En 3 parties

détox


 1ère partie

delhi

Depuis le début de l’année dernière, New Delhi est devenue la ville où l'air est officiellement le plus dangereux de la planète devant Pékin et Le Caire.

Conséquence logique, la pollution de l’air dans les espaces fermés fauche chaque année 1,3 million de personnes. Comment limiter la casse et réduire le nombre de poumons souillés ? En innovant, évidemment ! C’est ce qu’a fait l’entrepreneur et activiste indien Kamal Meattle, CEO du Paharpur Business Center, dans le centre-ville de New Delhi.

Son idée ? Détoxifier l’air intérieur en construisant une serre de 400 plantes différentes sur le toit et en installant 800 autres plantes dans les six étages du bâtiment. Toutes filtrent et nettoient l’air pollué qui arrive de l’extérieur via la ventilation. Autant dire que sur le principe, l’astuce est vieille comme l’hindouisme, mais encore fallait-il la mettre concrètement en pratique.

Ce n’est pas par simple effet de mode que le Japon utilise des jardins écologiques dans certains hôpitaux, et que la Chine et la Corée du Sud s’intéressent à ce système finalement peu coûteux et facile à implémenter. La France quant à elle, a déjà intégré différentes solutions pour purifier l'air et les plantes font aussi partie du lot. Mais ne devrait-on pas renforcer cette alternative ?

Article sur Influencia

 


 

 2ème partie

Comme il vaut toujours mieux commencer par "balayer devant sa porte",

commençons par détoxifier l'intérieur de nos maisons.

Les plantes d'intérieur détoxifiantes, sur Blog Zéro Co2


Bon vendredi! Cette semaine, j’ai décidé de faire quelques recherches sur les plantes d’intérieur et leurs propriétés bienfaisantes. En effet, en plus d’ajouter de l’atmosphère à la maison et d’avoir un effet apaisant, certaines plantes peuvent aussi aider à détoxifier l’air ambiant. Les propriétés des plantes d’intérieur ont même été le sujet d’une étude très sérieuse effectuée par la NASA[1]. Voici un palmarès des 9 plantes d’intérieur les plus purifiantes selon quelques recherches web.

Le dragonnier

Le dragonnier est efficace pour nettoyer l’air des produits toxiques suivants: -le formaldéhyde – un irritant hautement allergène présent dans les isolants, le contreplaqué, les produits du papier (sacs de papiers, mouchoirs, essuie-tout, …), la fumée de cigarette, les imperméabilisants, les résines… -le xylène – un irritant respiratoire, sous-produit du pétrole, utilisé comme solvant et dans les industries du cuir, du caoutchouc et de l’impression. – le trichloréthylène- un carcinogène commun, présent dans la peinture, les solvants, l’encre, et les vernis -le toluène – un solvant irritant pour les yeux, la peau et le système respiratoire.

Le lierre

Le lierre est efficace pour absorber le monoxyde de carbone. Il absorbe aussi le toluène et benzène[2] (un solvant carcinogène). Il débarrasse des composés organiques volatiles toxiques (COV)[3]produits par la peinture, la cuisinière, la fumée de cigarette et les détergents.

Le ficus

Le ficus absorbe le formol que l’on retrouve dans les meubles, les colles, les mousses d’isolation. Il filtre les fumées de cuisson et la fumée de cigarette.

Le philodendron

Le philodendron est le plus efficace pour absorber le formaldéhyde selon la Nasa. Il filtre aussi les COV toxiques des isolants, de la colle à moquette, du papier peint et la fumée de cigarette.

La plante araignée

La plante araignée est efficace contre le monoxyde de carbone, le toluène et le benzène.

La fleur de lune (spathiphyllum)

La fleur de lune absorbe le trichloréthylène, le benzène, l’ammoniac[4](retrouvé dans les engrais, les polymères et la fumée de cigarette), le xylène et le formaldéhyde. Elle a une grande capacité à filtrer l’air : mastics, colles, vernis, peinture, produits d’entretien, meubles cirés, et papiers imprimés.

La fougère

Les fougères absorbent le formaldéhyde et le xylène, ainsi que les COV toxiques provenant des meubles, des colles, et de la peinture.

Le chrysanthème

Le chrysanthème absorbe le benzène, le formaldéhyde et l’ammoniac. Il dépollue les hydrocarbures dégagés par des huiles essentielles, les parfums d’ambiance et l’encens.

La grande famille des palmiers

Les palmiers absorbent le formaldéhyde et le xylène. Ils absorbent les COV toxiques émanant des désodorisants, de la fumée de cigarette, du PVC, du papier peint et de la moquette collée.

 

Nos environnements intérieurs sont souvent pollués, sans qu’on ne le réalise. Les substances toxiques présentes à la maison ou au bureau peuvent causer des mots de tête et des irritations de toutes sortes. Les plantes  sont de formidables alliées contre la pollution, il n’y a donc aucune raison de se priver de leur présence. Vive le pouvoir vert!

 


 

 3ème partie

détox11

Détoxification: opération physico-chimique ou métabolique par laquelle un produit perd sa toxicité;

Toxique: produit ou substance nocifs pour l'organisme. Je rajouterai également pensée.

 

Alors pour être un peu plus complet sur les solutions pour détoxifier, Je ne peux m'empécher d'aborder et de faire la liaison avec le problème de l'intox'...

Face à toutes ces vérités que l’on nous propose ou nous impose, qui s’opposent et se combattent dans le monde entier, résistants ou terroristes, rebelles ou guerriers, ayant toujours des chefs en premier... QUI a, et où est La Vérité Première? Partout? Nulle part? Ailleurs? Ou bien, tout simplement, dans une certaine mémoire que la Nature perpétue, dévoile et nous montre en permanence, renouvelant sans cesse Le Geste Premier, celui de créer; la vie la mort s’entrelaçant dans des spirales infinies, depuis des temps indéfinis, la mort n’étant pas le contraire de la vie, mais simplement de la naissance, car la vie, elle, est omniprésente.

Jaloux de cette supériorité de la Nature, de cette réincarnation perpétuelle des éléments naturels, certains hommes veulent effacer, éliminer, supprimer leur mort, se croyant immortels en imposant leurs vérités! Effacer, éliminer, supprimer, garder, conserver, accaparer, comptabiliser, rentabiliser leurs morts. Mortalité, immortalité Pléonasme? Presque!

Si l’on regarde les témoignages à charges et à décharge, le concept de l’immortalité se base sur ce que nous laissons à l’humanité, une fois que l’on a trépassé, car c’est ce qui survit sans fin dans la mémoire des Hommes.

Une chose est sûre: mon corps, tout corps, s’endormira dans la mort, pourrira dans la Terre ou et se retrouvera poussière, laissant toutes ces petites cellules qui me constituaient, se désagréger, se dissocier, s’infiltrer et se confondre dans le décor, sublimation des corps et des molécules, c’est vrai cela peut faire peur !

Alors, l’homme Illuminé, intégriste avec un comportement scientiste? ou bien l’Homme, intégré, adapté à la Nature plus évoluée?

 

Chacun sait, ce qu'il a à faire, se détoxifier, où se trouve son camp, aimer...

Car qu'est ce qui voit mieux qu'un oeil...

illu

yeux

Deux yeux

yeux1