mardi 24 janvier 2017

- Davos: "Chérie, nous avons un probème avec la bonne !"

 

Sur le ton de l’humour, BB nous fait une chronique de Davos vue par l’un de ses participants. C’est cynique et percutant. Ceci est une mise en garde : Attention aux discours des puissants, ils ne sont jamais à court de manipulations. Intéressant. Galadriel

 


Davos est d’accord, il y a un problème avec le personnel, il ne se révolte pas encore, mais il n’est pas content. Il faut trouver une solution.

Comment traiter la question des prochaines élections en Europe, comment faire face aux défis que nous impose la victoire de  Trump tout en maintenant notre ordre établi? Il faut s’y mettre, c’est urgent.

D’accord avec  l’idée de notre amie Christine que nous avons récemment sauvée in extremis,   il faut d’apprendre aux masses à tolérer les dépenses sociale. Il faut  leur faire comprendre qu’ils doivent partager ce qui leur reste  entre eux. La suggestion  qu’ils doivent toute leur vie aller à l’école est bonne, cela les occupe, mais cela ne suffira certainement pas, ils sont en colère, les bougres.

RayDalio a peur et il a peut être raison, nous sommes allés trop loin et deja l’ordre que nous avons construit fout le camp: la globalisation recule, la provincialisation augmente, les nationalismes  n’en parlons pas, ils galopent , tout cela n’annonce rien de bon.

Il faut faire attention, « ils » commencent à comprendre, il disent que nous , les banquiers, les politiciens et les hauts fonctionnaires, nous sommes complices , ce n’est pas bon, cela dévoile trop notre jeu, on voit trop facilement à qui profite le système. Il faut arrêter tout cela. Surtout qu’avec Trump, nous avons perdu une position de choix, un bastion, on ne peut pas compter sur lui tant il est gaffeur. Si on n’arrête pas le mouvement très vite, ce sont toutes nos constructions commerciales mondiales qui vont être abattues.

Il faut cesser de protéger le travail dit notre ami Richard Baldwin et protéger les travailleurs, les personnes, il faut que la société aide les travailleurs , qu’elle les oriente, qu’elle les reprogramme et les ré-entraine .

Vous savez il faut payer, il faut que nous acceptions des sacrifices pour maintenir la cohésion sociale qui nous est si nécessaire et si favorable. On peut de toutes façons faire porter l’essentiel de ce que cela coutera sur les peuples, ils n’y verront que du feu puisque c’est pour la bonne cause. La lutte contre les inégalités, ils adorent cela, ils en redemandent! On s’en servira, on peut la mettre à toutes les sauces.

Lagarde a raison, il faut penser à tout cela, et voir ce que l’on peut faire. Essayons de noyer le poisson avec des réformes fiscales et structurelles, ils n’y comprennent rien et puis cela les occupe d’en discuter entre eux, pendant  ce temps là ils ne nous ennuient pas.

L’idée de Lagarde  de redistribuer l’argent des pauvres n’est pas mauvaise. Pour protéger l’argent des riches ont peut dire que ce n’est pas le même chose, les pauvres consomment mais les riches eux, ils investissent.Ils sont utiles.  Ah Ah! Elle n’est pas n’est pas mauvaise celle là , car non seulement cela nous donne du pouvoir comme redistributeurs, mais cela les monte les uns contre les autres, comme les gladiateurs dans les arènes du cirque: pendant qu’ils se battent entre eux, comme Mélenchon et Marine, cela nous laisse les mains libres. Faisons nous même une grande campagne sur les inégalités, reprenons leurs mots  d’ordre, mais retournons les contre eux, ces braillards, il faut  monter ceux qui ont moins contre ceux qui ont un peu plus; cela marche à chaque fois. Le peuple est jaloux de ses voisins, pas des ultra-riches qu’il ne voit pas. Utilisons nos amis Stiglitz et Deaton  avec leurs prix Nobel, ils sont crédibles, quand ils parlent d’inégalités, le peuple les écoute. Et puis avec eux nous ne risquons pas  d’être trahis.

L’idée de l’ami Summers de modifier notre propagande est à considérer. Il dit que nous devons marteler que le populisme est contre-productif, qu’il se retourne contre les classes moyennes, c’est une idée qui est bonne: faire croire aux pauvres que leurs amis et leurs chefs sont leurs ennemis, cela marche toujours. Les médias sont encore avec nous, avec leur aide nous pouvons faire passer cette idée, cela ne coûte rien après tout.

Il semble dans cet ordre d’idée qu’il faut que nous reprenions contrôle du roman politique, de l’imaginaire politique, notre version n’est plus seule à circuler , et cela nous nuit. Pour cela nous devons reprendre  le controle de ces médias du peuple, de ces facebook et autres. Leurs patrons sont d’accord à condition qu’on leur permette de sauver la face et qu’on le fasse au nom  de la liberté. Pas de problème, cela nous savons faire.

Mettons nos publicitaires au travail, qu’ils nous trouvent un bon slogan  , plus fort encore que celui du traitre Trump; make America  great again, il faut les faire rêver simplement, comme des simplets.

L’idée de notre ami le  Prix Nobel  Deaton eventuellement de  se préparer à laisser tomber l’Union Européenne est extrême , mais elle n’est pas mauvaise en cas de besoin, cette Union nous l’avons mal conçue, c’est un boulet qui monte les peuples contre nous. Si il le faut il sera peut être nécessaire de se couper un bras et de l’amputer. De toutes façons l’euro ne peut pas marcher, que ferons nous quand notre ami Draghi devra arrêter de le tenir à bout de bras?.

davos-C2cGKiHXAAAt2C0



http://brunobertez.com

 

Une petite étude qui ne sera quasiment jamais divulguée, si vous ne savez pas qu’elle existe ce ne sont pas les merdias qui en parleront. Thierry65

https://www.oxfam.org/sites/www.oxfam.org/files/file_attachments/bp210-economy-one-percent-tax-havens-180116-fr.pdf
RÉSUMÉ
UNE ÉCONOMIE AU SERVICE DES 1 %
Le fossé entre les riches et les pauvres est plus abyssal que jamais.
Le Crédit Suisse a récemment révélé que les 1 % les plus riches avaient désormais accumulé plus de richesses que le reste de la population mondiale, soit une année plus tôt que ce qu'avait prédit Oxfam dans une communication largement diffusée en amont du Forum économique mondial de 2015. Parallèlement, les richesses détenues par la moitié la plus pauvre de l'humanité ont chuté de mille milliards de dollars au cours des cinq dernières années. Il s’agit de l’ultime démonstration que nous vivons dans un monde où les inégalités ont atteint un niveau sans précédent depuis plus d'un siècle.
Le document « Une économie au service des 1 % » explore le comment et le pourquoi d'une telle situation et expose de nouveaux éléments troublants sur une crise des inégalités qui échappe à tout contrôle.
D'après les calculs d'Oxfam:
• En 2015, 62 personnes possédaient à elles seules les mêmes richesses que 3,6 milliards de personnes (soit la moitié la plus pauvre de l'humanité), contre 388 personnes en 2010.
• La fortune des 62 personnes les plus riches au monde a augmenté de 45% entre 2010 et 2015, soit une hausse de plus de 500 milliards de dollars (542 milliards de dollars), pour s'établir à 1 760 milliards de dollars.
• Parallèlement, les richesses de la moitié la plus pauvre de l'humanité ont diminué de plus de mille milliards de dollars au cours de la même période, soit une chute de 38%.
• Depuis le début du XXIème siècle, la moitié la plus pauvre de la population mondiale a bénéficié de seulement 1 % de l'augmentation totale des richesses mondiales, alors que les 1 % les plus riches se sont partagé la moitié de cette hausse.
Le revenu annuel moyen des 10 % les plus pauvres dans le monde a augmenté de moins de 3 dollars par an en près d'un quart de siècle. Autrement dit, leur revenu journalier a augmenté de moins d'un cent par an.
L'exacerbation des inégalités économiques est néfaste pour l’en semble de la population, car elle sape croissance et cohésion sociale. Et les conséquences pour les personnes les plus pauvres sont particulièrement désastreuses.
Les défenseurs du statu quo prétendent que les inquiétudes générées par les inégalités reposent sur « la jalousie politique». Ils évoquent souvent la réduction du nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté pour démontrer que les inégalités ne constituent pas un problème majeur. Mais ils font fausse route. En tant qu'organisation ayant vocation à lutter contre la pauvreté, Oxfam salue sans équivoque les progrès fantastiques qui ont contribué à réduire de moitié le nombre de personnes vivant en dessous du seuil d'extrême pauvreté entre 1990 et 2010.
Mais si, au cours de la même période, les inégalités ne s'étaient pas creusées
dans tous les pays, 200 millions de personnes supplémentaires auraient pu sortir de cette pauvreté. Un chiffre qui aurait même pu atteindre 700 millions si les pauvres avaient davantage bénéficié de la croissance économique que les riches.

 

Posté par Arkebi à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


lundi 23 janvier 2017

- Comment les globalistes prédisent notre comportement...

crystalball1

 


Si vous avez vu l’excellente série « Person of interest » cet article devrait vous intéresser.

Les globalistes semblent avoir une obsession générale autour de la collecte de données. Comme nous l’avons vu avec les révélations de multiples lanceurs d’alerte au sein des agences gouvernementales, l’establishment consacre la majeure partie de son temps, de son énergie et de sa main-d’œuvre à recueillir des informations non seulement sur les menaces connues à sa suprématie, mais aussi des informations sur TOUS par le biais de protocoles de surveillance basés sur le FISA. C’est parce que l’establishment voit chaque individu comme une menace potentielle.


Ainsi, le système, sans mandat, est programmé pour rassembler des données de partout, pas nécessairement pour être analysées en temps réel, mais pour être analysées plus tard au cas où une personne spécifique atteint un niveau qui inflige un préjudice légitime à la structure de pouvoir globaliste.

Il y a peu de temps, cette notion était considérée comme une « théorie du complot » par le grand public, mais avec les multiples révélations, de Wikileaks à Edward Snowden, on sait maintenant que le gouvernement (et les globalistes) nous surveillent en masse. Cependant, je ne pense pas que beaucoup de gens comprennent les implications ou les utilisations plus importantes de cette surveillance totale. C’est pourquoi vous entendez parfois l’argument que « si vous ne faites rien de mal, alors vous n’avez rien à craindre… ».

La vérité est que la surveillance de masse n’est pas faite uniquement pour des raisons de surveillance, et elle n’est certainement pas entreprise pour la sécurité publique. Il y a un but plus important, et c’est quelque chose que les élites cherchent avec ardeur – la connaissance totale et PRÉDICTIVE de l’information.

L’establishment n’espère pas seulement observer notre comportement actuel en détail. Non, il espère utiliser les données d’aujourd’hui pour prédire notre comportement de demain, et en ce moment même, il est extrêmement près d’atteindre son objectif.

Examinons quelques-unes des méthodes utilisées dans la poursuite de cet objectif…

Macro-Analytique d’Internet

Les analytiques du Web sont utilisés par presque tout le monde ayant un site web, et Google est une source primaire pour ces données. Grâce à l’analytique, vous pouvez facilement mesurer le trafic Web pour un site particulier, mais aussi savoir d’où provient le trafic dans le monde, combien de temps ces personnes restent sur votre site, combien d’entre eux sont des nouveaux visiteurs par rapport aux visiteurs réguliers, comment votre trafic a augmenté ou diminué sur une période en mois ou années, etc. Ce que dit l’analytique n’est pas seulement utile à quelqu’un avec une entreprise travaillant sur le Web ou avec un blog, ils sont aussi très utiles à l’establishment. Pourquoi ? Parce qu’il permet à l’establishment de voir le comportement d’une population à un moment donné.

En fait, Eric Schmidt, l’ancien PDG de Google, notoirement connu pour ouvrir sa grande gueule, a laissé glisser certaines des subtilités plus fines de la guerre de l’information de l’establishment. En 2010, dans une interview vidéo avec The Atlantic, Schmidt a déclaré :

« Avec votre permission, vous nous donnez beaucoup d’informations sur vous, sur vos amis, et nous pouvons améliorer la qualité de nos recherches. Nous n’avons pas besoin d’en faire plus. Nous savons où vous êtes. Nous savons où vous avez été. Nous pouvons plus ou moins savoir ce que vous pensez. »

Or, cette déclaration de Schmidt n’est pas tout à fait vraie. L’utilisation de l’analytique pour connaître les processus de pensée de la personne individuelle est absurde parce que, d’abord, les individus peuvent être très irréguliers et imprévisibles en raison de leurs émotions, intuitions et des changements brusques dans leur dynamique psychologique. Les élites ne savent pas encore ce que vous pensez.

Cela dit, elles disposent d’outils pour utiliser ce que j’appellerais la « macro-analytique », une vision largement englobante du trafic Internet, pour prédire le comportement de GROUPE.

La capacité de suivre les habitudes Web d’une population entière permet aux élites de voir des changements dans la conscience sociale en temps réel. Par exemple, je crois que cette méthode a été utilisée pour prédire le déplacement de la population des États-Unis et de certaines parties de l’Europe vers un idéal plus conservateur ou « populiste » en 2016. C’est pourquoi les élites ont agi en conséquence.

Au lieu de tenter d’arrêter les changements sociaux du groupe, elles ont permis aux mouvements conservateurs et souverainistes d’atteindre un certain niveau de pouvoir politique, tout en dirigeant ces mêmes mouvements vers un échec épique dans les deux prochaines années. J’ai également prédit ce mouvement par les élites à l’avance, avant le référendum Brexit (je vais entrer dans plus de détails sur ce sujet dans mon prochain article).

Le fait est que les élites n’ont pas nécessairement besoin de dépenser une quantité incroyable d’énergie pour espionner chaque individu. Lorsque les gens se forment en groupes idéologiques, leur comportement devient beaucoup plus facile à prévoir. Grâce à la macro-analytique, l’establishment peut simplement regarder le trafic des sites conservateurs et libéraux pour voir à quelle vitesse une population adopte cette mentalité ou l’abandonne. Ils peuvent lire ces mouvements sociaux à l’avance et passer à des stratégies d’interception ou de cooptation.

Même si tout le monde, dans une population donnée, trouvait un moyen d’accéder à un site Web anonymement, cela ne ferait rien pour empêcher l’establishment de recueillir des données analytiques et plus largement des données de trafic.

La meilleure stratégie pour désamorcer cette arme au bout des doigts des élites serait un internet décentralisé. Un Internet dans lequel les analytiques ne sont pas collectées ou ne peuvent pas être collectées. Est-ce que cela peut être fait en utilisant l’infrastructure Internet existante ou aurait-on besoin de la liberté d’esprit pour recommencer tout de zéro ? Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c’est que si le système existant est effectivement utile aux défenseurs de la liberté comme moyen de répandre l’information et de lutter contre la désinformation, il est également très utile aux élites comme moyen de voir et de prédire le comportement de masse. C’est un compromis, et il est difficile de dire qui obtient la meilleure part du deal.

Résultats de recherche d'images pour « palantir » Palentir

Pour l’establishment, cependant, l’Internet devient rapidement, à toutes fins pratiques, l’œil qui voit tout.

Intégration humaine avec Internet

Voici où la revendication d’Eric Schmidt de Google de « savoir ce que vous pensez » pourrait réellement devenir réalité. Encore une autre déclaration de Schmidt dans une interview avec The Hollywood Reporter où il décompose exactement ce qu’une intégration humaine avec le web pourrait entraîner :

« Il y aura tant d’adresses IP […] tant de dispositifs, de capteurs, de choses que vous portez, de choses avec lesquelles vous interagissez, que vous ne le sentirez même pas. […] Cela fera partie de votre présence tout le temps. Imaginez que vous entrez dans une pièce, et que cette pièce est dynamique. Et avec votre permission, vous allez interagir avec les choses qui se passent dans la pièce. »

Notez que Schmidt continue d’évoquer l’idée qu’ils auront votre « permission » pour regarder votre vie et vos actions avec autant de détails. Les élites adorent l’idée du consentement, mais voient le consentement comme un acte inconscient. Ce qui veut dire qu’elles prennent plaisir à tromper les gens en les faisant consentir à leur propre esclavage par une participation mal informée. Sûrement que si la personne moyenne savait dans quelle mesure les renseignements sur elle sont utilisés par l’establishment contre elle, elle ne consentirait pas à une telle chose. Mais les élites estiment que votre ignorance et votre participation sont suffisantes pour elles.

Le cas concret de l’Internet des objets que Schmidt décrit est déjà présent.

Non seulement les agences d’espionnage peuvent profiter de votre activité sur le Web, du microphone de votre ordinateur et de votre webcam, mais également de l’activité de votre téléphone cellulaire. Cela comprend la possibilité d’utiliser le GPS du téléphone cellulaire pour suivre chacun de vos mouvements en temps réel. Mais les téléphones cellulaires peuvent également être activés quand ils sont éteints (tant qu’ils ont la puissance de la batterie), et vos conversations peuvent être enregistrées lorsque vous n’êtes pas vraiment sage.

Le téléphone cellulaire est également un outil puissant pour la surveillance vidéo. Les fabricants de téléphones cellulaires sont maintenant prêts à équiper les produits avec des logiciels de reconnaissance faciale, permettant à des organisations comme la NSA non seulement de vous suivre avec votre propre téléphone cellulaire, mais aussi de vous suivre à travers les téléphones cellulaires d’autres personnes si elles captent votre visage dans leur propre téléphone. Imaginez un monde dans lequel les élites ont des yeux partout parce que presque partout où vous allez quelqu’un tient un téléphone cellulaire avec des logiciels biométriques. [On peut aussi y associer à terme les caméras de surveillance des villes, NdT]

Les nouveaux produits sont encore plus invasifs. La dernière technologie « Echo » d’Amazon, avec « Alexa », une application qui permet à l’Echo d’interpréter vos commandes via un microphone et de vous parler, est essentiellement un dispositif d’écoute très sensible (avec interprétation de la parole numérique) pour lequel les gens étaient prêt à payer et à volontairement centraliser ce service dans leurs maisons. C’est tellement orwellien que c’en est étonnant.

Bien qu’Amazon affirme que l’Echo enregistre uniquement des données audio pendant 60 secondes à chaque fois et qu’il a refusé de fournir des données au gouvernement, dans deux cas distincts, pour qu’elles soient utilisées dans des poursuites judiciaires, le fait est qu’Amazon a les données. Et, si Amazon y a accès, alors la NSA y a aussi accès. Il est stupide de penser autrement. La poursuite par le gouvernement fédéral de mandats pour obtenir les données pour utilisation dans les affaires judiciaires n’est rien d’autre qu’un spectacle conçu pour normaliser la pratique de l’exploitation de ces dispositifs et rendre l’idée plus agréable au public. Si les données peuvent être utilisées pour résoudre un crime, alors comment une telle surveillance peut-elle être mauvaise, après tout ?

Ce que Schmidt envisage, et je pense que c’est ce que les mondialistes envisagent, ce sont des millions de foyers remplis de dispositifs comme Echo. Non seulement cela, mais ils envisagent également que chaque être humain dépende de l’« Internet des objets » à chaque instant de chaque jour. Ils veulent un monde dans lequel vous ne pourrez pas accomplir une activité nécessaire sans interagir avec le réseau. Ils veulent un monde dans lequel tout ce que vous dites et faites est enregistré, modélisé et profilé. Nous n’en sommes pas encore là, mais nous n’en sommes pas loin, et si un tel monde se réalise, les élites pourront, en un sens, prédire la pensée et le comportement individuel.

Contrer la grille de surveillance

Dans mon prochain article, je vais décrire plus précisément des méthodes pour contrer les intrusions de l’establishment dans votre vie. Non seulement cela, mais je vais aussi expliquer comment vous pouvez tourner la table et prédire le comportement des élites.

En attendant, la meilleure solution au problème est de s’éloigner de la grille chaque fois que possible. Cela signifie faire des choses simples, comme laisser votre téléphone cellulaire à la maison quand il n’est pas vraiment nécessaire. J’ai grandi dans une ère sans téléphones cellulaires. Croyez-moi, nous y sommes très bien arrivés sans eux.

Cela signifie aussi être plus présent sur le niveau de technologie de votre maison et ce qu’elle fait. Avez-vous vraiment besoin de votre webcam surveillant votre maison toute la journée ? Votre ordinateur doit-il vraiment fonctionner à chaque seconde ? Avez-vous vraiment besoin de prendre des photos de toute votre vie et de les publier sur Facebook ? Ne pouvez-vous pas limiter votre désir pour chaque nouveau gadget qui sort ?

L’humanité a besoin de la bonne distance avec la technologie. Cela ne signifie pas que nous revenons au cheval et à la voiture à bras, mais cela signifie qu’il y a une sagesse dans la modération. Le potentiel de surveillance de masse par l’establishment n’est pas seulement une menace pour les personnes qui pourraient être « bonnes à rien ». C’est une menace pour tout le monde. Car la capacité de prédire le comportement d’une population rend cette dernière hautement contrôlable. NUL n’est moralement assez bienveillant pour qu’on se fie à ce genre de pouvoir. Quiconque cherche délibérément à obtenir ce pouvoir doit être traité avec la plus grande suspicion. Seul le pire des hommes désire le moyen de s’immiscer dans la vie et l’esprit des autres hommes.

Brandon Smith pour alt-market.com

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par Catherine pour le Saker Francophone

 

Posté par Arkebi à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 5 décembre 2016

- Un policier dénonce une nouvelle loi qui permettra à l'agresseur d'avoir accès à toutes les coordonnées de la victime

 

 

Un policier dénonce une nouvelle loi qui permettra à l'agresseur d'avoir accès à l'adresse, au nom, au numéro de téléphone de la victime (Circulaire publiée dans l'article)

Je remercie vivement Thibaultraa de nous avoir informé de cette aberration qui risque de réduire le nombre de plaintes de déposées dans le pays. Il s’agit donc d’une nouvelle circulaire issue de l’union européenne qui au bout de 1 an, permet à un « mis en cause », comprenez par là un agresseur, d’avoir accès au dossier le concernant, celui-ci contenant le nom complet, l’adresse et le numéro de téléphone de la victime.

Ce n’est pas le seul motif qui met actuellement les policiers en colère (et dont les médias ne parlent bizarrement plus…), mais celui-ci est déjà relativement important quant à la protection des victimes.

 

 

Un grand remerciement s’impose au passage au média Independenzawebtv.blogspot.fr sans qui nous n’aurions peut-être jamais été informé de cette loi qui risque de nuire plus qu’autre chose aux victimes.

 

Soutenez le média independenza webtv en faisant un don : http://independenzawebtv.blogspot.fr/… – Un policier dénonce une nouvelle loi (Directive de l’Union européenne) qui permettra à l’agresseur d’avoir accès à l’adresse, au nom, au numéro de téléphone de la victime (applicable dès janvier 2017) – Partagez ce témoignage au maximum ! Extrait du direct d’independenza webtv sur la manifestation des policiers en colère, Paris, samedi 3 décembre 2016.

Abonnez-vous sur : facebook.com/independenza.webtv/
youtube.com/user/independenzawebtv
https://www.periscope.tv/independenzatv
https://twitter.com/independenzatv
contact : independenzatv@gmail.com

Le document en question est celui-ci et a été mis en ligne par la page Facebook Les amis du Blog Police & Réalités.

15317931_1268469029870224_6520405891826036741_n

 

Posté par Arkebi à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 22 novembre 2016

- Big Mother contre Big Brother : le cinquième pouvoir jette son ombre sur la cabale

 

réseau-alternatif-internet-images

La plus grande histoire de la planète Terre passe pratiquement inaperçue.

Il est maintenant communément admis que quiconque contrôle les médias, contrôle efficacement le monde.

Ceux qui contrôlent l’ensemble du royaume planétaire ne sont capables de le faire que parce qu’ils ont contrôlé les médias traditionnels depuis fort longtemps.

Ce contrôle cynique a permis au gouvernement mondial de l’ombre (GMO) d’exercer le pouvoir sur le flux de l’information, dans toutes les sphères de la vie pendant des siècles.

En réalité, c’est donc le quatrième pouvoir qui détient le pouvoir réel sur les trois autres (NDT : Exécutif, Législatif, Judiciaire). Ce n’est que par le pouvoir de la presse que le GMO est en mesure de contrôler les gouvernements et les entreprises du monde.

Qui contrôle les médias contrôle le monde

Groupe de recherche sur la convergence cosmique

Qui contrôle réellement les médias traditionnels ?

L’aube d’une nouvelle Ère

Depuis l’avènement de l’Internet en 1995, le cinquième pouvoir n’a cessé de croitre (NDT : le cinquième pouvoir désigne le pouvoir du citoyen par l’entremise de l’internet). Il a fallu plus de 20 ans pour que cela se concrétise réellement. L’année 2016 sera longtemps considérée comme l’année où le cinquième pouvoir est devenu une force en soi, à tel point qu’il a profondément affecté les résultats de l’élection présidentielle américaine de cette année.

La campagne de ce cycle électoral a été des plus dynamiques et électrisantes, surprenantes et captivantes de l’histoire américaine. Personne n’avait jamais vu quelque chose comme ça. Parce que la nation se trouve encore plongée dans les profondeurs de la grande récession, il y a des millions de jeunes adultes sans travail. Beaucoup d’entre eux vivent à la maison avec maman et papa et avec très peu de biens si ce n’est un smartphone ou une tablette, un ordinateur portable ou un bureau.

C’est dans cet environnement que le citoyen journaliste est né. Ils sont en général au chômage, ennuyés et en colère que le rêve américain leur ait échappé. Certains d’entre eux croient que le rêve est devenu un «cauchemar américain» et veulent comprendre pourquoi. En cherchant des réponses à cette enquête, ils trébuchent sur des vérités longtemps cachées qui leur font perdre confiance dans les médias traditionnels (Main Stream Media ou MSM)… avec un désir de vengeance.

Les MSM comprennent non seulement toutes les formes de support écrits, vidéos et audios, des médias mais aussi l’édition de livres, la production cinématographique, la production musicale, la programmation télévisuelle, et les réseaux sociaux…

Alors, voici le contexte actuel : alors que les banksters (NDT : compression de Banquier et Gangster) ont mis les États-Unis en faillite pour gonfler les rangs des chômeurs et des inactifs, surtout parmi les jeunes qui avaient l’intention de lutter contre leurs guerres illégales et non provoquées dans le monde entier, quelque chose d’inattendu s’est produit. Les banksters ont involontairement créé une armée d’écrivains et de blogueurs, auteurs de livres électroniques et essayistes, militants Facebook et Twitter, producteurs de vidéos YouTube et journalistes photographes Instagram.

Qu’y a-t-il d’autre à commenter cette année, si ce n’est l’élection présidentielle de 2016, particulièrement dramatique, ainsi que de la prochaine Deuxième Révolution américaine ? Peu importe de quel camp ces gens sont, ils sont plus occupés que s’ils avaient un emploi à plein temps. Et ils apprécient chaque minute, parce qu’ils apprennent comment le monde fonctionne réellement, et comprennent pourquoi ils n’ont aucun emploi … ni même une perspective d’un emploi.

 

L’émergence du journaliste citoyen

 

Internet est l’endroit où beaucoup trouveront leur futur emploi. Pas celui qui travaille pour une société du top 500; plutôt un véritable travail qui aidera à la transformation de la société post-moderne. À mesure que ces jeunes praticiens de l’Internet élargissent leurs compétences, approfondissent leur base de connaissances et élargissent leur expérience, ils ont rapidement acquis les éléments qui leur permettront de fonctionner comme une plate-forme multimédia unique. Ce développement unique a contribué de manière significative à la création rapide du cinquième pouvoir.

 

En fait, la spécialité aujourd’hui défunte du journalisme d’investigation a connu un rebond massif. Ces jeunes journalistes n’ont pas d’annonceurs à apaiser et peuvent donc courir après tout ce qu’ils choisissent d’enquêter. Blogueurs et vidéastes déchirent la toile avec leurs blogs incisifs et documentaires respectifs. Des auteurs parvenus, rédigent maintenant des rapports et des séries sur des sujets allant de l’industrie de l’holocauste à l’élection présidentielle américaine 2016, des attentats terroristes coordonnés par le gouvernement des États-Unis le 11 septembre, à l’assassinat de John F. Kennedy.

 

Ces journalistes citoyens partagent tous une chose, c’est la passion pour la vérité. Ils voient un monde en désordre total et essaient désespérément de le faire comprendre. Dans leur recherche ardente de la vérité, ils se retrouvent involontairement devenus des journalistes de calibre international. Et c’est leur recherche de la vérité qui les a libérés des rangs des chômeurs.

 

Non seulement beaucoup de ces gens ont maintenant retrouvé le contrôle de leur destin, ils ne sont plus liés à un agenda d’entreprise comme leurs parents et grands-parents l’ont été. Ils ne sont pas non plus liés aux conventions du journalisme traditionnel enseignées à l’université qui maintiennent leurs camarades des MSM dans une boîte fortement contrôlée. Ils sont libres de penser par eux-mêmes et de suivre la vérité partout où elle les mène.

 

Une telle libération de l’énergie véritablement créative a créé une supernova dans le firmament des médias mondiaux. Tant de jeunes journalistes sont nés sur Internet qu’il y a maintenant un problème de compétition à traiter. Cela en a forcé beaucoup à se positionner dans diverses niches de spécialité, ce qui constitue une vraie menace pour les journalistes des MSM qui sont de facto devenus des généralistes en raison des nombreuses coupures budgétaires sévères sur plusieurs années dans ce domaine.

 

“La vérité te libérera”

 

Les Main Stream Medias vont bientôt être submergés par les médias alternatifs. Les contrôleurs de ce royaume planétaire ne savaient pas qu’un jour – dans un avenir pas très lointain – ils assisteraient à la transformation du monde par le grand nombre de diseurs de vérité et d’écrivains, qu’ils ont de facto contribué à créer. Le lectorat et l’audience des médias alternatifs sera remplis de milliards d’âmes qui sont également des chercheurs de vérité qui savent que les MSM ne sont assurément pas le lieu pour la trouver.

 

Cette saga qui évolue devant nos yeux est véritablement “The Greatest Show on Earth” (NDT : Le plus grand spectacle sur Terre) en ce moment même. C’est un drame mondial aux proportions si épiques que bientôt toute la civilisation planétaire aura vécu cette métamorphose inégalée. Car, comme nous, peuple de la République américaine, nous accédons à l’expression libre en mettant sur papier nos idées, et amenons nos claviers à dire la vérité au pouvoir, de même feront les peuples du monde.

 

Lorsque les médias alternatifs deviennent une caisse de résonance pour la vérité, remplaçant la caisse de résonance des mensonges des MSM, le monde fait un grand bond en avant vers le rétablissement de la souveraineté personnelle et nationale. Ce n’est que dans ce contexte global de vérité que la communauté mondiale des nations vivra une paix durable et une véritable fraternité. Par la suite, de nombreuses éléments comme l’intégrité politique, l’égalité sociale, la stabilité économique et financière, la tolérance religieuse, le respect racial, la justice civile et la protection de l’environnement se mettront naturellement et spontanément en place.

 

Ce ne sont que quelques-unes des facettes du principe «La vérité vous libérera».

 

 

média-images

 

 

La Vaisseau MÈRE

Il existe donc aujourd’hui un mouvement très puissant et de croissance exponentielle, que nous souhaiterions comparer à un VAISSEAU MÈRE. Nous pourrions exprimer ce phénomène extraordinaire, qui se manifeste tranquillement dans le radar, de la façon suivante : “Big Mother surveille maintenant Big Brother!”

Pour les non-initiés, le cinquième pouvoir émergent est BIG MOTHER. Le quatrième pouvoir, qui se meurt lentement, est Big Brother. Il ne fait aucun doute que le vent tourne progressivement et que le contrôle traditionnel de l’information est modifié de façon profonde et fondamentale. Par conséquent, il ne s’agit que d’une question de temps – et sur une période relativement courte – pour qu’un véritable changement se produise sur la planète Terre. Ce moment de changement très attendu se produira lorsque le VAISSEAU MÈRE apparaîtra à tout le monde dans toute sa gloire.

Pensez-y de la façon suivante: si un VAISSEAU MÈRE massif glissait lentement à travers le ciel de New York … puis Washington, DC … puis Miami, en Floride, le même jour, l’ordre du monde entier ne changerait-il pas en un jour et une nuit ?! Les médias alternatifs sont comme un VAISSEAU MÈRE qui s’approche lentement de la Terre car il délivre la vérité interdite et l’information égarée, la sagesse profonde et les connaissances ésotériques à travers le royaume planétaire tout entier.

Alors, un jour, quand presque aucune âme ne s’y attendra, s’élançant au-dessus de l’horizon, cette inconcevable et énorme VAISSEAU MÈRE jettera sur Terre une ombre de la taille d’une éclipse solaire. Imaginez que ce VAISSEAU MÈRE viendra lancer une multitude de petits vaisseaux, chacun portant une charge utile de vérité et de justice. Il est très probable que tous les lecteurs de cet article ont déjà contribué à ce Projet multimédia de Vaisseau Mère. Si vous avez un simple blog ou une page Facebook, un site Web ou un flux Twitter, une chaîne YouTube ou un compte Instagram, vous avez déjà lancé votre vaisseau spatial dans les cieux de la planète Terre via le “World Wide Web”.

Conclusion

Il est temps pour chaque chercheur de vérité de monter à bord du vaisseau mère.

Bienvenue à tous les guerriers des médias alternatifs ! Vous venez d’être baptisé le cinquième pouvoir. S’il vous plaît ne prenez pas vos responsabilités à la légère, vous êtes juste peut-être celui que tout le monde attend pour afficher cette pièce essentielle du puzzle qui mettra à bas, une fois pour toutes, ce système abandonné par Dieu lui-même !

Rappelez-vous, à partir de maintenant, c’est BIG MOTHER qui surveille Big Brother !

Source de l’article : The Fifth Estate Casts Its Shadow Like a Massive Mothership

Traduction : Hervé Gaïa


Sujets connexes :

La cyberguerre est une guerre de conscience, le projet de débrancher Internet voudrait-il entraver la divulgation ?



https://revolutionvibratoire.fr

images

Posté par Arkebi à 00:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 24 août 2016

- Voici 98 choses que Facebook sait sur vous

 

gy-hd-wallpaperBS



Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi Facebook semble connaître une quantité alarmante de chose sur vous; comme tous les sites Web que vous visitez, pour qui vous votez, et quelle quantité vous buvez, voici pourquoi.

Où que vous alliez, quoi que vous fassiez (si c’est en ligne) les chances sont que Mark Zuckerberg vous observe, et apprend.

Facebook recueille des données lorsque vous êtes sur d’autres sites, dans les applications, et dans Facebook lui-même; développant un profil de 98 « points de données » sur vous.

Facebook a récemment déployé une mise à jour de son outil Ad Préférences qui révèle un peu plus les données recueillies par Facebook (tout est fait pour vous servir des publicités « personnalisées »).

Certaines d’entre elles sont assez alarmantes (comme si vous êtes enceinte, votre race, et votre titre d’emploi) toutes ces données sont récoltées tranquillement, sans avoir un formulaire à remplir.

Voici les 98 « points de données » que Facebook sait probablement de vous, où s’il ne les connait pas encore, il essaye de les apprendre, selon le Washington Post.

Qu’est-ce que Facebook sait sur vous

1. L’emplacement
2. L’âge
3. La génération
4. Le sexe
5. La langue
6. Le niveau d’éducation
7. Le domaine d’études
8. L’école
9. L’affinité ethnique
10. Le revenu et la valeur nette
11. La valeur de la propriété et le type
12. La valeur domestique
13. La surface du terrain
14. La superficie de la maison
15. L’année de construction de la maison
16. La composition du ménage
17. Les utilisateurs qui ont un anniversaire dans les 30 jours
18. Les utilisateurs qui sont loin de leur famille ou de leur ville natale
19. Les utilisateurs qui sont amis avec quelqu’un qui a un anniversaire, nouvellement marié ou engagé, récemment déménagé, ou a un anniversaire à venir
20. Les utilisateurs dans les relations à longue distance
21. Les utilisateurs qui ont de nouvelles relations
22. Les utilisateurs qui ont de nouveaux emplois
23. Les utilisateurs qui sont nouvellement engagés
24. Les utilisateurs qui sont nouvellement mariés
25. Les utilisateurs qui ont récemment déménagé
26. Les utilisateurs qui ont des anniversaires bientôt
27. Les parents
28. Les futurs parents
29. Les mères, rangées par « type » (football, mode, etc.)
30. Les utilisateurs qui sont susceptibles de participer à la politique
31. Les conservateurs et les libéraux
32. La situation amoureuse
33. L’employeur
34. Le travail
35. Les fonctions du travail
36. Les statuts au travail
37. Les loisirs
38. Les utilisateurs qui possèdent des motos
39. Les utilisateurs qui ont l’intention d’acheter une voiture (et quel type / marque de voiture, et dans combien de temps)
40. Les utilisateurs qui ont acheté des pièces ou accessoires automobiles récemment
41. Les utilisateurs qui sont susceptibles d’avoir besoin de pièces ou de services automobiles
42. Le style et la marque de voiture que vous conduisez
43. L’année d’achat de votre voiture
44. L’âge de votre voiture
45. Combien d’argent l’utilisateur est susceptible de dépenser pour la voiture suivante
46. Lorsque l’utilisateur est susceptible d’acheter la voiture suivante
47. Combien d’employés possède votre entreprise
48. Les utilisateurs qui possèdent des petites entreprises
49. Les utilisateurs qui travaillent dans la gestion ou qui sont cadres
50. Les utilisateurs qui ont fait don à la charité (divisés par type)
51. Le système d’exploitation
52. Les utilisateurs qui jouent à des jeux de navigateur
53. Les utilisateurs qui possèdent une console de jeu
54. Les utilisateurs qui ont créé un événement sur Facebook
55. Les utilisateurs qui ont utilisé les paiements Facebook
56. Les utilisateurs qui ont passé plus que la moyenne sur les paiements Facebook
57. Les utilisateurs qui administrent une page Facebook
58. Les utilisateurs qui ont récemment téléchargé des photos sur Facebook
59. Le navigateur Internet
60. Le service de messagerie e-mail
61. Le passage précoce / tardif à la technologie
62. Les expatriés (divisés par le pays d’origine)
63. Les utilisateurs qui appartiennent à une coopérative de crédit, la banque nationale ou banque régionale
64. Les utilisateurs qui sont investisseurs (divisés par type d’investissement)
65. Le nombre de crédits
66. Les utilisateurs qui utilisent des cartes de crédit
67. Le type de carte
68. Les utilisateurs qui ont une carte de débit
69. Les utilisateurs qui effectuent un solde sur leur carte de crédit
70. Les utilisateurs qui écoutent la radio
71. La préférence dans les émissions télévisées
72. Les utilisateurs qui utilisent un appareil mobile (divisé par quelle marque ils utilisent)
73. Le type de connexion Internet
74. Les utilisateurs qui ont récemment fait l’acquisition d’un smartphone ou d’une tablette
75. Les utilisateurs qui accèdent à Internet via un smartphone ou une tablette
76. Les utilisateurs qui utilisent des coupons
77. Les types de vêtements achetés
78. Le temps passé dans les magasins
79. Les utilisateurs qui sont des « gros » acheteurs de bière, de vin ou de spiritueux
80. Les utilisateurs qui achètent dans les épiceries (et quelles types)
81. Les utilisateurs qui achètent des produits de beauté
82. Les utilisateurs qui achètent des médicaments contre les allergies, la toux / médicaments contre le rhume, les produits de soulagement de la douleur
83. Les utilisateurs qui dépensent de l’argent sur les produits ménagers
84. Les utilisateurs qui dépensent de l’argent sur les produits pour les enfants ou les animaux domestiques, et quels types d’animaux de compagnie
85. Les utilisateurs dont les ménages font des achats plus que ce qui est en moyenne
86. Les utilisateurs qui ont tendance à faire des achats en ligne
87. Les types de restaurants
88. Les types de boutiques et magasins
89. Les utilisateurs qui sont « réceptifs » aux offres des compagnies offrant des assurances auto en ligne, l’éducation ou des prêts hypothécaires plus élevés, les cartes prépayées / la TV par satellite
90. La durée du temps passé dans une maison
91. Les utilisateurs qui sont susceptibles de se déplacer rapidement
92. Les utilisateurs qui sont intéressés par les Jeux Olympiques, le football, le cricket ou le Ramadan
93. Les utilisateurs qui voyagent fréquemment, pour le travail ou pour le plaisir
94. Les utilisateurs qui font la navette jusqu’au travail
95. Les types de vacances d’un utilisateur
96. Les utilisateurs qui sont récemment revenus d’un voyage
97. Les utilisateurs qui ont récemment utilisé une application de voyage
98. Les utilisateurs qui participent à une multipropriété

Source : Metro.co.uk


Via: anguillesousroche.com

 

Partager cet article est vraiment hypocrite de ma part dans la mesure ou j'ai également ouvert un compte, à la base pour suivre la famille, et qui finalement me permet de balancer les messages du blog afin d'apporter une part de colibri dans l'information globale actuelle.

Et avec le même principe qu'ici, il n'y a que moi qui publie ! C'est pas paradoxale ça ?

Mais je participe quand même, encore, à ce système que je ne cautionne pas, mais c'est justement parce que cela tient, aussi et surtout, à ce que nous voulons partager sur internet.

Evidemment si l'on réunis tous ces datas, tous ces "points de données", de Facebook à tout autre sites, banque, sécurité sociale, caf, nous nous retrouvons à poil ! Leur algorythmes leurs permettent même de déterminer certaines de nos pensées, nos envies et nos probabilités d'action, c'est une arme pour eux, ne l'oublions pas;

La grosse différence se fait lorsque l'on a, malgré tout, la conscience tranquille, c'est valable pour celui qui poste et pour celui qui décide de collecter des infos, des photos, des vidéos, même ma dernière coloscopie !

Alors c'est qui le "trou du cul" ?

Celui qui le montre ou celui qui regarde ? ....

 

105333559_o

 

 

 

Posté par Arkebi à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 23 août 2016

- Grâce aux ondes Wi-Fi, on peut deviner qui se trouve dans une pièce

 

How-to-WiFi

Comment: Y a t'il une limite aux possibilités d'espionnage offertes par les nouvelles technologies ? A celles que nous avons laissé entrer dans nos maisons ? Sans doute pas. Avec des algorithmes améliorés, un fichage universel, du matériel encore plus performant et toujours plus diversifié, il n'existera bientôt plus d'échappatoire possible à la surveillance totale et absolue que nos sociétés malades nous promettent. Imagination, anticipation, science-fiction, nous pouvons laisser tout cela de côté :

Des chercheurs en informatique chinois ont développé une solution pour identifier des personnes grâce aux perturbations qu'elles provoquent dans le champs électromagnétique d'un réseau Wi-Fi.

L'une des clés du succès de la domotique auprès du grand public résidera dans la capacité des systèmes à comprendre avec une grande fluidité qui se trouve dans la maison ou qui l'a quittée, pour réaliser automatiquement les actions appropriées en anticipant les besoins de chacun. Mais jusqu'à présent, les méthodes utilisées sont soit trop exigeantes envers les utilisateurs (signaler sa présence par RFID, interfaces tactiles, etc.), soit trop invasives (caméras de reconnaissance faciale, géolocalisation permanente,...). Des ingénieurs cherchent donc de nouvelles méthodes plus transparentes. [Lire la suite]

Via: sott.net

 

Posté par Arkebi à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 2 août 2016

- Vous qui me lisez, méfiez-vous !

 

conspirationnisme

 

C'est en me promenant un peu sur internet pour regarder par curiosité la situation du blog, que j'ai eu la surprise de découvrir cette perle:

Le blog "Les Mystères d'Arkébi" est classé 1045ème sur la liste 2016 des sites dits "conspirationnistes"!

 

 

En cherchant un peu, je constate que je ne figurai pas dans la liste 2015 ! (Je me serai donc "conspirationniser" depuis !)

 

Non mais c'est qui ces petits cons ? (lol!)

Voici une autre liste "non exhaustive" des sites "conspirationnistes" vue par un blog "anti-fa". Si j'ai bien compris, anti-fa signifie anti-faciste, reprenez-moi si j'ai tort. Déjà, le nom du site vous donne tout de suite une impression d'élégance intellectuelle : "Les morbacks vénères" Je traduis : les morpions énervés.

http://lesbrindherbes.org

 

Le blog n'ayant pas eu d'activité entre octobre 2015 et juillet 2016, cela me fait donc sourire, et puis après, bin, je m'en fout !!!

Cela fait quelques temps que je ne pense plus en termes de complots ou conspirations, mais plutôt en faits réels; l'information mondiale et maintenant globale, est bien organisée, et il n'y a qu'à regarder les preuves des faits qui sont avancés, même sur les médias traditionnels, pour découvrir, non pas une supercherie, un complot, une gonzpirazionn', mais plutôt des programmes et des évènements prévus et organisés bien en amont.

Disons que maintenant, je serai plutôt un adepte de "la théorie de la coincidence", le hasard faisant souvent bien les choses, le mal, jamais!!!

Pour mieux comprendre:

 

Sites conspirationnistes, liste 2016

La liste à tendance à revenir, par vagues, une compilation de 2103 adresses à éviter absolument avec à la clé leur pays d'origine, et le nom des intervenants sur les blogs visés, magnifique!

http://lesmoutonsenrages.fr

 

Si je dis que les véritables journalistes ont déserté nos grandes messes télévisuelles, suis-je complotiste ?

… Même si je rappelle que David Pujadas s’est abstenu ce jeudi 19 novembre de questionner le Premier ministre Manuel Valls, qui participait à son journal, à propos du scandale d’Etat dont toutes les rédactions avaient pris connaissance la veille : le refus de la part du Premier Ministre de recevoir la liste des français jihadistes sur le sol syrien de la main des services secrets éponymes (1) ? Et même si j’ajoute que le sieur Pujadas, ainsi que ses compères des grands médias, n’ont jamais questionné ce Premier ministre sur le fait qu’il y a neuf ans il fustigeait la politique colonialiste israélienne (2), alors qu’aujourd’hui il participe à essayer d’interdire sur le sol français des manifestations pro-palestiniennes et à rendre illégal le mouvement BDS de boycott des produits israélien ?

 

Si je dis que nous vivons en dictature, suis-je complotiste ?

… Même quand je rappelle que selon l’Article 17 du Traité sur l’Union Européenne (3), la Commission Européenne, composée de personnes non élus par vous et moi, exécute et contrôle le budget de l’UE et cumule le pouvoir Exécutif et législatif, via notamment le fait qu’un acte législatif de l'Union ne peut être adopté que sur proposition de la Commission ? Et même quand je souligne que Monsieur Juncker, le président de la Commission, a rappelé dans un entretien au Figaro du 29 janvier 2015 qu’« il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens » (4) ? Et enfin, même si Viviane Reding, Vice-présidente de la Commission européenne, asséna à des parlementaires français « il faut lentement et sûrement comprendre qu’il n’y a plus de politique intérieure nationale » (5) ?

 

Si je dis que certains vaccins sont dangereux pour la santé, suis-je complotiste?

… Même quand je rappelle que Marisol Touraine, actuelle Ministre de la santé, écrivait trois ans et demi auparavant, le 20 avril 2012, dans un courrier adressé à M. Didier Lambert, administrateur de l’association E3M que « De nombreuses études ont ainsi alerté sur le possible potentiel cancérigène et perturbateur endocrinien des sels d'aluminium. […] Il faut donner les meilleures assurances de sécurité pour effectuer les vaccinations obligatoires dans l’intérêt de la santé de notre population. La nature des adjuvants utilisés dans leur fabrication doit faire l'objet d'une attention particulière et doit être communiquée aux familles afin qu'elles soient pleinement informées. Elles doivent également avoir le choix de faire procéder aux vaccinations obligatoires par des vaccins sans sel d'aluminium, d'autant plus que cela était le cas jusqu'en 2008. » (6) ? Dire que cette ministre de l’anti-Santé rejetait avec dédain en mai 2015 la pétition lancée par le professeur Joyeux, contre certains vaccins dangereux (qui avait alors recueilli plus de 500 000 signatures) tout en sacralisant l’acte de vaccination, quel que soit le vaccin… Bien pire que la schizophrénie, la non-assistance à personnes en danger.

 

« Curieux comme il est difficile de casser les légendes, comme les gens n'aiment pas être dérangés, comme les vérités les moins contestables ont du mal à se faire admettre si la place est prise par un mensonge. »

Henri Guillemin


Si je dis que les services de renseignement occidentaux ont joué un jeu trouble dans plusieurs attentats terroristes islamistes, suis-je complotiste ?

… Même quand je rappelle que des journaux de l’establishment tel que Le Monde ont relayés le rapport de l’ONG Human Right Watch publié le 21 juillet qui expliquait que le FBI a « encouragé, poussé et parfois même payé » des musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats, et que « dans certains cas, le FBI pourrait avoir créé des terroristes chez des individus respectueux de la loi en leur suggérant l'idée de commettre un acte terroriste » (7) (8) ? Et, même quand l’hebdomadaire Le Point raconte que Mohamed Merah, mis en cause dans les crimes du 11 mars au 19 mars 2012, a travaillé pour les services secrets français (9)?

Si je dis que la géo-ingénierie, l'ensemble des techniques qui visent à manipuler et modifier le climat, est en passe d’être utilisée à des fins militaires, suis-je complotiste ?

… Même quand il est écrit noir sur blanc dans un rapport d’août 1996 de l’US Air Force, Weather as a Force multiplier – Owning the Weather in 2025, que « Les forces aérospatiales américaines vont « posséder la météo » en capitalisant sur les technologies émergentes et en focussant sur le développement de ces technologies à des fins militaires […] De la facilitation d’opérations alliées ou de sabotage de celles de l’ennemi par des modifications à petite échelle des cycles de température, jusqu’à la dominance du contrôle global des communications et du contre-espace, les modifications de climat offrent aux combattants un large éventail d’options pour vaincre ou contraindre un adversaire […] En partant du principe qu’en 2025, notre stratégie de sécurité nationale inclura la modification du climat, son utilisation dans la stratégie militaire nationale suivra naturellement. » (10) ? Et même quand, déjà en 1970, Zbigniew Brzezinski, à l’aube de devenir conseiller à la sécurité nationale de Jimmy Carter (de 1977 à 1981), écrivait : « Non seulement de nouvelles armes ont été développées, mais certains des concepts basiques de géographie et de stratégie ont été fondamentalement altérés ; l’espace et le contrôle du climat ont remplacé Suez ou Gibraltar comme élément clé de la stratégie. » (11)? Et enfin, même quand le parlement européen s’inquiète qu’ « en dépit des conventions existantes, la recherche militaire persiste dans l’utilisation de la manipulation de l’environnement en tant qu’arme, comme le montre par exemple le système HAARP basé en Alaska », et va même jusqu’à adopter une résolution à ce sujet (11), la résolution A4-0005/1999 ?

Si je dis que l’Arabie saoudite, le Qatar, l’Occident, ont joué un rôle moteur dans l’expansion de l’Etat islamique (Daesh), suis-je complotiste ?

… Même quand on entend, sur France Inter (12), Alain Juillet, ancien patron du renseignement de la DGSE nous apprendre que l’Arabie Saoudite et le Qatar ont financé des jihadistes pour déstabiliser la Syrie, elle qui avait eu le malheur de donner son accord au passage sur son territoire d’un pipeline allant de l’Iran à la Méditerranée ? Et, même si je rapporte les mots du lieutenant Général US michael Flynn, ancien chef de la DIA (Defense Intelligence Agency) qui déclara sur Al Jazeera (13) que « l’avènement d’État islamique fut une décision prise en toute conscience par la Maison Blanche », les documents déclassifiés (14) du renseignement américain de la DIA datant d’août 2012 corroborant le fait que les États-Unis voulaient voir l’avènement d’un califat islamique dans l’est de la Syrie ? Et enfin, même quand Wiliam Hague, l’ancien ministre des Affaires étrangères britannique révéla qu’« après l’invasion par ISIS (ex nom de Daesh) des grandes villes irakiennes au début et à la mi-Juillet, nos relations avec les rebelles irakiens ont commencé à se détériorer, mais nous maintenons encore des contacts avec la faction modérée dans ISIS» (15) ?

 

Dans la même veine, si je dis qu’Al-Qaeda est le bébé des services secrets états-uniens et pakistanais, suis-je un complotiste ?

… Même quand Hillary Clinton, possible future présidente des Etats-Unis, et accessoirement femme d’un saxophoniste érotomane, l’avoue en Commission sénatoriale (16) ?

 

« Le temps révèle tout. C'est un bavard qui parle sans qu’on l’ait interrogé. »

Euripide (Vème siècle av. J.C.)

 

 

 (1) http://news360x.fr/syrie-avait-liste-djihadistes-de-france-propose-aux-francais-valls-a-refuse/

(2) https://www.youtube.com/watch?v=YaaFeIfyUkY (à partir de 2’34’’)

(3) http://www.eurocuej.com/wp-content/uploads/2010/12/article-17_TUE.pdf

(4) http://www.politis.fr/Juncker-dit-non-a-la-Grece-et,29890.html

(5) https://www.youtube.com/watch?v=yBRCZPypyyM (à partir de 4’10’’)

(6) http://myofasciite.fr/Contenu/Divers/Presidentielle2012_ReponsePS.pdf

(7)http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/07/21/le-fbi-a-pousse-des-americains-musulmans-a-commettre-des-attentats_4460774_3222.html

(8) http://www.parismatch.com/Actu/International/Le-FBI-un-pousse-au-crime-577176

(9) http://www.lepoint.fr/societe/merah-une-enquete-a-haut-risque-07-06-2012-1470689_23.php

(10) http://fas.org/spp/military/docops/usaf/2025/v3c15/v3c15-1.htm

(11) Livre Between two ages, p. 28, (1970)

(12) https://www.youtube.com/watch?v=EklSvGF-tN4 (à partir de 1’10’’)

(13) http://arretsurinfo.ch/un-aveu-de-la-dia-le-monstre-etat-islamique-est-une-creature-us/

(14)http://www.judicialwatch.org/wp-content/uploads/2015/05/Pg.-291-Pgs.-287-293-JW-v-DOD-and-State-14-812-DOD-Release-2015-04-10-final-version11.pdf

(15)http://reseauinternational.net/william-haque-avons-travaille-les-terroristes-islamistes-lespoir-renverser-assad/

(16) https://www.youtube.com/watch?v=TAhpacLjiXY



http://www.lecturesaupeupledefrance.fr

 

Alors n'hésitez pas à aiguiser votre curiosité, car malgré ce mélange parfois grotesque de sites en tout genres, cela permet justement d'avoir une bonne liste de site d'informations et autres.

Un grand merci donc à ces délateurs du 21ème siècles, mais qui laissent donc, quand même, à penser, qu'en cas de guerre, les collabos existeront toujours.

 

 


vidéo via:

 

Posté par Arkebi à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 28 novembre 2012

Georges Orwell, 1984, dépassé !

 

orwell

orwell2

- 2014... Big Brother vous observe VRAIMENT;

Des systèmes effrayants pour prévoir ce que les gens feront…

Je ne dirai qu'un seul mot : Wow... Merci à Isabelle de Conscience du Peuple de toujours nous éclairer avec des nouvelles qui défient notre imagination...

roadrunner_darpa.jpgDans un projet de recherche commandité par le gouvernement avec de sinistres réminiscences du film de 2002 « Minority Report, » la Defense Advanced Research Projects Agency de l'armée (DARPA) en partenariat avec l'université de Carnegie-Mellon vise à créer « un système d'intelligence artificielle qui peut observer et prévoir ce que les personnes feront vraisemblablement à l'avenir. »

(DARPA) (AI) dans « Minority Report » une unité spécialisée de « PreCrime »,  qui est une partie du département de la Police de Washington D.C., qui arrête les criminels grâce à la prescience de trois médiums. Dans un avenir proche, la DARPA espère que plutôt qu'utiliser des médiums, les ordinateurs pourront identifier et commander des personnes en se basant sur leur « comportement anormal. »

Tambourinant sur les flux vivants de vidéo-surveillances et en utilisant un logiciel spécialement programmé, un nouveau système informatique, surnommé « l’œil de l'esprit » va filtrer les séquences de surveillance pour soutenir les opérateurs humains, et les alerter automatiquement toutes les fois qu’un comportement méfiant est identifié.

Selon la recherche venant de Carnegie-Mmellon, le système de caméra de sécurité peut surveiller une scène en temps réel et déclencher une alarme si le programme détermine qu’une activité illicite est indiquée. Le programme serait assez sophistiqué pour déterminer si, par exemple, une personne pose un sac dans un aéroport parce qu'il s'assied à côté de lui ou si cette personne a laissé les sacs tous ensembles.

Les chercheurs ont noté que les humains sont extrêmement qualifiés pour choisir les informations importantes à partir d'une masse de données visuelles et pour prendre des décisions basées sur des informations et des enregistrements de connaissances acquises de base. Le projet de la DARPA tâche d'imiter le comportement humain en sélectionnant les informations importantes à partir d'un océan de données visuelles afin d'effectuer des prévisions sur la façon dont les gens se comporteront en se basant sur leurs actions dans des conditions incertaines.

La DARPA veut déployer ce logiciel au commencement dans les aéroports et les gares routières, et si le programme pilote est réussi, le logiciel pourrait être installé à chaque lumière rouge du coin de la rue, et lieu public en Amérique. Il pourrait également capturer des alimentations vidéo des systèmes de vidéo-conférence, les emails visuels, et d'autres formes de médias sous forme de streaming.

Selon Forbes, Carnegie Mellon est juste une des 15 équipes de recherche qui participent au programme pour développer des logiciels visuels futés. La version définitive du programme est programmée pour être déployée en 2015.

Marquez Geertsen, un porte-parole pour la DARPA, a dit dans une déclaration que le but du projet est « d'inventer de nouvelles approches à l'identification des personnes, des endroits, des choses et des activités de défenses immobiles ou mobiles et de l’imagerie open-source. »

surveillance.jpgLa première partie du projet comporte un programme appelé PetaVision. Cette initiative est un effort de coopération entre le laboratoire national de Los Alamos et l'université de l'Etat de Portland avec le soutien du National Science Foundation. Le but de cette initiative est de « réaliser un niveau de performance humain dans un système de connaissance visuelle synthétique » en d'autres termes, créer un programme informatique qui reproduira la capacité d'un humain à voir et identifier des objets, spécifiquement des visages. Elle incorporera une intelligence artificielle avancée capable d'identifier des personnes et des objets dans un flux vidéo en regardant leur forme, couleur, texture aussi bien que comment ils se déplacent.

(LANL) Pour faire ce type de calcul avancé, le programme est développé sur un ordinateur géant le « roadrunner » d'IBM calculant un quadrillion d’opérations mathématiques (million de milliard) chaque seconde.

Tandis que le logiciel initial est programmé par des humains, le programme a la capacité d'apprendre pendant qu'il est programmé.

Selon le laboratoire national de Los Alamos, le but du projet est de recréer les fonctions visuelles de l'esprit humain. Elles ont déjà des plans pour mettre en application la deuxième phase du projet qui serait de développer un programme qui imiterait les fonctions du cerveau tout entier.

La deuxième partie du projet est un autre programme appelé Videovor. Tandis qu’on en sait peut plus au sujet de ce programme, le peu d’information qui est disponible semble indiquer que le programme sera utilisé pour « résumer » les données prises par les caméras vidéo.

La partie la plus longue de l'analyse de la surveillance regarde l'intelligence visuelle accumulée et le fait de déterminer sa valeur. Videovor capture l'alimentation visuelle, l'analyse, et présente un résumé des informations utiles et des événements qui ont été trouvés dans le flux d'alimentation vidéo.

Tout ceci sera fait en temps réel, éliminant la nécessité d'attendre des résultats.

La troisième partie du projet est le développement d'un programme « géospatial orienté en extraction de structure », conçu pour présenter automatiquement une représentation brute sous forme de « vecteurs » des événements importants dans la vidéo ceci à partir de plusieurs angles simultanément, éliminant par la suite le besoin pour un humain de visionner des heures de vidéo en les condensant juste en quelque compte rendu des informations pertinentes.

Cette approche automatisée à la surveillance visuelle pourra un jour remplacer l’utilisation des humains pour surveiller les caméras. « L'œil de l'esprit » étant installé, le système informatique serait meilleur marché à maintenir que des opérateurs humains et n'aurait jamais besoin d'une pause de midi ou d'un jour de congé. L'ordinateur pourrait surveiller chaque caméra dans une ville, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, 365 jours par an.

En outre, les systèmes de surveillance actuels peuvent seulement rapporter ce qui s'est produit dans le passé, ils ne peuvent pas prévoir le comportement futur. Aujourd'hui, les investigateurs peuvent seulement voir comment une voiture a été volée ou une personne a été attaquée, ceci après les fait. Ce nouveau logiciel est conçu pour empêcher des crimes avant qu'ils ne se produisent.

Enterrée dans les notes de bas de page du papier de Carnegie-Mellon il y a une référence au livre de P.W. Singer's, « Câble pour la guerre : La révolution et le conflit de la robotique pendant le 21e siècle. » C'est un aperçu intéressant de la direction que l'équipe de recherche peut prendre. Le livre examine la révolution qui a lieu sur le champ de bataille et comment il change, non seulement comment des guerres sont combattues, mais également la politique, les sciences économiques, les lois, et l'éthique qui entourent la guerre elle-même.

Le livre parle de l'explosion des systèmes téléguidés sur le champ de bataille. Il note que le nombre de systèmes téléguidés au sol en Irak pendant la deuxième guerre de Golfe était allé de zéro à 12.000 en juste cinq ans. Le livre note également que ces nouveaux systèmes informatiques rendront bientôt les pilotes d'avion de chasse humains obsolètes. Des éclaireurs robotiques de la taille de maison volent maintenant et effectuent le travail de reconnaissance conduit par des unités de forces spéciales et les pilotes militaires pilotent des missions de combat de leurs alcôves en dehors de Las Vegas.

Cependant, les critiques suggèrent qu’il y a des dangers inhérents liés à laisser la guerre aux machines, comme il y a aussi des dangers liés à laisser la sécurité nationale et le système de justice pénale aux chiens de garde mécaniques.

Le système d’intelligence artificielle de « l'œil de l'esprit » tient un danger très vrai sur différentes libertés civiles. Les critiques disent qu’abandonner la surveillance et la police à une machine laisse la société ouverte à un futur où toutes les activités seront surveillées et enregistrées, au nom de la sécurité publique. Cette surveillance ne serait pas limitée juste aux lieux de rendez-vous publics. Car les tribunaux ont de plus en plus limité les attentes des personne en matière d’« intimité, » la surveillance automatisée du comportement humain peut donc prendre des proportions de plus en plus envahissantes.

Comme avec tant d'autres programmes gouvernementaux, la portée du projet de « l'œil de l'esprit » peut être énormément augmentée dans l'extérieur lointain du secteur de son intention originale.

Le déploiement de ce projet a pu être une menace importante vers les droits au respect de la vie privée d'une personne et transformer un manuscrit de Hollywood en réalité.


selwart_avatar.jpgpar Steve Elwart Email | Archives

Steve Elwart, P.E., Ph.D., est l'analyste exécutif de recherches de l'institut de Koinonia et un expert en la matière pour le département de la sécurité intérieur. Il peut être contacté à steve.elwart@studycenter.com. Plus de nouvelles en souscrivant au flux rss de l'auteur


 Traduction Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.

Source : Wnd.com,Conscience du Peuple via crashdebug.fr

Posté par Arkebi à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,