tal-sur-fourtillan



Sur sa page Facebook, le Dr Christian Tal Schaller exultait en confirmant la nouvelle de la libération de son confrère et ami le professeur Fourtillan. Ce dernier avait été enfermé dans un hôpital psychiatrique pour ses prises de position politiquement incorrectes sur le Covid-19 et sur le rôle de la France dans sa fabrication.
S’entretenant avec Frédéric Chaumont dans un “live” sur Facebook, le docteur Tal Schaller avait évoqué les circonstances de la relaxation du Professeur Fourtillan.
Elle s’était faite avec tous les honneurs : il avait été raccompagné jusque chez lui à Poitiers en taxi, avec des excuses.
Le Dr Tal Schaller y voyait un signe certain de victoire dans leur combat commun. Les masques tombaient et le pouvoir, se sachant cerné, lâchait prise. 
Selon lui, la victoire était déjà acquise depuis août 2020, date à laquelle avait été mis en ligne un dossier volumineux contenant toutes les preuves de la fraude du Covid-19, en deux langues :français et en anglais. 
 
Ce dossier, accessible à l’adresse verite-covid19.fr, accuse notamment l’Institut Pasteur d’avoir fabriqué le virus en laboratoire. Dans une vidéo présentée par Frédéric Chaumont et intitulée “Covid-19 : virus fabriqué en France par l’institut Pasteur”, un trombinoscope donne, à la minute 8:18, les noms et photos des douze complices dans la conspiration monstrueuse : voir ici. Bill Gates, bien sûr, Anthony Fauci, Tedros Ghebreyesus, mais aussi Jacques Attali, Emmanuel Macron, Agnès Buzyn, Yvan Lévy…
 
Toujours dans son “live”, le Dr Tal Schaller déclarait que ce dossier avait été remis à plusieurs chefs d’état : Poutine, Xi… Trump aussi, par le truchement de Robert Kennedy. 
Après vérification, j’ai retrouvé dans la section en langue anglaise le document n° 13 : “File Covid 19 sent to Heads of State”. Il y est dit d’entrée de jeu :
 
“Le coronavirus Covid-19 n’est pas le coronavirus Sars-Cov-2.
Covid-19 a été fabriqué en France par des scientifiques français de l’Institut Pasteur puis transféré à Wuhan où les scientifiques français l’ont laissé s’échapper, à l’insu des scientifiques du laboratoire de Wuhan et du gouvernement chinois.
Le Covid-19 a contribué à déclencher une fausse pandémie et à propager la peur dans le monde entier, pour nous faire accepter le vaccin Covid-19.
En cherchant à vacciner l’ensemble de la population mondiale, les promoteurs de ce vaccin, Bill Gates et ses alliés, veulent nous asservir et nous contrôler, en poursuivant deux objectifs :
– Le contrôle de l’ensemble de la population mondiale après sa vaccination et ce, grâce au déploiement de la 5G ;
– La réduction de la population mondiale.

Et à la page 2:
“Le coronavirus Covid-19 n’est pas le coronavirus Sars-Cov-2, mais le résultat d’une modification de son génome, dans lequel sont insérées, entre autres, 4 séquences de l’ARN du virus du SIDA. Ceci, afin de réaliser un vaccin qui devra être dispensé à milliards de personnes, selon la volonté de Bill Gates et de ses alliés – le président Emmanuel Macron et son gouvernement, l’Institut Pasteur (au sein de Sanofi), les quatre laboratoires fabricants de vaccins (Sanofi, GSK, Pfizer et MSD), et la plupart des agences de ” santé “ complices (OMS, FDA, CDC, OIM, NIH, la section santé du DHHS, l’ANSM française, EMEA, etc. ), Google, Facebook, Tesla, et de nombreux experts corrompus”.

Plus loin dans le même document anglais, il est question de l’interview du Pr. Frédéric Tangy de l’Institut Pasteur avec Paris-Match, dans laquelle il s’était trahi en donnant étourdiment la formule génétique (modifiée) du virus. La perfidie de l’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, est aussi évoquée, qui avait placé l’hydroxy-chloroquine sur la liste des substances vénéneuses, délibérément et en pleine connaissance de cause (on se souvient que l’aile franc0-chinoise P-4 du Laboratoire de Wuhan avait été inaugurée par une délégation française incluant son mari, Yves Lévy).
 
Le document est trop long à traduire aux fins de sa reproduction verbatim ici. Et il n’existe en français que sous une forme très abrégée dans le dossier verite-covid19.fr : c’est le document 7 de la section française, qui porte le titre : “ Lettre chapeau du 6 mai 2020 aux chefs d’Etat”.
Cette lettre est consultable ici. Elle comporte la liste des personnalités auxquelles elle est adressée : les Présidents Xi Jinping, Donald Trump et Vladimir Poutine, les Premiers Ministres Shinzo Abe et Boris Johnson, M. Robert F. Kennedy Jr, M. Andy Wakefield, les Professeurs Didier Raoult et Luc Montagnier, les experts Serge Rader, et Didier Rochard et enfin, Marc Fribourg, avocat du Professeur Fourtillan.
 
On y apprend que le vaccin du Covid-19, dangereux et mortifère, dont la toxicité connue est volontairement cachée, avait déjà été fabriqué par l’Institut Pasteur à la date du 6 mai 2020. La modification génétique du coronavirus Sars-CoV-2 était, quant à elle, confirmée par deux prix Nobel : les Professeurs Luc Montagnier et Tasuku Honjo, ainsi que par le Professeur russe Peter Chumakov.
 
En conclusion de son “live”, Dr Tal Schaller estimait que si les coupables n’avaient pas bronché à la date de mise en ligne de ce dossier accablant, c’est qu’ils savaient déjà qu’ils avaient perdu. On peut ne pas être tout à fait d’accord avec cette conclusion un peu hâtive. Car la série de mesures répressives qui ont été adoptées depuis le mois d’août dernier et celles qui sont projetées au-delà des “fêtes” de fin d’année ne sont pas à priori le fait d’un gouvernement aux abois. Macron ne s’est-il pas aussi rendu au Liban, pour aller jouer les grands médiateurs et prodiguer ses conseils aux Libanais qu’il avait même  incités à la rébellion contre leurs dirigeants ? Ce n’est pas ce qu’on appellerait faire profil bas.
 
Quoiqu’il en soit, la libération du Professeur Fourtillan est certainement de bon augure, au vu de la sévérité des accusations qu’il dirige contre le chef de l’Etat français et plusieurs membres de son gouvernement. Si un procès en diffamation ne lui a pas été fait depuis août, c’est sans doute parce que ses accusations sont étayées par de solides preuves. La vérité est une défense imparable contre l’accusation de diffamation.
 
Comme le dit aussi le docteur Tal Schaller, Trump est en train de faire le ménage Outre-Atlantique. Il y a eu des arrestations de pédo-criminels notoires que l’on croyait intouchables, des renvois de conseillers quasi-inamovibles appartenant à la clique mondialiste (dont Kissinger). Le marais est en train d’être asséché, ce qui devrait peu à peu faire apparaitre les crocodiles qui s’y cachaient. Un jour nouveau serait-il être en train de poindre ? On retient son souffle.
par 19 décembre 2020

Le Professeur Fourtillan libéré avec des excuses, et révélations fracassantes du Dr Tal Schaller au sujet du Covid - medias-presse.info

Sur sa page Facebook , le Dr Christian Tal Schaller exultait en confirmant la nouvelle de la libération de son confrère et ami le professeur Fourtillan. Ce dernier avait été enfermé dans un hôpital psychiatrique pour ses prises de position politiquement incorrectes sur le Covid-19 et sur le rôle de la France dans sa fabrication.


 

RAPPEL:

 

 

- Le Pr Fourtillan est libre - Les Réalités d'Arkébi

Le professeur Jean-Bernard Fourtillan, l'un des intervenants du documentaire "Hold Up" qui avait été placé en hospitalisation d'office, est libre. Ce mercredi 17 décembre, à Uzès, le juge des libertés de la détention a considéré que cet homme n'avait pas sa place à l'hôpital psychiatrique.

http://www.lesmysteresdarkebi.com