Vivre ensemble en paix sur la terre : voeux pieux si nous considérons que la nature humaine est mauvaise (« l'homme est un loup pour l'homme » - Hobbes). Heureusement l'humain est aussi empathique, pacifique et généreux.

th_1024x0_uliege_conference_ba

En fait nous sommes porteurs d'une contradiction constitutive entre notre ego d'un coté et nos quatre exigences fondamentales de sens, justice, paix et amour de l'autre. Chacun gère ce conflit interne comme il peut, depuis la nuit des temps comme l'atteste cette sagesse amériendienne :

Un vieil indien explique à son petit-fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille.

Le premier loup représente la Sérénité, l'Amour et la Gentillesse.
Le second loup représente la Peur, l'Avidité et la Haine.
« Lequel des deux loups gagne ? » demande l'enfant.
« Celui que l'on nourrit. » répond le grand-père.


A l'échelle de l'humanité, l'ego a gagné. Remontons à nos origines pour en comprendre les raisons (Les dix millénaires oubliés qui ont fait l'histoire - Jean-Paul Demoule). Quand les humains ont commencé à se sédentariser il a fallu organiser ces concentrations humaines. Des hommes ont assuré cette fonction et ont pris goût au fait que l'exercice du pouvoir leur permettait d'obtenir des privilèges qui nourrissaient leur ego. Ils ont assuré l'administration de ces premières cités avec le consentement des populations. Il est rassurant pour les humains de s'en remettre à quelqu'un qui veille à notre sécurité car cela résonne avec notre expérience de petit enfant pris en charge par un adulte. Les populations acceptaient donc de se mettre sous l'autorité des personnes ayant pris le pouvoir. Elles acceptaient de travailler dur pour les chefs, jusqu'à déplacer d'énormes pierres pour les célébrer (Menhirs, Dolmens, etc.). D'autres traces de cette époque plus discrètes permettent de comprendre que régulièrement ces concentrations de pouvoir extrêmement importantes étaient démantelées. L'hypothèse a été faite que lorsque la concentration du pouvoir et son corolaire l'injustice devenaient insupportables la population repartait en migration, elle recréait une autre cité plus loin, etc.

L'histoire n'a fait que répéter ce type de scénario à des échelles de plus en plus grandes, jusqu'à ce que la planète soit divisées en nations, de structure pyramidale avec de nombreux conflits pour la prise de pouvoir (ou pour s'y opposer) à tous les échelons et des guerres de territoires. Il n'y a pas que les nations qui se sont structurées de façon pyramidale, la grande majorité de nos organisations sociales le sont : entreprises, organismes de gouvernance à tous les niveaux, écoles, associations, partis politiques et même des familles. Finalement les comportements de rivalité ont gangrené tout la vie économique et politique au niveau planétaire. Le progrès informatique n'a fait qu'accélérer et amplifier ce type de développement qui a fait advenir une immense structure pyramidale englobant maintenant toute l'humanité. Nous l'appelons la Pyramide, avec une majuscule.

pyramide
Cette Pyramide n'est advenue et ne tient que parce que les comportements les plus répandus des humains sont des comportements de rivalité guidés par l'ego. Il suffirait que les humains se recentrent sur leurs exigences fondamentales pour la déconstruire progressivement. Dans cette optique l'exercice du pouvoir n'est plus une jouissance mais une responsabilité, l'argent n'est plus recherché pour lui-même mais comme un moyen de participer à des activités économiques éthiques et viables écologiquement, la science et le progrès technique sont mis au service de ce changement, etc.

Nous pouvons tous agir en cohérence avec nos exigences fondamentales, néanmoins nous devons nous protéger des personnes étant dans la rivalité vis à vis de nous et cherchant à prendre l'ascendant sur nous. Cela n'est pas toujours facile, nous donnons des conseils à ce sujet dans un article notre site internet (penser nos relations). Nous pouvons aussi agir au sein des organisations pyramidales dans lesquelles nous sommes impliqués pour y introduire plus de sens, de justice, de paix et d'amour. Là encore cela n'est pas facile et nous donnons des conseils dans le quatrième chapitre du livre "Renoncer à la rivalité, vivre mieux, préserver la planète" mis en ligne sur le même site.

Il nous revient de prendre nos responsabilités pour ne plus nous en remettre aveuglément à des personnalités politiques qui nous promettent bien-être et sécurité pour tous mais qui sont guidés par leur ego.

Vivre ensemble en paix sur la terre

Voilà un défi individuel et collectif. Il est heureux que nous ressentions personnellement un mieux-être lorsque nous renonçons à la rivalité. Il est heureux aussi qu'il existe un modèle d'organisation sociale alternatif aux organisations pyramidales.