 de la Constitution ne pouvaient pas être de la compétence de la SCOTUS mais comme c'est clairement stipulé de celle de l’ARMÉE. SOCTUS a rejeté la réaction du Texas ayant toutes les preuves d’une conspiration étrangère.

Que dit aussi l'exécutive order du 12 sept 2018 ?

Il est stipulé que si des puissances étrangères conspirent dans des élections américaines, le Président à partir du 45 ème jours peut faire état de cette conspiration mettant en danger et la Constitution et le peuple américain. 3 novembre... on arrive au 18 décembre 45 jours après. Jour où tout peut arriver.

Ce qu'il faut savoir et que peu de gens savent, c'est que depuis les attentats du 11 septembre les USA sont restés en état d'alerte, ce qui revient à dire que si les USA sont en danger, le Président a les pleins pouvoirs pour faire agir l'ARMÉE sans le quitus du Congrès ou du Sénat.

OÙ EN SOMMES-NOUS ?
Deux éléments graves sont donc en évidence:

1) Trudeau ministre du Canada a permis à l'armée chinoise avec deux généraux étoilés de s’entraîner sur le territoire canadien... (on se demande pour quelles raisons car la Chine est suffisamment vaste pour permettre à son armée de s’entraîner.)... sinon d’avoir accès aux réseaux communs de communication des USA et du Canada.

2) les preuves sont à présent flagrantes de l'implication de la Chine qui a déversé des sommes colossales à Dominium via la Suisse.
Trump n'a donc pas besoin de la SCOTUS.

Il a en main de faire valoir au peuple américain que d'avoir les Chinois au Canada aux portes des USA et d'avoir permis cette fraude monumentale, le droit de DECLARER LA LOI MARTIALE et de menacer Trudeau d'intervenir au Canada et ce, à partir du 18 décembre minuit.

 CONSÉQUENCES

Le 350ème bataillon est prêt à intervenir appuyé par un autre bataillon de parachutistes sur les quatre États mafieux, arrêter toutes les personnes compromises dans ce coup d'État, des démocrates dont Biden et les Clinton et Obama, d'arrêter partout dans le monde les investigateurs dont SOROS, de mettre en place des tribunaux militaires et de juger sans que les tribunaux civils puissent si opposer.

Il faut savoir que dès novembre, alors que l'importante flotte chinoise procédait à des manœuvres et ne voulant pas que Pearl Harbor puisse encore se rejouer, Trump avait mis en alerte totale toute la flotte américaine. et comme vous l'avez peut-être su, les plus puissants porte avions nucléaires. https://www.stopworldcontrol.com/war/?tl_inbound=1&tl_target_all=1

QUE PEUT-IL SE PASSER ?
Déjà le Canada avec Trudeau se trouve en situation difficile.
Ou il obtempère ou le Canada ne devient plus un allié des USA mais un ennemi. Trump fera tomber Trudeau.

Les membres de l'OTAN dont la France n'ont pas intérêt à ne pas soutenir les USA et rechigneront peut-être mais avec un profil bas.

La Russie de Poutine se frotte les mains et ne peuvent que soutenir Trump car Poutine déteste ouvertement les Chinois.

Les partisans du Nouvel ordre mondial voient leurs rêves s'effondrer.

La Chine, pas le président chinois qui est aux côtés de Trump avec Poutine, n'a pas un grand intérêt à intervenir contre les USA car ce serait un déclin brutal pour eux, les Américains ayant la possibilité de faire bloquer tous leurs avoirs dans le monde. Ils sont trop financiers pour prendre ce risque.

Quant à la France de Macron, la chute de Biden et du Nouvel ordre mondial dans un pays surendetté et ruiné, Macron aura tout intérêt à relâcher sa pression sur le peuple français

QUAND TRUMP VA-T-IL PRENDRE SA DECISION ?

Logiquement la date est le 18 décembre... mais le peuple américain est un peuple profondément chrétien... on peut penser que Trump a jusqu'au 6 janvier pour confirmer ou infirmer sa position et laisser passer les fêtes.

Beaucoup laissent à penser que Trump déclenchera les opérations après les fêtes sauf s'il juge l'urgence absolue. Nous en saurons plus lorsqu'il s'adressera à la Nation et au monde lors d’une allocution qui sera HISTORIQUE.


Posté dans: Presse Indépendante

 

 

Pour passer sa «quarantaine», le chef de l’État, qui a contracté le Covid-19, a choisi le pavillon de la Lanterne à Versailles.
Non, en fait, il s'agit d'une rafle géante qui nous avait été annoncé :"Quand vous entendrez parler de personnes "importantes" qui ont le Covid, c'est qu'ils seront arrêtés", confirmé Par "Opération Disclosure" 

Ce qui nous est dit par la presse : Comment s’isoler tout en continuant de travailler quand on est un président de la République touché par le Covid-19? L’Élysée? Trop risqué. Le fort de Brégançon, dans le Var? Trop loin de Paris. Reste La Lanterne. Cet ancien pavillon de chasse adjacent au parc du château de Versailles apparaît comme l’endroit idéal: un lieu paisible. C’est celui qu’a choisi Emmanuel Macron qui a contracté le Covid-19.

» LIRE AUSSI - Les châteaux de la République: enquête sur les lieux secrets du pouvoir

Il fut longtemps la résidence des premiers ministres. Jusqu’à ce que Nicolas Sarkozy, une fois élu président, en décide autrement. La Lanterne est désormais le domaine réservé des chefs d’État. En 2012, François Hollande conserve la résidence et y passe même ses vacances d’été. Le Figaro Immobilier vous rafraîchit la mémoire avec quelques anecdotes sur cette propriété dont les occupants ne disent que du bien, contrairement à l’Élysée.


1. Construite deux ans avant la Révolution

Construite en 1787, la Lanterne est adjacente au parc du château de Versailles. Le domaine de 4 hectares est flanqué de deux ailes et un bâtiment principal, le tout en forme de «U». Chaque partie mesure une vingtaine de mètres de long pour six mètres de large. Au rez-de-chaussée, se trouvent un grand salon, une salle à manger et un bureau. À l’étage, cinq chambres avec leurs salles de bains respectives. L’aile droite abrite le logement du personnel et la cuisine et l’autre sert aux services de sécurité du bâtiment. L’aile gauche comprend deux studios aménagés sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

» Lire aussi - 5 choses à savoir sur le manoir de Beaucé, fief de François Fillon

2. Les frais sont à la charge de Matignon...

Domaine réservé du président de la République, les frais d’entretien de la Lanterne sont pourtant à la charge des services du premier ministre. Dans son rapport publié en 2013, la Cour des comptes, qui examine les comptes de l’Élysée, exigeait une régularisation de «la situation juridique et financière de cette résidence». En 2014, soit sept ans après que Nicolas Sarkozy s’est attribué la jouissance de la Lanterne, la résidence est enfin rattachée administrativement au domaine de l’Élysée par la loi de finances.

3. ...et se sont envolés de 30% en six ans

En 2008, année depuis laquelle le président de la République occupe de facto la Lanterne, le budget de fonctionnement de la résidence s’élève à 200.000 euros, selon les comptes de l’Élysée. Six ans plus tard, le coût s’envole à 260.000 euros, soit une hausse de 30%! Le député PS de l’Aisne René Dosière, qui s’illustre notamment dans le contrôle des dépenses publiques, explique «ne pas savoir exactement ce que recouvrent les frais de fonctionnement» et «ignorer les grands postes de dépenses». En 2015, une ligne budgétaire d’investissement de 330.000 euros de travaux apparaît dans les comptes de l’Élysée qui «n’a pas souhaité expliquer à quoi correspond cette ligne d’investissements», explique le parlementaire dans un entretien avec la journaliste du Point Emilie Lanez qui a consacré un ouvrage à la Lanterne*.

-

• Rocard construit une piscine et un terrain de tennis

Si les occupants de la Lanterne s’y plaisent bien, c’est sans doute grâce à Michel Rocard. L’ancien premier ministre de François Mitterrand (1988-1991) en a fait un lieu de bien-être et de détente en y construisant une piscine de 19 mètres de long sur dix de large et un court de tennis. Le tout pour la modique somme d’un million de francs (150.000 euros) qui lui a valu d’être épinglé par Le Canard Enchaîné.

• Son survol est interdit
Aux dires de nombreux connaisseurs, c’est l’endroit le plus secret de la République. Contrairement à l’Élysée, cette résidence, qui fait partie du patrimoine immobilier de l’Élysée depuis 1945, n’est pas ouverte lors des Journées du Patrimoine. Par ailleurs, la bâtisse est interdite de survol. En 2007, le pilote d’un avion de tourisme avait été condamné à payer 800 euros pour avoir survolé les lieux. Il existe toutefois quelques clichés aériens de la Lanterne réalisés par l’agence photo Abaca.

Constamment protégée par des CRS, la demeure ultra-privée profite d’un mur d’enceinte lui conférant des allures de forteresse. Les hauts murs laissent tout juste la possibilité de distinguer le toit de la bâtisse.

• Pourquoi la Lanterne?


Le bâtiment tirerait son nom de sa grande luminosité grâce aux 36 portes-fenêtres qu‘il comprend. Elles «laissent entrer le soleil pendant la plus grande partie du jour», raconte, dans son Journal Interrompu, Sylviane Agacinski, l’épouse de Lionel Jospin qui, en tant que premier ministre a occupé les lieux.

* «La garçonnière de la République» - Éditions Grasset - 15 

Source et vidéo :https://immobilier.lefigaro.fr/article/six-choses-a-savoir-sur-la-lanterne-pavillon-des-plaisirs-presidentiels_f6300a6e-315f-11e7-85ee-3d8b9af4ab90/